lundi 29 juin 2015

Semeurs d'étoiles, de Eugène Santangelo chez Balivernes editions

Semeurs d'étoiles, de Eugène Santangelo chez Balivernes editions



 Titre : Semeurs d'étoiles
 Auteur :Eugène Santangelo
 Editeur : Balivernes Editions
 Collection : Fariboles
 Date de sortie :Septembre 2006
 Genre :Jeunesse
 Nb de pages : 45 pages
 Prix : 14€00



 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« Créateurs d'étoiles, cartographes du cosmos et mécaniciens célestes, qui sont vraiment les Nébuleux ? Avec Augustin, découvrez les secrets de leur univers extraordinaire... »



❧ MON AVIS :

C'est de nouveau moi. Je tiens à prévenir encore une fois que cette chronique ne plaira pas à tout le monde puisqu'il s'agit une nouvelle fois d'une chronique jeunesse. Je tiens d'ailleurs à remercier encore une fois les éditions Balivernes pour cet envoi. Alors je ne savais pas du tout à quoi m'attendre au départ mise à part que cela parlait d'étoiles. Je trouvais l'idée pas mal. Et j'ai été surprise par cette histoire, ce n'est cependant pas un coup de coeur pour ma part.

Résumons un peu. Créateurs d'étoiles, cartographes du cosmos et mécaniciens célestes, qui sont vraiment les Nébuleux ? Avec Augustin, découvrez les secrets de leur univers extraordinaire...

Parlons de suite de l'histoire en elle-même. Dès le début de l'histoire, j'ai été extrêmement surprise de l'angle qu'avait pris l'auteur pour nous parler de l'univers. Je n'avais jamais rien lu de tel. C'est un livre rempli d'humour, d'une forme imagination de la part de l'auteur. A la base on pense que l'on va suivre un cours d'astronomie dans la classe d'Augustin, cependant ce cours va s'avérer complètement loufoque, excentrique, énorme... Ce n'est vraiment pas à prendre au sérieux par contre. Certes certains éléments existent réellement dans notre univers mais certaines planètes, monstres sont justes inventés.

L''écriture de l'auteur vous l'aurez deviné est complètement loufoque, déjantée, délirante et surtout sort directement de l'imagination de l'auteur. Cela se lit assez bien et facilement, même si parfois la mise en page fait en sorte que cela fait des pavés et parait donc long à lire. Ce qui lorsque l'on est enfant doit être compliqué à lire. Enfin j'imagine. C'est le seul point je dois dire qui m'a quelque peu déranger. Le décalage entre la réalité et l'imaginaire est cependant intéressant et très bien travaillé de la part de l'auteur. Contrairement à certaines personnes, je pense que cela correspond à merveille aux enfants. Pour les plus âgés, cela est difficile car notre imagination est moindre.

Venons en aux dessins. Je dois dire qu'ils sont sympathique mais que ces derniers n'ont pas su me charmer. Je ne sais pas pourquoi mais il m'a manqué un quelque chose. Certes le coup de dessin est fin, pas grossier, plein de couleurs. Cependant les dessins restaient pour moi sombre et n'arrivaient pas à me faire échapper un whaouh comme certains dessinateurs ont pu le faire. Dommage.

Mon avis. C'est un livre qui je pense peut plaire énormément aux enfants, surtout aux petits garçons qui s'intéressent à l'espace. Malheureusement pour ma part les dessins ne m'ont pas convaincus. L'histoire est cependant originale. De plus l'imagination de l'auteur est complètement loufoque, décalée, déjantée, drôle...



❧ NOTATION :

Semeurs d'étoiles, de Eugène Santangelo chez Balivernes editions

vendredi 26 juin 2015

J'ai promis de vivre, de Anastasia Grünenwald chez Nord Avril

J'ai promis de vivre, de Anastasia Grünenwald chez Nord Avril


 Titre : J'ai promis de vivre
 Auteur :Anastasia Grünenwald
 Editeur : Nord Avril
 Collection : Estelle jeunesse
 Date de sortie :Février 2014
 Genre :Jeunesse, Historique
 Nb de pages : 230 pages
 Prix : 14€00


 QUATRIEME DE COUVERTURE :
 
