lundi 17 juillet 2017

Agatha, de Françoise Dargent chez Hachette

Agatha, de Françoise Dargent chez Hachette

 Titre : Agatha
 Auteurs :Françoise Dargent
 Editeur : Hachette
 Collection :Hors-Séries
 Date de sortie :24 Aout 2016
 Genre :Jeunesse, Historique
 Nb de pages :320 pages
 Prix : 15€90

 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« Agatha vit seule avec sa mère depuis la mort de son père. Elle s'ennuie. Alors elle lit. Tout ce qui lui tombe sous la main. Surtout des romans policiers. Elle lit, et elle imagine des histoires de meurtre et de disparition. Livre après livre, rêve après rêve, elle grandit. Paris, l'Égypte : Agatha brûle de voir le monde. Elle a soif de goûter à tout ce que la vie peut lui offrir. Plus tard, Agatha Miller prendra sa plume pour écrire. Son premier roman policier sera signé Agatha Christie.»

❧ MON AVIS :

J'ai reçu ce livre il y a un petit peu moins d'un an, je me souviens l'avoir reçu pour mon anniversaire et j'étais extrêmement heureuse. En effet il s'agissait d'une auteure que j'avais déjà lu avec le livre « Le choix de Rudi ». J'avais beaucoup apprécié ce livre, c'est pour cela que j'étais très heureuse de livre ce second livre, de plus celui-ci est arrivé dédicacé. De plus, étant une grande fan d'Agatha Christie, lorsque j'ai lu le résumé je ne pouvais qu'être heureuse. Je remercie les éditions Hachette pour cet envoi. Je ressors malheureusement assez mitigée par cette lecture.

Résumons un peu. Agatha vit seule avec sa mère depuis la mort de son père. Elle s'ennuie. Alors elle lit. Tout ce qui lui tombe sous la main. Surtout des romans policiers. Elle lit, et elle imagine des histoires de meurtre et de disparition. Livre après livre, rêve après rêve, elle grandit. Paris, l'Égypte : Agatha brûle de voir le monde. Elle a soif de goûter à tout ce que la vie peut lui offrir. Plus tard, Agatha Miller prendra sa plume pour écrire. Son premier roman policier sera signé Agatha Christie.

Parlons dans un premier temps des personnages. Notre personnage principal n'est autre que la jeune Agatha. Au début de l'histoire je ne savais pas trop si je l'appréciais ou pas. En effet on la découvre assez jeune et cela se ressent car elle est assez capricieuse, un peu égoïste ; mais on l'a senti tout de même sensible, un peu perdue... Malgré la vie peu palpitante de cette dernière, elle rêve en permanence, s'imagine des histoires en permanence... Elle se rabaisse cependant constamment, elle ne croit absolument pas en elle. Petit à petit, j'appréciais son caractère de cochon, son côté si peu sure d'elle ; notamment car j'ai pu m'identifier à elle. Ce qui est agréable dans ce récit, c'est que l'on grandit avec Agatha, on voit donc son changement de personnalité et évoluer selon les circonstances. On se rend compte que cette dernière n'est pas de la même génération que sa mère, en effet cette dernière est beaucoup plus moderne ou tout du moins de son temps. Toutefois, arriver à sa majorité je l'ai trouvé un peu dédaigneuse et peu reconnaissante envers sa mère. Sa mère est d'ailleurs un personnage typique du XIXème siècle, très axée sur les traditions, sur les façons d'agir et de se comporter...

Venons-en à l'histoire, l'intrigue et l'écriture de l'auteur. Je vais passer très rapidement sur l'intrigue car il n'y en a pas vraiment. En effet la trame de l'histoire est que l'on suit la jeune Agatha à travers son éducation, mais il n'y a pas de fil rouge à l'histoire avec une grande révélation à la fin. C'est ce que j'ai regretté dans cette histoire. J'aurais souhaité un événement ou bien des révélations sur pourquoi et comment elle allait arriver à l'écriture, mais ce ne fut malheureusement pas le cas. En fait ce livre raconte la jeunesse d'Agatha mais ne va pas dans les explications de comment a-t-elle réellement certaines idées d'écritures... En ce qui concerne l'écriture de l'auteure, j'ai encore une fois été complétement envouté. En effet une fois le livre en main, je n'ai pu le lâcher. L'écriture de l'auteure est très fluide, facile à lire et agréable. J'ai lu ce livre en a peine deux jours tellement je voulais en savoir plus. C'est pour cela que je vous dis que je suis mitigée par ce livre, car j'ai adoré suivre sa jeunesse mais l'absence d'intrigue m'a quelque peu dérangé ou tout du moins perturbé. Ce qui était intéressant à savoir, c'est qu'à la fin du livre l'auteure nous dit qu'elle s'est basée sur la biographie d'Agatha Christie pour construire son récit. Attention il s'agit tout de même d'une fiction mais avec quelques faits réels.

