vendredi 28 février 2014

Bilan de Février 2014

Bilan de Février 2014
Et bien voila il est temps de faire le bilan concernant le mois de février. Je vous préviens il est bien moins conséquent que le mois de janvier mais le principal c'est que j'ai passer de bons moments.

 Livres lu :

Les cours des feys Tome 1: La septième cour de Mike Schvedon (526 pages- SP
Reboot Tome 1 de Amy Tintera (326 pages) - SP
Angie,13 ans, disparue de Liz Coley (893 pages) - Acheté
Mila 2.0 Tome 1 de Debra Driza (480 pages) - SP
Les disparitions d'Anna Langfus de Jean-Yves Potel (274 pages) - Masse Critique

 Livres reçu :

- Les disparitions d'Anna Langfus de Jean-Yves Potel - Masse Critique
Reboot Tome 1 d'Amy Tintera - SP
Mila 2.0 Tome 1 de Debra Driza - SP
Angelopolis Tome 2 de Danielle Trussoni - Appel au lecteur
Le Monde de Charlie de Stephen Chbosky - SP


Cela fait donc 2500 pages lu ce mois ci et 5 livres reçu.

Mila 2.0 Tome 1 de Debra Driza chez Panini Books

Mila 2.0 Tome 1, de Debra Driza chez Panini Books
 Titre : Mila 2.0 Tome 1
 Auteur :  Debra Driza
 Editeur :  Panini Books
 Collection :  Scarlett
 Date de sortie :  5 Février 2014
 Nb de pages :   480 pages
 Prix : 15€00


Résumé:
Mila vit avec sa mère dans une petite ville de campagne lorsqu'elle découvre que toute son existence n'est qu'un mensonge. Elle n'aura jamais dû apprendre la vérité, elle n'aurait jamais dû se souvenir de son passé. Maintenant, elle doit fuir pour échapper à ceux qui la poursuivent : des agents qui veulent la désactiver car elle sait trop de chose, mais aussi un groupe mystérieux qui veut percer les secrets de son esprit.
Mais la fuite n'aide pas Mila à accepter ce qu'il lui arrive, et la pauvre jeune fille semble perdue. Pour survivre, elle va devoir évoluer vers une nouvelle version, une version à même de la sauver.


Extrait:

« Elle  retourna l'objet entre ses doigts avec précaution, comme si c'était un bijou précieux. Toujours scientifique même maintenant, alors que nous étions en danger. J'ouvris la portière côté passager à la volée. »




Mon avis:


Et oui encore une fois j'ai quelqu'un à remercier pour ce livre et il s'agit des éditions Panini Books. Tout comme le dernier livre reçu le mois dernier (Les cours des feys), il s'agit d'un ebook. Même si je n'aime pas trop les ebooks cela se lit bien. Pour en venir à « Mila 2.0 », je dois avouer que je suis mitigée. J'ai plutôt bien aimé mais sans plus.
 
Résumons un peu. Mila vit avec sa mère dans une petite ville de campagne lorsqu'elle découvre que toute son existence n'est qu'un mensonge. Elle n'aura jamais dû apprendre la vérité, elle n'aurait jamais dû se souvenir de son passé. Maintenant, elle doit fuir pour échapper à ceux qui la poursuivent : des agents qui veulent la désactiver car elle sait trop de chose, mais aussi un groupe mystérieux qui veut percer les secrets de son esprit. Mais la fuite n'aide pas Mila à accepter ce qu'il lui arrive, et la pauvre jeune fille semble perdue. Pour survivre, elle va devoir évoluer vers une nouvelle version, une version à même de la sauver.
 
Lorsque j'ai choisis ce livre, je ne savais pas trop à quoi m'attendre mis à part qu'il s'agissait d'une histoire d'androïde avec un esprit humain. Je dois dire que j'ai plutôt bien aimé cette histoire, mais j'ai trouvé qu'il manquait un petit quelque chose. Je pense que le problème c'est que toute la première partie introduit l'histoire et du coup il ne se passe pas grand-chose. Vous me direz que c'est normal, mais j'aime quand c'est équitable. Je m'explique. Je n'apprécie pas quand une partie est narrative, puis une autre avec de l'action et encore une narrative mais avec un peu d'action. Cela ralentit relativement l'avancer du livre. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai mis un moment avant de le finir. Car par moment cela ralentissait trop et du coup me donnait moins envie de continuer.
 