« Paris, 1940. La guerre fait rage depuis un an. Malgré tout, Constance Delaunay continue de vivre selon ses habitudes dans la capitale occupée. Mais tout va changer le jour où la Gestapo vient arrêter ses parents pour avoir aidé un Juif... Devenue elle-même une cible, l'adolescente devra fuir, quitte à se retrouver au coeur des combats. Lorsque son chemin croisera de nouveau celui de l'enfant responsable de la mort de ses parents, Constance se trouvera face à un grand dilemme : l'aider malgré sa haine ou l'abandonner à son triste sort. Les images qui la hantent et qui ne s'effaceront jamais influenceront-elles son choix ? Et sera-t-elle toujours en mesure de tenir cette promesse de vivre faite à sa mère ? »


❧ MON AVIS :
 
Je sais vous devez surement attendre cette chronique depuis au moins trois jours puisque je l'avais annoncé sur mon facebook. Et bien la voici enfin. Lorsque j'ai eu l'occasion de faire mon premier partenariat avec les éditions Nord Avril- que je remercie d'ailleurs pour cet envoi - ce livre m'a tout de suite sauté aux yeux. Principalement parce que j'aime tout ce qui touche à la Seconde Guerre Mondiale mais aussi parce que j'étais étonnée par l'âge de l'auteur. En effet Anastasia Grünenwald , signe à l'âge de 14 ans son premier roman. Ce qui m'a donc surprise car il est rare que des jeunes gens écrivent sur ce genre de sujet. J'ai bien apprécié ma lecture cependant certains points m'ont quelques peu dérangés.

Résumons un peu. Paris, 1940. La guerre fait rage depuis un an. Malgré tout, Constance Delaunay continue de vivre selon ses habitudes dans la capitale occupée. Mais tout va changer le jour où la Gestapo vient arrêter ses parents pour avoir aidé un Juif... Devenue elle-même une cible, l'adolescente devra fuir, quitte à se retrouver au cœur des combats. Lorsque son chemin croisera de nouveau celui de l'enfant responsable de la mort de ses parents, Constance se trouvera face à un grand dilemme : l'aider malgré sa haine ou l'abandonner à son triste sort. Les images qui la hantent et qui ne s'effaceront jamais influenceront-elles son choix ? Et sera-t-elle toujours en mesure de tenir cette promesse de vivre faite à sa mère ?

Parlons de suite des personnages. Alors nous avons trois personnages principaux. Le premier n'est autre que la narratrice principal Constance. Alors c'est une adolescente qui se retrouve du jour au lendemain orpheline car son père avait décidé d'aider notre deuxième personnage principal Samuel qui est un jeune garçon juif. La jeune fille m'a plutôt bien plu, elle assez attachante, courageuse et à une force d'âme impressionnante. Cependant nous n'avons pas d'âge précis de la jeune fille (d'après ce que je me souvienne) du coup on sait que c'est une adolescente mais c'est tout. Et cela m'a posé lorsqu'intervient notre troisième personnage principal: Hans. Celui ci est froid, pas du tout charismatique et au départ pas du tout sympathique et attachant. Il devient certes au fil du livre mais voila. Quoi qu'il en soit, là où ça pêche de mon côté pour Constance. C'est qu'ils débutent avec Hans une espèce de relation. Or le jeune homme est certes plus âgé, mais elle est adolescente!!! J'ai donc été un peu gêner par cette relation. En ce qui concerne Samuel, j'ai trouvé ce garçon extrêmement courageux, fort de caractère. J'ai beaucoup apprécié la relation qui va naître entre Constance et Samuel. Ils vont devenir comme des frères et sœurs. J'ai trouvé -malgré la situation- cela très touchant.