Mon avis. J'ai bien apprécié ce livre sur l'une de mes auteurs préférés, Agatha Christie. J'ai beaucoup apprécié suivre sa jeunesse, la voir évoluer... L'histoire en elle-même se lit merveilleusement bien, rapidement et très facilement. C'est une lecture fort agréable et surtout sans prise de tête. Pour ceux que l'absence d'intrigue ne dérange pas et qui sont fan d'Agatha Christie ; je vous recommande fortement ce livre..

❧ NOTATION :

Agatha, de Françoise Dargent chez Hachette

vendredi 7 juillet 2017

Buzz!, de Anne-Gaëlle Huon chez City Editions

Buzz!, de Anne-Gaëlle Huon chez City Editions

 Titre : Buzz!
 Auteurs :Anne-Gaëlle Huon
 Editeur : City Editions
 Collection :Romans
 Date de sortie :15 Juin 2016
 Genre :Contemporain
 Nb de pages :208 pages
 Prix : 14€90

 QUATRIEME DE COUVERTURE :

«Bibliothécaire un peu farfelue, Bérangère s'apprête à participer à Buzz, le jeu télévisé le plus regardé de France. Sa mère Marie-Belle, qui tient un salon de coiffure, ne peut contenir son excitation à l'idée de voir sa fille empocher les cinq millions d'euros mis en jeu. Avec cette somme, toutes les deux pourraient réaliser les choses qu'elles ont inscrites au fil des ans dans leur « carnet de désirs »... Seulement voilà, dans la vie, rien ne se passe jamais comme prévu. Surtout quand une galerie de personnages et des péripéties toutes plus folles les unes que les autres s'enchaînent et se déchaînent. D'autant qu'un mystérieux inconnu fait planer une ombre menaçante sur les participants au jeu. Une chose est certaine : des secrets seront révélés et des vies totalement chamboulées... De quoi faire un sacré Buzz ! »

❧ MON AVIS :

Alors j'ai reçu ce livre il y a un moment maintenant. C'est dernier temps les romances avaient du mal à passer. Je souhaitai donc attendre encore un moment avant de le lire. Je me suis dit qu'au moins en été, cela passerait beaucoup mieux. Je n'avais jamais entendu parler de cette auteure, tout comme ce livre avant de le recevoir. Je remercie d'ailleurs les éditions City pour cet envoi. Malheureusement, je n'ai pas accroché avec ce livre.

Résumons un peu. "Le roman de l'été !"Les Petites Anecdotes (des candidats aux jeux télé) nous entraîne avec humour et légèreté dans les coulisses des jeux télévisés, en compagnie d'une galerie de personnages attachants, décrits avec justesse et sensibilité. Un roman rafraîchissant et riche en rebondissements, que l'on savoure le cœur léger. Bérangère Liotard, bibliothécaire farfelue, s'apprête à faire son entrée sur le plateau du jeu télévisé le plus regardé de France. A quelques heures du coup d'envoi, Marie-Belle, sexagénaire joviale et pétillante, ne peut contenir son excitation à l'idée de voir sa fille empocher les cinq millions d'euros mis en jeu. Mais la rencontre de Bérangère avec l'animateur vedette sera-t-elle à la hauteur de l'admiration qu'elle lui porte ? Et qui est cet inconnu qui fait planer une ombre menaçante sur cette journée hors du commun ? Le passage de Bérangère derrière le petit écran lui réserve bien des surprises...