En ce qui concerne les personnages, je les ai trouvés très attachants. En effet malgré la véritable identité de Mila, elle est reste une adolescente adorable quelques peu colériques mais qui reste forte devant tant d'épreuves. J'ai également beaucoup apprécié le personnage de sa « mère » qui est très protectrice, un fort caractère mais également très douce. On retrouve bien le côté maternel voulant le meilleur pour sa fille. Enfin nous avons au début deux autres personnages Kaylee et Hunter mais qui finalement ont un role minime dans l'histoire. En ce qui concerne Kaylee c'est le genre de fille que l'on déteste à qui l'on a envie de lui mettre des baffes. Je pense que l'histoire aurait pu se passer de ce personnage car il n'apporte pas grand-chose. Pour Hunter est bien je pense que vous l'aurez deviné, c'est le mec parfait qui tombe amoureux de l'héroïne. J'ai beaucoup aimé ca douceur, sa gentillesse.
Dans les dernières parties Mila va rencontrer d'autres personnages totalement différent, tels que Trois, Lucas et le genéral Holland. Ils deviennent donc des personnages importants dans l'histoire, cependant ils arrivent assez tard. Mais ils étaient nécessaire pour l'avancer dans l'histoire ainsi que la compréhension de certains évènements.
 
Mis à part ça, j'ai tout de même apprécié la plume de Debra Driza qui est plutôt légère et simple. Les chapitres sont assez bien découpés pour avancer dans l'histoire. Cependant par moment j'avais l'impression que l'auteur ne savait pas exactement quel angle donner à son personnage principal. C'est-à-dire que d'un coup elle va s'énerver, puis se calmer et s'attendrir. Même si l'on sait que c'est un androïde je pense que l'auteur ne savait pas si elle devait être dure, froide avec quelques pointes de gentillesse ou bien adorable, douce mais s'énervant de temps en temps. L'auteur a beaucoup joué sur le suspense car honnêtement au début de l'histoire je n'aurais pas pu vous dire dans quel direction irait l'histoire. Ce fut donc un bon point car j'ai été surprise de la tournure que prendrait l'histoire et les différents évènements.
 
Mon avis. J'ai beaucoup apprécié l'histoire qui est très originale car il est rare de suivre un androïde humain dans sa vie de tous les jours. Cependant certains points ont fait que ce ne fut pas un coup de cœur, comme les grandes parties de narrations et le vague du personnage principal. Mais j'ai beaucoup aimé le fait que l'auteur joue sur l'originalité et le suspense.

Mila 2.0 Tome 1, de Debra Driza chez Panini Books

mardi 25 février 2014

In My Mailbox 25.02.14




Bonjour tout le monde. Et oui encore un IMM, je m'attendais à recevoir ces livres que je suis très heureuse d'avoir acheté. Je tiens d'ailleurs à remercier Livresandcie à qui j'ai acheté les livres. Je te remercie infiniment Chloé. Voici les livres:

In My Mailbox 25.02.14
In My Mailbox 25.02.14

In My Mailbox 25.02.14

In My Mailbox 25.02.14

dimanche 23 février 2014

In My Mailbox 22.02.14

In My Mailbox 22.02.14
 
Bonjour les amis, alors aujourd'hui je vais vous mettre les différentes réceptions que j'ai eu au cours du mois mais que je ne pouvais pas vous présenter car je ne savais pas quand ils étaient arrivés, ni lesquels étaient arrivés. Je vous préviens il y en a pas mal.
 
In My Mailbox 22.02.14
Donc tout d'abord j'ai reçu en janvier ce magnifique coffret. Paroles de... écrit par Jean-Pierre Guéno.  Alors je voulais remercier Lecturesdelivres qui m'a donné envie de lire ce livre dans sa vidéo. Je te remercie beaucoup Claudia.
 
In My Mailbox 22.02.14
 
Ensuite comme pas mal de blogueurs, j'ai fais une commande Michel Lafon. D'ailleurs je tiens à remercieEnjoybooks car et oui c'est de sa faute. Non je rigole, mais comme je suis sa page Fb dès que j'ai vu cette vente privée, j'ai foncé dessus. Donc merci Matthieu. 
 
