samedi 17 mai 2014

No man's land, de Loic Le Pallec chez Sarbacane

No man's land, de Loic Le Pallec chez Sarbacane
 Titre : No man's land
 Auteur :  Loic Le Pallec
 Editeur :  Sarbacane
 Collection :  Exprim'
 Date de sortie :  28 août 2013
 Nb de pages :   317 pages
 Prix : 16€00

 No man's land, de Loic Le Pallec chez Sarbacane

 
Après la catastrophe qui a annihilé l'humanité, ils se sont retrouvés dans cette petite ville déserte, berceau de leur origine commune. Hier encore, ils n'étaient que des robots ; mais ils se découvrent capables de penser et même... de ressentir des émotions. Que vont-ils bien pouvoir faire sur cette Terre désertée ? S'interroger, bien sûr, à propos de ce qu'ils croient éprouver, car un robot peut-il prétendre échapper à sa programmation ? Peut-il apprendre à vivre en communauté, créer, rire et qui sait ? à aimer ? C'est toutes ces questions que vont se poser Archi, le robot biblio qui tient le journal des événements, le turbulent Meph, Domo le colosse, Nobel, Cérébro, Éliza et les autres. Qui sont-ils, et pourquoi se trouvent-ils réunis dans cette petite ville déserte? 

No man's land, de Loic Le Pallec chez Sarbacane
 
"En observant ce séquoia (...), je me suis dit qu'un arbre capable de vivre 3 000 ans devait certainement avoir une perception temporelle très différente de celle d'un humain. Je me suis alors demandé quel genre de réponse cette créature aurait pu donner à la question suivante : Que représente l'humanité pour vous ? Eh bien, admettant qu'il ait pu répondre bien sûr, je ne serais guère étonné qu'il ait considéré les hommes comme une variété de parasites, dont la ridicule espérance de vie se trouvait tout juste compensée par une prolifération rapide de l'espèce. Une bactérie dangereuse, capable de provoquer la fin de la lignée sylvestre."

No man's land, de Loic Le Pallec chez Sarbacane
 
Et oui je suis de retour pour une chronique sur « No man's land » de Loic Le Pallec. Je tiens d'abord à remercier les éditions Sarbacane pour cet envoi car honnêtement je ne sais pas si je me serais arrêté sur ce livre si je l'avais vu en magasin. Ce fut une lecture sympathique pour moi mais sans plus.
 
Résumons un peu. Après la catastrophe qui a annihilé l'humanité, ils se sont retrouvés dans cette petite ville déserte, berceau de leur origine commune. Hier encore, ils n'étaient que des robots ; mais ils se découvrent capables de penser et même... de ressentir des émotions. Que vont-ils bien pouvoir faire sur cette Terre désertée ? S'interroger, bien sûr, à propos de ce qu'ils croient éprouver, car un robot peut-il prétendre échapper à sa programmation ? Peut-il apprendre à vivre en communauté, créer, rire et qui sait ? à aimer ? C'est toutes ces questions que vont se poser Archi, le robot biblio qui tient le journal des événements, le turbulent Meph, Domo le colosse, Nobel, Cérébro, Éliza et les autres. Qui sont-ils, et pourquoi se trouvent-ils réunis dans cette aventure ?
 
Alors commençons par le commencement. Je vais débuter par vous dire ce que j'ai trouvé sympathique dans ce livre. Tout d'abord j'ai aimé l'originalité de ce livre. C'est-à-dire qu'il est rare d'avoir une « dystopie » même si ce n'en est pas vraiment une, qui met en scène des robots. J'ai apprécié que l'auteur en profite pour nous faire passer une leçon de vie. En effet si ce livre fut écrit, je pense que c'était majoritairement pour faire prendre conscience d'arrêter de détruire notre planète car sinon nous risquons tous de disparaitre ainsi que toute vie sur terre. J'ai trouvé ça plutôt bien d'intégrer ça dans ce livre étant donné qu'il vise les adolescents. Cela leur permet de comprendre les conséquences de notre vie. Pour moi c'est d'abord ces raisons qui ont fait que j'ai tout de même apprécié cette lecture.
 