Venons en à présent à l'histoire. Je ne vais pas vous dire qu'elle est extrêmement originale, mais il faut prendre en compte qu'il est difficile de faire de l'original sur un événement du passé. Par contre je pense que l'auteur - notamment de par sa jeunesse - a voulu tenter par moment de l'originalité et cela crée des incohérences. Ce qui a été un immense problème pour moi. ATTENTION SPOILER ICI. L'auteur nous explique donc que la demoiselle a perdu ces parents car ils ont sauvés la vie de Samuel un juif. Chose commune pour cette époque, mais cela ne s'arrête pas là. Par la suite les enfants s'enfuient, se font sauver par plusieurs personnes... encore une fois probable. Puis vient ensuite des événements pour ma part difficile à croire. Ils se font arrêter plusieurs mais arrivent toujours à s'en sortir, même lorsqu'ils étaient des camps. Autant vous dire que c'est totalement incohérent et improbable! FIN SPOILER. Et en ce qui concerne la seconde guerre mondiale, j'ai beaucoup de mal à accepter l'improbabilité... Tous ces événements les uns après les autres étaient pour moi de beaucoup trop. Il y en avait trop. Il aurait fallu faire un tri. Cependant l'histoire est ainsi sympathique je dois dire, mais improbable. 

Pour l'écriture de l'auteur, cela rejoint un peu ce que j'ai dit un peu plus haut finalement. L'écriture est sympathique, facile à lire, additive mais jeune. Attention je ne dis pas que c'est mal, je dis que du coup elle a surement voulu rendre l'histoire trop originale pour que cela ne ressemble pas à n'importe quelle histoire sur la Seconde Guerre Mondiale. 

Mon avis. Des personnages sympathique, attachants, touchants. Une histoire originale mais qui se veut trop originale. L'auteur nous écrit une accumulation d'événements qui malheureusement rend l'histoire beaucoup trop improbable pour y croire. Cependant on y passe un bon moment et je tire mon chapeau à cette jeune auteure.


❧ NOTATION :

J'ai promis de vivre, de Anastasia Grünenwald chez Nord Avril

samedi 20 juin 2015

Good Bye Berlin, de Wolfgang Herndorf chez Le livre de poche Jeunesse

Good Bye Berlin, de Wolfgang Herndorf chez Le livre de poche Jeunesse


 Titre : Good Bye Berlin
 Auteur :Wolfgang Herndorf
 Editeur : Hachette
 Collection : Livre de poche jeunesse
 Date de sortie :18 mars 2015
 Genre :Jeunesse
 Nb de pages : 328 pages
 Prix : 6€90


 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« C'est parce que Maik et Tschick sont les seuls à ne pas être invités à l'anniversaire de Tatiana, qu'ils décident de partir en voiture vers la Valachie, plein sud. Le soleil donnera la direction. S'il pleut ? Ils verront bien. Tschick, l'immigré russe, au volant, Maik, le fils de bonne famille, à ses côtés. Ils ont quatorze ans. C'est parti pour un road trip ! Les deux garçons vont plonger dans des situations cocasses, croiser des personnages extravagants, se perdre dans des paysages irréels. Leur bonne humeur indéfectible transforme le voyage en une odyssée joyeuse et burlesque. Ce livre nerveux, qui joue des déchirements de la jeunesse, est animé par un profond esprit de tendresse et d'optimisme. Un livre heureux, qui rend heureux.»



❧ MON AVIS :

Cela fait extrêmement longtemps que j'avais vu ce livre dans les bibliothèques, librairies... Je l'avais certes remarqué mais je ne savais pas si il pouvait me plaire ou non. Le synopsis avait l'air sympathique, cependant je ne me suis jamais lancé et j'en avais pas eu l'occasion non plus. Cette fois j'ai pu et je tiens d'ailleurs à remercier les éditions Hachette pour cet envoi. J'ai passé une bonne lecture mais c'est tout.

Résumons un peu. C'est parce que Maik et Tschick sont les seuls à ne pas être invités à l'anniversaire de Tatiana, qu'ils décident de partir en voiture vers la Valachie, plein sud. Le soleil donnera la direction. S'il pleut ? Ils verront bien. Tschick, l'immigré russe, au volant, Maik, le fils de bonne famille, à ses côtés. Ils ont quatorze ans. C'est parti pour un road trip ! Les deux garçons vont plonger dans des situations cocasses, croiser des personnages extravagants, se perdre dans des paysages irréels. Leur bonne humeur indéfectible transforme le voyage en une odyssée joyeuse et burlesque. Ce livre nerveux, qui joue des déchirements de la jeunesse, est animé par un profond esprit de tendresse et d'optimisme. Un livre heureux, qui rend heureux.