In My Mailbox 22.02.14
 
Ensuite j'ai reçu grâce aux éditions Fleuve Noir, le deuxième tome de La Malédiction des Anges: Angélopolis de Danielle Trussoni. Bien évidemment je ne l'ai pas reçu avec cet couverture mais en épreuve corrigé car ce livre sort le 10 Avril 2014 voila.
 
In My Mailbox 22.02.14
 
Enfin grâce à mon nouveau partenariat avec les éditions Sarbacane, j'ai eu l'occasion de recevoir Le Monde de Charlie de Stephen Chbosky. J'ai réellement hâte de le lire, je vous remercie énormement.
 
In My Mailbox 22.02.14
 
Et pour finir j'ai reçu récemment Les disparitions d'Anna Langfus de Jean-Yves Potel que j'ai reçu grâce à la Masse Critique Babelio, je les remercie donc pour cet opportunité.
 
 
Voila voila.

jeudi 20 février 2014

Reboot, de Amy Tintera chez Le Masque

Reboot, de Amy Tintera chez Le Masque
 Titre : Reboot Tome 1
 Auteur :  Amy Tintera
 Editeur :  Le Masque
 Collection :  MSK
 Date de sortie :  12 Février 2014
 Nb de pages :  328 pages
 Prix : 17€00



Résumé:

Wren est morte après avoir reçu trois balles dans la poitrine. 178 minutes plus tard, elle est revenue à la vie, plus forte, plus rapide, plus résistante à la douleur et aux émotions. Elle est devenue une Reboot. Plus le temps de mort clinique est long, plus l'adolescent reboot est puissant et insensible. 120 minutes suffisent déjà à faire d'un adolescent normal un robot guerrier. Ce qui fait de Wren 178 l'arme la plus dévastatrice de la république du Texas. Aujourd'hui âgée de dix-sept ans, elle est l'un des meilleurs soldats de la SHER (Société Humaine d'Évolution et de Repopulation) et forme les nouvelles recrues d'une main de fer. Le dernier en date est loin de satisfaire ses exigences. Callum n'est qu'un 22, encore quasiment humain. Ses réflexes sont ceux d'un nouveau-né, il a peur de tout et semble destiné à faire sortir Wren de ses gonds. Sans trop savoir pourquoi, la jeune Reboot accepte pourtant de le prendre sous son aile. Si elle n'arrive pas à le former correctement, elle devra l'anéantir elle-même. Wren n'a jamais désobéi à un ordre, et, si elle le fait, elle subira le même sort que le jeune 22. Mais comment oublier cette incroyable sensation d'être toujours en vie, celle qui l'étreint quand elle est en compagnie de Callum ?


Extrait:

« »




Mon avis:


Je fus très surprise par la réception de ce livre. Pour ceux qui me suivre, vous avez pu lire que je n'étais pas sur que c'était un service-presse, puis je vous ai confirmé que s'en était un. Je tiens donc à remercier la maison d'édition JC-Lattès/ Le Masque pour cet envoi. Bon alors pour ceux qui me connaissent depuis un bon moment, vous devez savoir que je ne suis pas une grande fan de zombies/morts vivants etc. Et bien même s'il en est question ici, je dois vous avouer que j'ai adoré. L'auteur m'a charmé, malgré des non-humains.
 
Résumons un peu. 178. C'est le chiffre tatoué sur mon bras. C'est le nombre de minutes durant lesquelles je suis restée morte. Je suis une Reboot. Tuée par un virus foudroyant, ressuscitée sous une forme surhumaine. Je ne sens plus la douleur, ni les émotions. 178 minutes de mort clinique ont fait de moi un robot, un soldat. J'obéis aux ordres, je traque, je tue. On me confie les nouveaux Reboots. S'ils échouent, ils meurent. Ca ne me fait rien, je suis Wren 178. Je suis restée sans vie pendant 178 minutes. Pourtant, depuis que j'ai rencontré Callum, un Reboot 22, je ne me suis jamais sentie aussi vivante.
 