Parlons dans un premier temps des personnages. Alors déjà il n'y a pas un personnage principal, mais beaucoup. C'est d'ailleurs pour cela que je n'ai pas réussi à accrocher à cette histoire, c'est qu'il y a beaucoup trop de personnages principaux, avec des caractères que l'on n'arrive pas forcément à cerner car l'on passe beaucoup trop vite d'un personnage à un autre. Nous n'avons donc pas le temps d'apprécier leur caractère, leur façon de penser, de se conduire... J'ai trouvé que cela était beaucoup trop superficiel et ne rentrait pas assez dans les détails de chacun. Personnellement je n'ai pas réussi à m'attacher à l'un d'entre eux. Je me doute que cela était le souhait de l'auteur, mais malheureusement ça n'a pas fonctionné avec moi. Leur différente histoire, se perdaient dans ma tête et je ne savais même plus qui était qui et qui faisait quoi.

Venons-en à l'histoire, l'intrigue et l'écriture de l'auteur. Honnêtement en lisant le résumé, je pensais que j'allais rire et qu'il n'y aurait que deux personnages qui allait faire la narration. Mais comme j'ai pu le dire plus haut ce ne fut pas le cas. L'intrigue est la même « l'émission de télé », mais les envies, la façon de voir les choses, les mentalités sont complétement différentes et cela m'a beaucoup trop embrouillé. L'intrigue aurait pu être intéressante mais avec beaucoup moins de personnages. Je me suis malheureusement ennuyée, je ne savais pas où voulait en venir l'auteur, ni pourquoi je lisais ce livre... J'ai tout de même lu jusqu'à la fin, mais cela ne m'a pas persuadé. De plus, on pense que cela va être une histoire positive, or ce n'est pas le cas car chacun souhaite échapper à sa vie grâce à l'argent et l'émission de télé. Ce qui était toutefois intéressant a été de découvrir que l'on demande en réalité beaucoup de choses aux candidats et que ceux-ci sont en réalité conditionnés par les chaines. L'écriture de l'auteure reste toutefois simple, facile à lire ; mais pas assez détaillé selon moi.

Mon avis. Malheureusement cette histoire, ces personnages et cette intrigue n'ont pas su me convaincre et me captiver. Ce fut même totalement l'inverse, je me suis ennuyée. Cela est peut-être dû également au fait que j'ai de plus en plus de mal avec ce genre de livre malheureusement. J'adore les bonnes romances, les bons livres d'été mais celui n'était pas pour moi. Il peut cependant plaire aux gens aimant les contemporains pour l'été..

❧ NOTATION :

Buzz!, de Anne-Gaëlle Huon chez City Editions

lundi 3 juillet 2017

Jacky Ha-Ha-Haa, de James Patterson & Chris Grabenstein chez Hachette

Jacky Ha-Ha-Haa, de James Patterson & Chris Grabenstein chez Hachette

 Titre : Jacky Ha-Ha-Haa
 Auteurs :James Patterson & Chris Grabenstein
 Editeur : Hachette
 Collection :Hors-Série
 Date de sortie :22 Mars 2017
 Genre :Jeunesse
 Nb de pages :336 pages
 Prix : 13€95

 QUATRIEME DE COUVERTURE :

«Du haut de ses 12 ans, dotée d'in irrésistible besoin de raconter des plaisanteries - même quand elle devrait VRAIMENT s'abstenir - Jacky, surnomée Jacky Ha-Ha, sait faire rire les autres. Se créer un personnage, être un petit clown à la maison et un petit cancre à l'école, c'est beaucoup plus amusant que de penser à toutes ces choses qui la rendent triste... Comme sa mère qui travaillle à l'armée et a été envoyée loin d'elle dans une guerre dangereuse, ou son père rarement présent à la maison. Jacky a beau être super drôle aux yeux des autres, ses soucis la rattrapent toujours, elle »

❧ MON AVIS :

Oui après avoir eu une lecture assez forte en émotion, il me fallait quelque chose de simple et sans prise. C'est pour cela que je n'ai pas hésité à prendre ce livre en main, car je savais qu'un peu de jeunesse me ferait du bien. Ce fut une très bonne idée car j'ai passé un excellent moment en compagnie de ce livre. Je connaissais déjà l'auteur James Patterson car j'avais déjà reçu un de ces livres. Toutefois « Journal d'une toquée » n'avait pas su me convaincre. Mais je dois dire que celui-ci fut totalement l'inverse. Je remercie les éditions Hachette pour cet envoi.