Maintenant venons en a ce qui ma déplu. Tout d'abord vous savez que je n'aime pas lorsqu'il n'y a pas d'intrigue et bien la c'est le cas. Nous suivons les robots mais il n'y a aucun but à l'histoire qui plus est cela manque d'action. On les suit dans leur vie de tous les jours mais c'est tout. Et malheureusement pour moi tout cela c'est senti dès le début du livre. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dedans et je n'attendais qu'une chose c'est qu'il se passe quelque chose. Cependant ce n'était pas le cas. Du coup je me demandais quand est-ce que le livre se finissait. Je ne comprenais pas l'intérêt, j'ai compris le message que voulez faire passer l'auteur cependant je n'ai pas compris l'histoire autour.
 
En ce qui concerne l'écriture de l'auteur, j'ai plutôt bien apprécié son écriture qui était plutôt fluide mais assez complexe à certains passages. Notamment lorsque ce sont les robots qui parlent de choses scientifiques, philosophiques etc. J'avais tendance à passer ces passages car c'était trop complexe pour moi. Je pense que j'aurais plus accroché si les robots parlaient plus simplement surtout vu les lecteurs que vise ce livre. Je n'ai pas détesté l'écriture de l'auteur mais je n'ai pas accroché non plus. Pour les personnages je suis assez perplexe. Car je n'ai pas été aussi touché que je l'attendais. Même si l'on ressentait qu'ils étaient à présent plus près des humains, ils me semblaient plutôt froid, distants... J'ai préféré la fin où finalement on se sent plus proche d'eux, on connait leur intimité etc. mais avant je n'ai pas vraiment apprécié les personnages.
 
Mon avis. Malheureusement j'ai plus rencontré des points négatifs que positifs. L'histoire partait plutôt bien avec un angle original mais le contenu m'a déçue. Au point que je me demandais quand est-ce que le livre allait se finir. C'est donc vous prouvez que je n'ai pas accroché. Le manque d'intrigue et d'action m'ont beaucoup calmé et m'ont donné peu envie de poursuivre.
 
 
No man's land, de Loic Le Pallec chez Sarbacane
 
No man's land, de Loic Le Pallec chez Sarbacane

vendredi 16 mai 2014

Swap avec LesLecturesdeSandy


Et oui, je ne fais pas beaucoup de swap mais pour une fois et bien si. C'est d'ailleurs Sandra de LesLecturesdeSandra qui a demandé qui était intéréssé et je me suis dit pourquoi pas. Cela me permettra de changer un peu et d'attendre impatiemment le fameux colis. Voyons à présent ce que j'ai reçu.

Avant ouverture :)


Tout avant ouverture de ma part.


Alors tout d'abord je suis juste super heureuse. En effet le livre c'est le bon, je vais enfin pouvoir le lire. Je te remercie. Je suis totalement tombé amoureuse du carnet de marque-page, ils sont juste magnifique. Ta carte est d'ailleurs très originale. Je pense que tu vas rire en ouvrant le mien car j'ai également mis des Haribo et ce sont à peu près les mêmes bougies. Donc on c'est plutôt bien trouvé. Pour le vernis tu as de la chance car d'habitude je me ronge les ongles, cependant depuis plus d'un mois ils sont long donc je vais pouvoir le mettre. Le gloss j'adore également.

Je te remercie donc vraiment car ce fut une excellente surprise pour moi. J'adore tout simplement.
Merci Sandra :)

vendredi 9 mai 2014

Est-ce que tu m'entends?, de Hugues Royer chez les éditions l'Archipel

Est-ce que tu m'entends?, de Hugues Royer chez les éditions l'Archipel
 Titre :  Est-ce que tu m'entends?
 Auteur : Hugues Royer
 Editeur :  Editions l'Archipel
 Collection : Romans
 Date de sortie :  10 Avril 2014
 Nb de pages :  318 pages
 Prix : 18€95
 