Donc comme je l'ai dis un peu plus haut, ce livre fut une surprise pour moi car j'ai adoré. Je dois avouer qu'au début lorsque j'ai reçu le livre et lu le résumé je suis resté perplexe, car je savais que ça allait parler de morts vivants etc. Mais une fois que je l'ai commencé, je ne pensais qu'à ce livre, quand je devais arrêter de lire pour faire autre chose je n'avais qu'une envie c'était de reprendre ma lecture.
 
Commençons donc par les points positifs. Bon alors premièrement je pense que vous l'aurez deviné, ce livre est addictif. J'ai tellement aimé l'histoire originale de l'auteur que je ne pouvais pas m'en passer. En effet nous avons bien des morts vivants, cependant ici ils sont décrits comme des êtres humains qui ont juste attrapés une maladie et qui sont revenue à la vie. Et j'ai beaucoup aimé cette idée, car ils n'avaient pas perdu leurs humanités bien loin de ça. Donc finalement j'avais l'impression d'avoir à faire à des humains mais qui avaient certains avantages et inconvénients bien évidemment. Je ne vais pas vous en dire plus, sinon je vous dévoilerais tout le livre. Ces zombies sont donc humains mais à la merci des « humains non contaminée ». Et j'ai trouvé que c'était originale, car jusqu'à là aucune dystopie n'avait pensé à ça. 
 
Mon deuxième point positif est les personnages. J'ai totalement adhérée aux personnages crée par Amy Tintera. Tout d'abord nous avons donc Wren 178. Malgré son côté forte, froide, dure, sans sentiments et bien on va découvrir tout le long du roman qu'elle n'est en réalité pas la personne qu'elle pensait être. Et j'ai aimé découvrir que finalement elle pouvait être une personne « normale » mais avec tout de même des défauts. Pour une fois nous n'avons pas une héroïne parfaite. En ce qui concerne le personnage de Callum 22, je suis mitigée. C'est-à-dire que je l'ai trouvé très romantique, doux etc mais que d'un autre côté il était un peu trop fade, un peu trop en retrait finalement. Mais je les ai trouvés tout de même très attachants.
Passons à l'écriture de l'auteur. Je suis totalement accro à l'écriture d'Amy Tintera, c'est-à-dire que c'est fluide, c'est original, c'est amusant par moment (malgré la situation), et surtout ça se lit très rapidement.
 
Bon moi j'ai mis un peu plus de temps à cause de la période d'exam mais je n'arrivais pas à décrocher, d'ailleurs quand la fin est arrivée, je me suis dit mais ce n'est pas possible ça ne peut pas finir comme ça. Le seul point négatif que j'ai retrouvé à en dire, c'est que c'est le même schéma habituel dans les dystopie. On sait très bien où va nous emmener l'histoire. C'est-à-dire qu'au début comme d'habitude, les héros suivent le régime, puis se rebellent et s'enfuient. Et bien la c'est exactement pareil, et j'ai trouvé ça dommage.
 
Mon avis. J'ai adoré. Ce n'est pas un coup de cœur car je savais où allait l'histoire malheureusement. Mais j'ai adoré car il y avait beaucoup de suspense, très bien écrit, originale mais trop court. Maintenant je n'ai qu'une hâte lire le tome 2 mais je ne sais pas quand il sortira étant donné que celui-ci est paru le 12 février. Bref je vous conseille fortement de le lire surtout si vous aimez les dystopie et histoires de « zombies ».

Reboot, de Amy Tintera chez Le Masque

samedi 15 février 2014

Angie,13 ans, disparue, de Liz Coley chez France Loisirs

Angie,13 ans, disparue, de Liz Coley chez France Loisirs
 Titre : Angie, 13 ans, disparue...
 Auteur :  Liz Coley
 Editeur :  France Loisirs
 Collection :  /
 Date de parution :  /
 Nb de pages :   384 pages
 Prix : 19€50




Résumé:

Les mystères de la disparition d'Angie vont vous tenir éveillé jusqu'à la dernière page ! Résumé En camp de vacances, Angie, 13 ans, disparaît... Elle revient chez elle, persuadée de s'être seulement égarée quelques heures. En réalité, trois ans se sont écoulés. Trois ans sans le moindre souvenir, si ce n'est de profondes cicatrices aux chevilles et aux poignets, et une étrange bague à l'annulaire. Tout laisse à penser qu'Angela a vécu l'enfer... Mais que s'est-il réellement passé ? Et pourquoi a-t-elle tout oublié ?