Résumons un peu. Du haut de ses 12 ans, dotée d'in irrésistible besoin de raconter des plaisanteries - même quand elle devrait VRAIMENT s'abstenir - Jacky, surnomée Jacky Ha-Ha, sait faire rire les autres. Se créer un personnage, être un petit clown à la maison et un petit cancre à l'école, c'est beaucoup plus amusant que de penser à toutes ces choses qui la rendent triste... Comme sa mère qui travaillle à l'armée et a été envoyée loin d'elle dans une guerre dangereuse, ou son père rarement présent à la maison. Jacky a beau être super drôle aux yeux des autres, ses soucis la rattrapent toujours, elle.

Parlons dans un premier temps des personnages. Notre personnage principal n'est autre que notre narratrice Jacky. J'ai vraiment été envouté par ce personnage complétement différent des personnages que l'on rencontre d'habitude en jeunesse. En effet celle-ci était à la fois très amusante, très divertissante, courageuse, têtue, parfois irresponsable, parfois peu mature, mais aussi très sensible, très attachante. On se rend vite compte qu'elle cache derrière son humour une fragilité. C'est ce qui l'a rend vraiment attachante et touchante. Il y a bien évidemment pleins d'autres personnages tout aussi sympathiques dans ce livre : les six sœurs de Jacky, son père, les professeurs Mlle O'Mara. Je m'arrête un petit moment sur ce personnage, car je l'ai également beaucoup apprécié. Grâce à ce personnage, on découvre que tous les professeurs ne laissent pas tomber sur certains phénomènes qu'ils rencontrent. Bien au contraire, ils essaient de faire un maximum pour les aider à s'en sortir. De plus je dois dire que la répartie de ce personnage était excellente. J'ai un tout petit bémol sur un des personnages, c'est celui de Beth. Celle-ci joue le rôle de la « peste » en quelque sorte et j'ai trouvé que celle-ci tournait beaucoup trop facilement et rapidement sa veste. Mais c'est le seul bémol que j'ai sur les personnages.

Venons-en à l'histoire, l'intrigue et l'écriture des auteurs. En lisant le résumé, je n'avais pas compris qu'elle genre de narration cela serait. En effet on pense que c'est la jeune Jacky qui va nous raconter l'histoire, or il s'agit en fait de Jacky adulte qui raconte son histoire à ses propres enfants. J'ai beaucoup apprécié ce point de vue, car même si elle désormais adulte ; on ressent très bien ce qu'elle a pu ressentir à l'époque. Je dois dire que ce fut un véritable tour de main de la part des auteurs. En ce qui concerne l'histoire, j'ai adoré suivre les aventures de notre personnage principal. Je voulais absolument finir ce livre pour savoir ce que son futur allait donner. En effet même si celle-ci raconte ses bêtises, on apprend aussi à quel point cette année de ses douze ans a pu la toucher et la changer. Pour l'écriture des auteurs, je dois dire que je n'ai pas du tout vu la différence entre les deux auteurs. Les écritures se sont parfaitement complétées. Celles-ci sont fluides, prenantes, addictives... Personnellement je n'ai pas vu l'histoire passé, que j'étais déjà à la fin du livre.

Mon avis. J'ai totalement accroché à cette histoire et à son personnage principal, totalement différent des personnages que l'on peut rencontrer dans les livres jeunesses. De plus ce livre apporte de réelles valeurs à son lectorat. L'écriture quant à elle est complétement envoutante, enivrante et intéressante. Bref, je vous recommande la lecture de ce livre.

❧ NOTATION :

Jacky Ha-Ha-Haa, de James Patterson & Chris Grabenstein chez Hachette

samedi 1 juillet 2017

Ces livres que j'ai abandonnés récemment



Bonjour à tous :) Aujourd'hui je vous amène une chronique un peu particulière. En effet je me suis dit que ce serait une bonne idée de vous présenter les livres que j'ai abandonnés et pourquoi je les ai abandonnés. Les raisons peuvent être complétement changeantes d'un livre à l'autre. Comme ces livres n'auront jamais de chroniques sur mon blog, je vous explique donc ces raisons ici.