 Est-ce que tu m'entends?, de Hugues Royer chez les éditions l'Archipel
 
Eden, 19 ans, travaille comme caissière dans une supérette parisienne pour financer ses études. Enfant adoptée, elle ignore tout de ses origines, jusqu'au jour où elle entend une voix lui parler. S'agit-il d'une hallucination ?
Peu de temps auparavant, William, son père biologique, s'est tué dans un accident de la route alors qu'il s'apprêtait à demander la main de sa fiancée Katsuko.
Étrangement, son esprit, perdu entre terre et ciel, plane désormais au-dessus d'Eden. Va-t-il enfin pouvoir entrer en contact avec celle qu'il recherche depuis tant d'années, et dont il a été séparé lorsqu'elle était encore bébé ?
Alors que William désespère d'établir ce lien, sa grand-mère disparue, qu'il retrouve aux portes de l'au-delà, lui ouvre un horizon insoupçonné : s'il ne peut plus réécrire le cours de sa propre histoire, il peut encore changer le destin d'Eden...
Et si l'amour était plus fort que la mort ?
 
Est-ce que tu m'entends?, de Hugues Royer chez les éditions l'Archipel
 
" Les humais n'auraient jamais inventé l'alcool, les voyages et le roman s'ils ne possédaient pas un besoin irréprésible de s'absenter d'eux-mêmes, de fuir leur réalité étriquée"
 
 
Est-ce que tu m'entends?, de Hugues Royer chez les éditions l'Archipel
 
Coucou mes loulous. Et oui je suis de retour pour une nouvelle chronique et quelle chronique ! Il est très rare que je fasse autant d'éloges sur un livre mais je pense que dans celle-ci il y en aura pas mal. Par ailleurs je tiens à remercier les éditions l'Archipel pour cet envoi car je ne sais pas si dans un autre contexte j'en aurais entendu parler ou même remarquer. Car en effet je n'ai encore pas vu de chronique sur la blogosphère, peut-être une ou deux mais c'est tout. Bref vous l'aurez surement compris, pour moi ce livre est un coup de foudre.
 
Résumons un peu. L'amour, plus fort que la mort? Et si c'était vrai? Le jour où William s'apprête à demander sa fiancée Katsuko en mariage, il est tué par un chauffard. Etrangement, son esprit reste sur terre. Est-ce pour accomplir une dernière mission? Ne recherche-t-il pas en effet depuis des années sa fille Eden, dont il a été séparé lorsqu'elle n'avait que 2 ans? William est mis à rude épreuve quand le jeune homme qui a causé sa mort cherche la rédemption auprès de Katsuko. Fou de rage et de jalousie, William va tout faire pour les éloigner. Mais un esprit peut-il influer sur les sentiments de deux êtres bien vivants?
 
Commençons de suite par la structure du livre. Le livre est divisé en trois parties. Chaque partie est composée d'une dizaine de chapitres mis à part la dernière partie. J'ai beaucoup apprécié que l'auteur écrive les chapitres du point de vue de William à la première personne mais surtout la typographie reste normale. Puisque lorsque l'auteur change de point de vue, celui d'Eden c'est écrit à la troisième personne et en italique. On sait directement à qui le chapitre est concerné. J'aime quand c'est clair et la ce fut le cas. J'ai trouvé très originale qui mette le personnage de William a la première personne mais celui à d'Eden à la troisième personne. Grâce à ce point de vue on comprend un peu plus le personnage de William et ressent de l'empathie. J'ai également beaucoup apprécié la manière dont est présentée Eden car cela nous permet de nous attacher à elle.
 
Venons en donc aux personnages. Comme vous l'aurez compris j'ai globalement beaucoup apprécié les deux protagonistes. Il est vrai qu'au début du livre je me sentais perplexe envers cet homme qui avait abandonné sa fille étant plus jeune, puis en avançant dans le livre on ne peut qu'apprécier le courage de cet homme. Certes il aurait pu faire beaucoup plus mais je trouve que c'était déjà bien. Cela permet de ne pas trop l'idéaliser et de bien de le considérer comme un être humain qui fait parfois des erreurs. En ce qui concerne Eden j'ai tout simplement était charmé, j'avais l'impression que c'était mon reflet. Non pas dans son histoire puisque la mienne est différente mais dans sa manière d'être. Solitaire, casanière, aimant lire, se cultiver, la musique... J'avais le sentiment que l'auteur avait écrit ce livre pour les filles comme moi qui ont besoin de trouver le chemin qui nous plait... Et pour ça je dis merci à l'auteur car c'est déjà beaucoup.
 