Extrait:


Interrogatoire


— Et maintenant, rentre chez toi... 

Angie sentit une légère poussée entre ses omoplates. Elle trébucha, bras en avant pour ne pas perdre l'équilibre.

— Non ! protesta-t-elle, faisant volte-face, mais il n'y avait personne. 

Un frisson la parcourut et elle secoua la tête pour s'éclaircir les idées. Une fois ce vertige dissipé, elle rouvrit les yeux, éberluée. C'était bien son impasse. Son quartier. Le soleil en était à la moitié de son ascension dans un ciel d'azur. Les vents chauds de Santa Ana ébouriffaient les liquidambars. Un liseré rouge ourlait les feuilles et de grosses boules hérissées de piquants jonchaient le trottoir. En août ?

Un poids alourdissait sa main gauche – un simple sac en plastique. Où était son attirail de camping ? Elle souleva le sac pour voir son contenu, et c'est là que la bizarrerie de la situation la frappa. Surprise, elle le lâcha et examina sa main. Quelque chose clochait... Ce n'était pas sa main. Ce n'étaient pas ses doigts. Ceux-ci étaient trop longs, trop fins. Et un étrange anneau d'argent parait son médium. Sa peau était sèche, rêche. Des cicatrices sombres encerclaient ses poignets comme des bracelets. Elle retourna sa main droite pour étudier les crevasses et les cals dans ses paumes, serra le poing pour voir. Pas comme... d'habitude.

De nouveau, elle pivota sur elle-même pour regarder en arrière. Comment était-elle arrivée jusqu'ici ? Elle ne se rappelait pas avoir autant marché. Elle se trouvait... dans les bois, non ? C'était si troublant.



Mon avis:

Alors pour une fois, je dois avouer que c'est un pur hasard. J'avais vu plusieurs fois la couverture sur livraddict et il m'intéressait pas mal. Bon okay c'est surtout parce qu'il y a mon surnom dans le titre. Mais également parce que le résumé m'intéressait, je me doutais que ce serait une histoire très touchante et très dure, mais pour moi ce livre fut un réel coup de cœur. Pourquoi, tout simplement car j'en ai pleuré et qu'il était en effet très dur.
 
Résumons un peu. En camp de vacances, Angie, 13 ans, disparaît... Elle revient chez elle, persuadée de s'être seulement égarée quelques heures. En réalité, trois ans se sont écoulés. Trois ans sans le moindre souvenir, si ce n'est de profondes cicatrices aux chevilles et aux poignets, et une étrange bague à l'annulaire. Tout laisse à penser qu'Angie a vécu l'enfer... Mais que s'est-il réellement passé ? Et pourquoi a-t-elle tout oublié ?
 
Je suis rentrée très vite dans l'histoire, il ne m'a fallu a peine 10 pages pour devenir accro à l'histoire. J'ai beaucoup apprécié la manière dont l'auteur nous amène dans l'histoire. C'est-à-dire que les premières lignes sont en italique qui nous montre que ce n'est pas Angie, ni le narrateur qui parle mais une toute autre personne qui elle connait l'histoire de cette jeune fille enlever trois ans auparavant. Je ne vous en dis pas plus car sinon vous ne serez pas surpris par la découverte que l'on y fait. Qui d'ailleurs je trouve est magnifiquement amenée par Liz Coley.
 
Le sujet est réellement touchant, en effet nous allons vivre le retour d'Angie dans sa famille. Elle va essayer de retrouver ces souvenirs perdus de ces trois dernières années. Elle va devoir subir les interrogatoires, les examens médicaux,  les retrouvailles avec sa famille et ses amis, le retour à l'école et surmonter d'autres soucis. Ce livre est un peu comme un documentaire car l'on voit comment se déroule ce jour d'affaire et comment tout ceci peut se dérouler.
 