Ce mois-ci j'ai abandonné deux livres :

Ces livres que j'ai abandonné récemment

-          « Le géant » de Stefan aus dem Siepen : En fait j'avais demandé ce livre en Service Presse car il s'agit d'un livre allemand. Je m'étais dit que cela serait cool d'en lire un pour une fois qui est traduit en français. Quoi qu'il en soit je savais qu'il s'agissait d'un Bildungsroman et qu'il y aurait de la description. La description était certes inévitable, toutefois je dois dire que nous n'avions aucun avancement dans cette histoire. Je m'ennuyais tellement et je ne voyais tellement pas dans quelle direction cette histoire allait, que je n'ai pas pu continuer. J'ai donc préféré abandonner.


Ces livres que j'ai abandonné récemment


-          « Vengeance par procuration » de Mary Jane Clark : Alors la raison de l'abandon de ce livre est complétement autre. En effet, j'ai commencé à lire ce livre et je dois dire qu'il n'était pas trop mal. Toutefois très rapidement je sentais que beaucoup d'éléments m'était manquant. En effet ce que la maison d'édition n'avait pas pris en compte et que je n'avais pas lu les tomes précédents de cette saga. Je pouvais largement ressentir que des évènements avaient eu lieu précédemment mais que je n'en avais pas connaissance. Je ne pouvais donc pas apprécier ma lecture. Malheureusement.



Je n'aime pas abandonner des livres malheureusement il y a des raisons qui font que je n'ai pas le choix. Voilà, je pense vous faire cela quand j'en ai plusieurs. J'espère que vous apprécierez ces articles. Je tiens toutefois à préciser que ce sont mes raisons mais que vous pouvez très bien apprécier ces livres.

Une fille au manteau bleu, de Monica Hesse chez Gallimard

Une fille au manteau bleu, de Monica Hesse chez Gallimard

 Titre : Une fille au manteau bleu
 Auteur :Monica Hesse
 Editeur : Gallimard
 Collection :Romans Ado
 Date de sortie :27 Octobre 2016
 Genre :Jeunesse, Historique
 Nb de pages :352 pages
 Prix : 16€00

 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« «La jeune fille qui a disparu est juive. Il faut que tu la retrouves avant les nazis.»

Amsterdam, 1943. Hanneke sillonne à vélo les rues de la ville afin de se procurer au marché noir des marchandises qu'on lui commande. Ses parents ignorent tout de ses activités clandestines. Un jour, l'une de ses clients lui fait une requête particulière. Il s'agit de retrouver une jeune fille qu'elle cachait chez elle et qui a disparu. Elle s'appelle Mijam Roodvelt. Elle est juive. »

❧ MON AVIS :

Je suis plus qu'heureuse de vous faire la chronique de ce livre. Il est vrai que je l'ai reçu il y a un petit moment, mais je voulais le garder pour un moment où je me sentais prête à lire un livre sur la Seconde Guerre Mondiale. Je ne regrette absolument pas d'avoir attendu car j'ai pu passer un excellent moment. J'ai trouvé que ce livre était une pure pépite. Ce fut un véritable coup de foudre pour ma part. Je remercie les éditions Gallimard pour cet envoi. 

Résumons un peu. Amsterdam, 1943. Hanneke sillonne les rues de la ville afin de dénicher des marchandises au marché noir. Un jour, une cliente lui fait une requête particulière, retrouver une jeune fille juive qu'elle hébergeait et qui a disparu. En recherchant la prénommée Mirjam Roodvet, Hanneke découvre les activités secrètes des réseaux d'entraide aux familles juives et entre à son tour dans la clandestinité.