Au niveau de l'histoire même, j'ai été totalement conquise. Certes c'est un peu tiré par les cheveux, l'idée d'une vie après la mort, des morts pouvant nous communiquer etc... mais j'ai trouvé ça tout de même bien écrit et bien organiser. Tout au long j'ai été touchant par cette histoire de père et fille séparé mais pas réellement. Par moment j'en avais même les larmes aux yeux à l'idée que cette fille fut séparée de sa famille, la maladie de sa mère etc... Je l'ai dévoré tout en prenant mon temps tellement j'apprécié ma lecture.  Certes la fin était prévisible mais je n'ai pas été déçue pour autant.
 
Mon avis. Et bien je crois que c'est mon premier coup de foudre de 2014. J'ai tout simplement adoré. C'est beaucoup mieux écrit que Guillaume Musso et Marc Lévy, mieux acheminé, mieux mené... Je conseille ce livre à toute personne aimant les contemporains et surtout à ceux qui pensent qu'il y une vie après la mort. C'est une histoire touchante, prenante et qui nous amène à nous poser des questions sur notre vie que nous menons et sur notre future... Un conseil : lisez le.
 
 
Est-ce que tu m'entends?, de Hugues Royer chez les éditions l'Archipel
 
Est-ce que tu m'entends?, de Hugues Royer chez les éditions l'Archipel

jeudi 1 mai 2014

Bilan de Avril 2014

Bilan de Avril 2014
 
Qui dit le premier du mois, dit bilan du mois dernier. Il s'agit donc des livres que j'ai reçu et lu durant le mois d'avril 2014. Bon il est moins bien conséquent que ce j'aurais voulu au départ mais je suis assez heureuse car j'ai eu pas mal de bonnes lectures. Et le points principales c'est que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce mois ci donc.

 Livres lu :

La fée clochette de Disney (58 pages) - Acheté
La fée clochette et la pierre de lune de Disney (50 pages) - Acheté
Beautiful Sex Bomb de Christina Lauren (155 pages) - Emprunté
Ernest & Rebecca Tome 1 de Guillaume Bianco et Antonello Danela (46 pages) - Emprunté
Les profs refont l'histoire Tome 1 de Picca et Erroc (46 pages) - Emprunté

Angelopolis Tome 2 de Danielle Trussoni (314 pages) - Appel au lecteur
Les chroniques du Monde de Youki Tome 1 de Daniel Savéry (465 pages) - SP
Escapade souterraine Tome 1 de Claire DeLille (85 pages) - SP
Ma vie, mes manques... et l'anorexie pour défi de Nade ZAK (88 pages) - SP
Le bus pour Drancy de Dominique Marie Godfard (150 pages) - Acheté
Tatouage Tome 1 de Ana Alonso (384 pages) - SP
Les filles au chocolat tome 3.5: Coeur salé de Cathy Cassidy (100 pages) - Acheté
Les contes de la fée Alize de Annik Gaudiot Maillard (135 pages) - SP
Mon père est parti à la guerre de John Boyne (273 pages) - SP
Voyageurs, la cité des rêves Tome 1 de Emilie Zanola (160 pages) - SP
 
 
 Livres reçus/achetés:

- Voyageurs, la cité des rêves Tome 1 de Emilie Zanola - SP
Les chroniques de Youki Tome 1 de Daniel Savéry - SP
Stan de Gilles Milo-Vacéri - SP
No man's land de Loic Le Pallec - SP
Le voyage impossible de Jérôme Bourgine - SP
Est-ce que tu m'entend? de Hugues Royer - SP
Premier appel du paradis de Mitch Albom - SP
La tentation barbare de Pierre JB Benichou - SP
Escapade souterraine de Claire DeLille - SP
Torfa et le roi Dragon de Valentin Frété - SP
Ici et maintenant de Ann Brashares - SP



 Cela fait donc 2509 pages lu ce mois ci et 11 livres reçus.