Petit à petit, l'auteur nous mène aux raisons de l'absence de souvenirs concernant la période de son kidnapping. Et bien j'ai adoré le tournant du roman, c'est d'ailleurs ce que j'ai préféré car je ne m'y attendais pas du tout. Mais justement j'ai trouvé ça très intéressant ce nouveau thème, désolé je ne vous dis pas lequel est-ce car je vous dévoilerais tout.  J'ai adoré la communication entre ces personnages qui tout à fait original, à chaque fois je n'avais qu'une envie c'était de voir si elle serait de qui venait ce message et ce qui se passerais par la suite. Cela nous permet donc de voir comment réagit Angie et comment elle va surmonter cela et j'ai trouvé que l'auteur savait nous gardait en haleine pour aller jusqu'au bout de l'histoire.
 
Mon point noir serait la fin, car j'aurais voulu savoir ce qui se passerait par la suite. C'est-à-dire voir si elle reprendrait sa vie avec sa famille, ses amis et peut-être son enfant. Je pense que la fin nous laisse justement sur notre faim. L'auteur aurait pu poursuivre encore plus l'histoire et nous montré comment elle se reconstruit après que le dossier soit clos etc.
 
Mon avis. Un gros coup de cœur, j'ai aimé les thèmes douloureux du kidnapping, comment Angie va y faire face, ce qu'elle va vivre et découvrir à son retour. J'ai totalement accroché à ce personnage tiraillé mais fort. J'ai aimé l'écriture de l'auteur qui est plus que captivante et envoutante. Bref j'ai adoré. Lisez-le si vous pouvez.

 Angie,13 ans, disparue, de Liz Coley chez France Loisirs

mardi 11 février 2014

16 Lunes, de Kami Garcia et Margaret Stohl chez BlackMoon

16 Lunes, de Kami Garcia et Margaret Stohl chez BlackMoon
 Titre : 16 Lunes
 Auteur :  Margaret Stohl et Kami Garcia
 Editeur : Hachette Jeunesse
 Collection: Blackmoon
 Date de sortie:   1 Décembre 2009
 Nb de pages :  635 pages
 Prix: 18€


Résumé:

Ethan est un jeune homme de quinze ans très prometteur au basket. Il appartient d'ailleurs à l'équipe du lycée de la petite ville perdue où il habite avec Amma, sa grand-mère, et son père, solitaire depuis la mort de son épouse. Depuis peu, Ethan fait fréquemment des rêves étranges où une jeune fille l'appelle à l'aide, avant de tomber dans les ténèbres.
Mystérieusement attiré par cette inconnue, Ethan croit de nouveau rêver lorsqu'il la croise au lycée : Lena Duchannes, la nièce de Macon RavenWood, que peu de gens apprécient en ville. Et pour cause : il habite la maison hantée...
Bien que Ethan sympathise avec Lena, les autres lycéens ne l'aiment guère, et bientôt le jeune homme doit renoncer à sa popularité pour rester avec celle qu'il aime. Par ailleurs, les coïncidences et accidents mystérieux se multiplient depuis l'apparition de la jeune fille. Beaucoup s'en rendent compte et sont bien décidés à la renvoyer de là où elle vient...
De son côté, Ethan sait que Lena est différente. Mais jusqu'à quel point ?



Extrait:

" Elle m'a regardé, et le monde a disparu. Comme s'il n'y avait plus que nous, comme s'il n'y aurait plus jamais que nous, et que la magie ne nous était pas nécessaire. C'était à la fois joyeux et triste. Je ne pouvais pas être près d'elle sans éprouver des choses, sans éprouver tout.

-A quoi penses-tu?
Elle m'a souri.
- Tu le sais, me semble-t-il. Il te suffit de lire les mots sur le mur.

Au moment où elle le formulait, des lettres sont apparues, lentement, dessinant les termes un à un.

Tu
n'es pas
le seul
à être
amoureux.."