Parlons dans un premier temps des personnages. Notre personnage principal n'est autre que la jeune femme Hanneke. J'ai totalement adhéré à ce personnage. En effet c'est une jeune femme en deuil, mais qui ne se laisse pas abattre pour autant. La guerre la force à devoir avancer malgré cette perte. Elle doit être courageuse pour sa famille mais aussi pour elle-même. Toutefois lorsqu'un dilemme lui parvient, celle-ci va tout de même douter. J'ai vraiment apprécié son caractère et sa façon de changer, d'évoluer au fil des situations. L'insouciance de la jeune fille disparait pour laisser place au courage et à l'envie de résister. Il y a d'autres personnages, tels que Ollie, Willem, Judith, Mina... Je l'ai tous apprécié, on ressent réellement leur courage et leur volonté de changer les choses. J'ai été envouté par tous ses personnages.

Venons-en à l'histoire, l'intrigue et l'écriture de l'auteur. Comme j'ai pu le dire un peu plus haut, ce fut un véritable coup de foudre pour ma part. Le sujet de cette histoire, la résistance, est quelque chose qui m'a toujours intéressé. Notamment car on retrouve plusieurs thématiques qui sont fort important pour les plus jeunes à comprendre : le courage lors d'une période compliquée, la volonté de changer les choses, risquer sa propre vie pour aider son pays. A peine ai-je commencer à lire ce livre, que je n'ai pu le lâcher. L'histoire est vraiment prenante, nous n'avons qu'une envie savoir ce qui s'est passé et comment cela va évoluer. L'auteure nous mets des indications à la fin du livre, même si les personnages ne sont pas réels ; celle-ci a tout de même fait des recherches importantes sur les lieux, les évènements... En effet dans ce livre on découvre plusieurs « manières » de faire la résistance, en effet il est ici question de marché noir, de la cache de personnes juives, de la prise de photos secrètes et encore pleins d'autres. Je trouve que cela est un bon résumé pour les personnes ne connaissant pas encore totalement l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale. En ce qui concerne l'écriture de l'auteure, celle-ci m'a complétement envoutée. Le style est simple, fluide, enivrant, passionnant et surprenant à la fois. Honnêtement quand je suis arrivée à la fin du livre j'en voulais encore plus. 

Mon avis. Cela faisait très longtemps que je n'avais pas eu de coup de foudre, mais ce livre à réussis un joli tour de main. C'est une histoire très prenante, passionnante, surprenante, envoutante... Je ne peux que le conseiller car je considère ce livre comme une pépite. De plus je trouve que c'est une jolie introduction à l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale et une belle introduction à tous les styles de résistances. Lisez-le, vous ne le regretterez pas.

❧ NOTATION :

Une fille au manteau bleu, de Monica Hesse chez Gallimard

jeudi 22 juin 2017

L'été des secondes chances, de Morgan Matson chez Le livre de poche

L'été des secondes chances, de Morgan Matson chez Le livre de poche

 Titre : L'été des secondes chances
 Auteur :Morgan Matson
 Editeur : Le livre de poche
 Collection :Bloom
 Date de sortie :11 Mai 2016
 Genre :Contemporaine
 Nb de pages :416 pages
 Prix : 7€90

 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« Taylor a une manière bien à elle de traiter ses problèmes personnels : elle les fuit. Mais lorsque son père, atteint d'un cancer, décide de passer son dernier été en famille dans leur maison de vacances, la jeune fille ne peut se dérober. C'est là, cinq ans plus tôt, qu'elle avait laissé sa meilleure amie, Lucy, et son premier amour, Henry, avec la ferme intention de ne plus jamais les revoir. Les souvenirs ressurgissent et, cet été, elle va devoir les affronter. »

❧ MON AVIS :

Je sais je commence toujours mes chroniques par vous dire quand est-ce que j'ai reçu un livre. Et bien ne changeons pas les bonnes attitudes, j'ai reçu celui-ci il y a un petit moment. Et vous allez surement vous demander comment il s'est retrouvé dans ma PAL, alors que je lis de moins en moins de romance. Et bien tout simplement parce que j'avais vu tellement d'avis sur cette auteure et ce livre que je me suis dit que s'il était si bien noté, c'est qu'il devait y avoir une raison. Alors j'ai bien apprécié ma lecture mais sans plus. Je remercie les éditions Le livre de poche/Hachette pour cet envoi.

Résumons un peu. Taylor a une manière bien à elle de traiter ses problèmes personnels : elle les fuit. Mais lorsque son père, atteint d'un cancer, décide de passer son dernier été en famille dans leur maison de vacances, la jeune fille ne peut se dérober. C'est là, cinq ans plus tôt, qu'elle avait laissé sa meilleure amie, Lucy, et son premier amour, Henry, avec la ferme intention de ne plus jamais les revoir. Les souvenirs ressurgissent et, cet été, elle va devoir les affronter.

Parlons dans un premier temps des personnages. Nous avons deux personnages principaux. Le premier n'est autre que Taylor, une adolescente. Je n'ai pas autant accroché que ça avec ce personnage. Cela fut notamment dû à sa manière de réagir face à certaines situations. C'est un personnage qui préfère fuir, rester sur ses positions lorsque quelque chose la dérange. Je peux comprendre que sa vie n'est pas facile, mais je pense qu'elle aurait pu réagir complétement autrement car cela était parfois énervant. De plus je trouvais qu'il y avait beaucoup trop de « problèmes » pour ce personnage. Notre deuxième personnage principal n'est autre que Henry. J'ai apprécié un petit plus ce personnage, plus sympathique, plus attachant. Il y a bien évident d'autres personnages tels que la sœur de Taylor, les parents de Taylor, sa meilleure amie... Je vous laisse les découvrir un peu plus par vous-même. 

Venons-en à présent à l'histoire, l'intrigue et l'écriture de l'auteure. Je dois avouer que dès le début du livre, j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire. Notamment à cause de notre personnage principal. Celle-ci prend le dessus notamment avec ces problèmes, des longueurs s'installent alors. Malheureusement les parties de l'histoire avec sa famille sont censés faire bouger un petit plus l'histoire, mais je n'ai pas trouvé que c'était le cas. Je m'ennuyais un peu personnellement. Il y avait des évènements mais qui ne faisait pas assez bouger l'histoire, je trouve. Une fois que l'on s'y intéresse un petit moins, on peut enfin commencer à apprécier l'intrigue (selon moi). On sent tout de même que l'histoire escalade par la suite, lorsqu'un évènement va arriver. A partir de là, on commence à ressentir la douleur et les difficultés que rencontre notre personnage principal. L'histoire du père est sympathique et plus intéressante que les problèmes de Taylor. De plus la grosse « histoire » dont on nous parle depuis le début du livre, est je trouve minime par rapport à ce que l'on peut imaginer. On peut d'ailleurs être un poil déçu. En ce qui concerne l'écriture de l'auteure, celle-ci est assez simple, facile à lire, fluide. Toutefois je trouve qu'elle s'attarde ou intensifie des choses qui n'en avaient pas besoin.

Mon avis. Ce fut une lecture sympathique mais avec des défauts. Les problèmes de Taylor prennent beaucoup trop le devant, sur les parties de la maladie de son père. Personnellement j'aurais préféré que ce soit l'inverse. Je n'ai malheureusement pas accroché au personnage de Taylor. Mais les autres personnages m'ont bien plu. Je vous recommande ce livre si vous êtes fan de contemporain avec des adolescents et des soucis en plus. Pour ma part j'en ressors mitigée.

❧ NOTATION :

L'été des secondes chances, de Morgan Matson chez Le livre de poche

mercredi 21 juin 2017

Lady Helen Tome 1: Le club des mauvais jours, de Alison Goodman chez Gallimard

Lady Helen Tome 1: Le club des mauvais jours, de Alison Goodman chez Gallimard

 Titre : Lady Helen Tome 1: Le club des mauvais jours
 Auteur :Alison Goodman
 Editeur : Gallimard
 Collection :Romans Ado
 Date de sortie :18 Aout 2018
 Genre :Historique, Fantastique
 Nb de pages :568 pages
 Prix : 19€50

 QUATRIEME DE COUVERTURE :

«Londres, avril 1812. Lady Helen Wrexhall s'apprête à faire son entrée dans le monde. Bientôt, elle sera prise dans le tourbillon des bals avec l'espoir de faire un beau mariage. Mais d'étranges faits surviennent qui la plongent soudain dans les ombres de la Régence : une bonne de la maison disparaît, des meurtres sanglants sont commis et Helen fait la connaissance de lord Carlston, un homme à la réputation sulfureuse. Il appartient au Club des mauvais jours, une police secrète chargée de combattre des démons qui ont infiltré toutes les couches de la société. Lady Helen est dotée d'étranges pouvoirs mais acceptera-t-elle de renoncer à une vie faite de privilèges et d'insouciance pour basculer dans un monde terrifiant ?»