Mon avis:

Encore une fois ce n'est pas un roman que j'ai choisi, mais on me l'a conseillé. Au bout d'un certain moment je me suis dit qu'il fallait que j'essaye, et encore plus quand j'ai su qu'il allait sortir en film. Je me suis donc dépêcher de me le procurer. Le résumé m'avait l'air sympa, mais la bande annonce très gnangnan, j'avais très peur que ce soit un livre très décevant. Mais je me suis tout de même lancer à l'assaut de ce livre. Contrairement au film j'ai beaucoup apprécié le livre.
Pour une fois ce n'est pas une fille qui est narratrice mais un jeune homme Ethan. En effet il est assez rare que ce soit un narrateur masculin dans ce genre de littérature. J'ai beaucoup apprécié d'ailleurs Ethan. On ressent facilement ce qu'il vit, ce qu'il ressent, sans trop de gnangnan, et avec une probable vérité. Il est vrai que cela aurait été surement l'inverse si Lena était la narratrice, car l'on sait très bien que lorsque c'est une fille qui parle elle est du genre à en rajouter. Sur ses sentiments, le comportement de l'être masculin etc. En ce qui concerne Lena c'est une demoiselle très renfermé, très timide, ceci est du au fait bien évidemment que c'est une enchanteresse.
Le couple d'Ethan et Lena est je trouve très beau, très rafraichissant. Ils sont extrêmement facile à appréciés. En dehors de la magie ce n'est autre que deux adolescents tout ce qu'il y a de plus normal enfin à peu près. On peut facilement s'identifier aux deux jeunes gens lorsque l'on est adolescent comme eux. Ils sont adorables, et montre que des sentiments puissants peuvent être possible lorsque l'on est adolescent. Les deux amoureux nous entrainent donc très facilement dans leur histoire, leur univers...  J'ai trouvé cette histoire très naturelle, très facile à croire, et l'ont ressent grâce à l'écriture des deux auteurs leurs sentiments réelles l'un pour l'autre. J'ai beaucoup apprécié de les voir évoluer petit à petit, se chercher, se trouver, se défendre... Leur relation mais beaucoup de temps à débuter mais cela n'est pas gênant, elle est même normal.
Parlons un peu des deux auteurs Margaret Stohl et Kami Garcia. J'aime beaucoup leur écriture, et je trouve impressionnant d'écrire un livre à deux. Cela ne doit pas toujours être facile je pense. Cependant elles arrivent parfaitement à trouver un terrain d'entente sur leurs écritures. Car c'est un carton sur 16 Lunes qui est magnifique. Au point que nous ne pouvons pas savoir qui écrit quand. Ce qui montre qu'il est parfaitement écrit. Je trouve que leurs idées d'enchanteurs etc est original et ne ressemble en aucun cas à un autre livre. Si je dis ça, c'est que tout le monde à comparer ce livre à twilight alors que je trouve que les deux sont assez éloignés. Les deux auteurs ont trouvé l'originalité dans différents types d'enchanteurs, des pouvoirs différents etc. J'ai beaucoup apprécié cet univers, ce monde ; au point que je voulais en apprendre plus.
J'ai vraiment hâte de lire les tomes suivants. Je vais pouvoir en apprendre plus sur leur monde, leur relation, leur pouvoir etc. L'univers créé par les deux auteurs est vraiment originale, fluide, simple à lire, et surtout sans prise de tête. Bref je vous conseil fortement ce livre si vous aimez les histoires d'enchanteurs, de pouvoirs magiques, d'histoires d'amour, de jeunesse... Et surtout suivre l'histoire entre Ethan et Lena. En ce qui me concerne cette histoire a été pour moi très rafraichissante de par son caractère originale, alors n'hésitez pas à le lire.

16 Lunes, de Kami Garcia et Margaret Stohl chez BlackMoon

Avis Partenaire:  Perfect-readings
Votre avis?

13 raisons, de Jay Asher chez Albin Michel Wiz

13 raisons, de Jay Asher chez Albin Michel  Titre : Treize raisons
 Auteur :  Jay Asher
 Editeur : Albin Michel
 Collection: Wiz
 Date de sortie:   Reparu en Janvier 2014
 Nb de pages :  284 pages
 Prix: 13€50


Résumé:
 
Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu'elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influés sur son geste. Et Clay en fait partie. D'abord effrayé, il écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l'oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer.

Elle est morte. Pour treizes raisons. Tu es l'une d'elles.
 

Extrait:

« "Tu étais là, ouvert à moi, disponible. Et quand c'est devenu au-dessus de mes forces, quand j'ai détourné la conversation vers des sujets plus légers, tu m'as fait rire. Et tu étais vraiment drôle, Clay. Tu étais pile ce dont j'avais besoin.
Alors je t'ai embrassé."

C'est moi qui t'ai embrassée, Hannah.

"Un long, beau baiser.
Et quelle a été ta réaction quand nous avons repris notre souffle ? Avec le sourire du petit garçon le plus adorable, le plus effronté qui soit, tu m'as demandé : "En quel honneur ?" "

Je m'incline. C'est toi qui m'as embrassé.

"Je t'ai traité d'idiot. Et nous avons remis ça de plus belle."

Espèce d'idiot. Oui, je me souviens de ça, aussi.»




Mon avis:


Sept cassettes, douze faces enregistrées, treize personnes concernées, et un suicide.


Voila comment résumé en une phrase le livre. Bien évidemment je vais en dire plus qu'une toute petite phrase. J'ai choisi de lire ce livre car beaucoup de mes amis m'en avait parlé en me disant qu'il était très touchant, dure, mais qu'il faisait voir certaines réalités en face aux adolescents. Je m'étais donc dit qu'il fallait que je lise, et encore plus quand j'ai su que par la suite il sortirait en film. Il fallait donc que je le lise avant.


Résumons un peu. Le livre parle d'une jeune fille Hannah. C'est une jeune lycéenne assez troublé et perdue. Elle décide de faire ses sept cassettes pour régler ses comptes avec les personnes qu'ils l'ont fait souffrir. En effet ces derniers ont profité de sa faiblesse pour faire colporter toute sorte de ragots à son sujet. Ils se sont moqués d'elles, l'ont insulté... Pour cela la jeune femme décide de les punir en leur faisant entendre ce qu'ils ne voulaient justement pas savoir.


Ce livre est en quelque sorte son testament, Hannah a laissé ses cassettes à son meilleur ami Clay Jensen. Elle les a enregistrés elle-même, fait un colis qu'elle a posté peu de temps avec sa mort, et envoyé à la première personne. Une fois que cette dernière a écouté la cassette, elle doit l'envoyer à la personne suivante et ainsi de suite.


J'ai trouvé cette histoire vraiment très touchante et très dure et noir à la fois. Hannah s'adresse aux gens qui l'ont blessé, mais parfois sans même le savoir. Au moment où elle enregistre ses cassettes elle sait qu'elle ne sera plus de ce monde. Ce qui est encore plus touchant. Ces cassettes ont pour but de faire comprendre aux gens l'ayant blessé qu'elle a été le rôle de son suicide. Elle sait que cela va en blesser certains mais elle souhaite qu'ils entendent pourquoi elle est partie. Elle veut se venger, car c'est à cause de eux qu'elle c'est enlevé la vie.


Cette histoire m'a beaucoup touché car au jour d'aujourd'hui pas mal d'adolescents sont victimes de ragots, de harcèlement scolaire etc. y compris moi. Je me suis pas mal retrouvé dans le personnage de Hannah, bien que je n'aie pas essayé de m'enlever la vie. Mais je pense que cette histoire touchera beaucoup d'adolescents qui s'y retrouveront facilement.


L'auteur Jay Asher a fait en sorte que chaque chapitre du livre corresponde à une face d'une cassette. Ce qui représente donc une nouvelle personne accusé. Je trouve cette manière de faire très bien car l'on s'y retrouve assez bien en chaque personnage. Ce livre peut pour autant en choquer pas mal. En effet l'auteur parle du suicide comme avec une certaine banalité, mais je pense que cela est fait exprès pour que tout le monde se rende compte de ce qui se passe dans la tête d'un adolescent n'allant pas bien. Certes c'est un sujet qui fait peur, mais je trouve que ce dernier est très bien traité ici.


La légèreté de l'écriture de Jay Asher nous permet de mieux comprendre tout cela, et en même de nous faire admettre le côté tragique de ce genre de situation. Je pense également que l'auteur veut nous faire comprendre qu'il faut faire attention aux gens qui nous entourent et prendre conscience des conséquences que peuvent avoir des ragots, mensonges et tout autre baliverne. Jay Asher a une écriture très simple, mais qui nous fait ressentir les sentiments de chaque personnage.


C'est un livre noir, dur, poignant, mais qui mérite d'être lu.
Je le conseil fortement.
13 raisons, de Jay Asher chez Albin Michel

Votre avis?