❧ MON AVIS :

J'ai reçu ce pavé il y a un petit moment, mais je le réservais pour un moment où je serais posé et tranquille. En effet je savais qu'il me faudrait un moment pour le lire et donc j'ai pris mon temps. Je n'avais jamais entendu parler de cette auteure avant de lire ce livre mais ce fut une excellente découverte pour ma part. J'ai vraiment apprécié ma lecture. Je remercie les éditions Gallimard pour cet envoi.

Résumons un peu. Londres, avril 1812. Lady Helen Wrexhall s'apprête à faire son entrée dans le monde. Bientôt, elle sera prise dans le tourbillon des bals avec l'espoir de faire un beau mariage. Mais d'étranges faits surviennent qui la plongent soudain dans les ombres de la Régence : une bonne de la maison disparaît, des meurtres sanglants sont commis et Helen fait la connaissance de lord Carlston, un homme à la réputation sulfureuse. Il appartient au Club des mauvais jours, une police secrète chargée de combattre des démons qui ont infiltré toutes les couches de la société. Lady Helen est dotée d'étranges pouvoirs mais acceptera-t-elle de renoncer à une vie faite de privilèges et d'insouciance pour basculer dans un monde terrifiant ?

Parlons dans un premier temps des personnages. Notre personnage principal n'est autre que Lady Helen Wrexhall. Cette dernière doit être présentée à la cour. Sa mère est morte car celle -ci fut rendue coupable de trahison. Elle va donc tout faire pour rattraper le nom de sa famille. Toutefois celle-ci va avoir autre chose en tête. Je dois dire que j'ai beaucoup apprécié la personnalité de cette Lady Helen. C'est un personnage qui est très curieuse et qui ne tient pas en place. Cependant, ce comportement l'inquiète car elle ne doit se présenter comme telle. Elle reçoit d'ailleurs des reproches de la part de sa famille. Cette dernière n'abandonne pas pour autant et va continuer à suivre ses recherches. Cela va lui causer quelques soucis. Un autre personnage est Lord Carlston. J'étais assez perplexe avec ce personnage. Il aide bien évidemment Lady Helen, sur qui elle est, les dangers à venir et ce qu'elle doit faire. Je doutais constamment de ces intentions. Quel allait être le retournement de situation dont il allait être responsable ? Cela m'a tenu en haleine. Il y a bien évidemment d'autres personnages mais je vous laisse les découvrir par vous-même.

Parlons à présent de l'histoire, l'intrigue et l'écriture de l'auteur. Je dois dire qu'avant de commencer ce livre j'avais une certaine appréhension. Cela était notamment dû à la grosseur du livre, il m'ait très rare d'aussi gros livre mais aussi sur une période comme celle de ce livre. En effet, je peux compter sur les doigts des deux mains le nombre de livre lu concernant le XIXème siècle. Quoi qu'il en soit, je dois avouer que je suis rentrée assez facilement dans ce roman. Grâce à l'écriture de l'auteure, j'ai réussi à totalement accroché à cette époque. J'ai vraiment apprécié cette plume légère, simple de compréhension mais super prenante lors des actions. Le petit point qui m'a un petit peu dérangé et que le rythme était assez long et je trouvais parfois cela un tantinet long. Toutefois comme je l'ai dit les actions prennent le pas et nous découvrons beaucoup de détails important qui prennent le dessus sur ces longueurs. Cela ne m'a donc pas « trop » dérangé. Qui plus est, j'avais tellement hâte de savoir comment la situation allait évoluer et finir. 

Mon avis. Pour moi c'était un excellent moment. J'ai vraiment été surprise aussi bien par l'écriture de l'auteure qui a su me transporter au XIXème siècle (ce qui n'est pas facile), mais aussi bien par les personnages. J'ai beaucoup apprécié ce premier tome. Ce livre est totalement envoutant, enivrant et addictif. Je vous le conseille si vous aimez les romans historiques.

❧ NOTATION :