Alors si certaines personnes sont des expertes en road trip, je dois dire que ce n'est pas mon cas. Maintenant que j'y pense, je ne me souviens pas avoir déjà lu un livre sur ce sujet ou avoir même vu un film.Quoi que en y repensant si et le premier fut il n'y a pas si longtemps 'Toutes ces choses qui nous échappent" de Wendy Wunder.

Parlons dès à présent des personnages. Déjà un point m'a de suite marqué et fait plaisir, c'est que généralement dans les roads trips, nous avons une garçon et une fille. Or la pour une fois, nous avons une histoire entre deux garçons. Donc pas d'histoire d'amour entre les deux protagonistes, j'ai envie de dire ouf car l'on en trouve beaucoup trop actuellement dans la littérature. Nos deux personnages se prénomment donc Maik et Tschick. J'ai trouvé ces deux personnages très touchants et attachants. J'ai trouvé leur amitié très sympathique et mignonne. Un petit point négatif, cependant c'était la manière dont parlait les personnages notamment Maik. J'avais par moment du mal à accrocher. Ce qui est intéressant à voir c'est la différence des deux mondes entre celui de Maik et celui de Tschick. Ca j'ai beaucoup apprécié.

Venons en à présent à l'histoire en elle-même. En soi, j'ai trouvé l'idée originale. Ce road trip est pour moi intéressant. J'ai beaucoup aimé que cela parle de Berlin et de ces alentours car cela arrive très peu et étant en licence d'allemand je suis une grande fan de cette ville. Cependant il y a des petits couacs dans cette histoire. Notamment le fait que l'auteur saute du coq à l'âne en changeant de sujet. Il n'est parfois pas facile à suivre ce qu'il cherche à dire ou faire. Ce n'est pour moi pas assez travaillé de ce côté là, il aurait du s'attarder un peu plus sur les transitions de sujet et approfondir ces mêmes sujets. C'est vraiment dommage car cela aurait pu être très sympa mais à la place cela devient limite lassant.

Désormais, attardons nous sur l'écriture de l'auteur. C'est ce qui à le plus pêché pour moi malheureusement. Dès le début du livre, j'ai beaucoup de mal à accrocher au style de l'auteur. Son manque de travail dans certains détails m'ont un peu déçue. Cela manque cruellement d'approfondissement. Ce qui m'a également poser problème, c'est l'incohérence de certaines situations. Cela faisait donc que j'avais du mal à m'intéresser à cette histoire. Malheureusement car je pense qu'elle aurait pu être beaucoup plus intéressante.

Mon avis. J'ai passé un bon moment mais malheureusement certains petits détails ont fait que je n'ai pas pu apprécié pleinement ma lecture. J'aurais apprécié que les personnages, les situations et certaines descriptions soient un peu plus travaillés. Cependant j'ai beaucoup apprécié l'histoire d'amitié entre les deux jeunes hommes. Ce road trip est vraiment original. Malheureusement les incohérences m'ont un peu gêner. Je conseille tout de même les plus jeunes de le lire.




❧ NOTATION :

Good Bye Berlin, de Wolfgang Herndorf chez Le livre de poche Jeunesse

jeudi 18 juin 2015

Nous les menteurs, de E.Lockhart chez Gallimard Jeunesse

Nous les menteurs, de E.Lockhart chez Gallimard Jeunesse


 Titre : Nous les menteurs
 Auteur :E.Lockhart
 Editeur : Gallimard
 Collection : Grand format littérature
 Date de sortie :4 mai 2015
 Genre :Contemporaine
 Nb de pages : 288 pages
 Prix : 14€50


 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« Une famille belle et distinguée. L'été. Une île privée. Le grand amour. Une ado brisée. Quatre adolescents à l'amitié indéfectible, les Menteurs. Un accident. Un secret. La vérité..»



❧ MON AVIS :

Me revoilà comme je vous l'avais promis hier. Bon alors je suis sur qu'étant donné que ma chronique ne vas pas aller dans le même sens que certaines personnes, je risque de me retrouver avec certaines insultes ou critiques sur cette chronique. J'ai envie qu'il en soit ainsi, dans tout les cas ça ne changera pas mon opinion sur ce livre. Attention je ne dis pas que j'ai détesté, mais je suis déçue. Tout simplement parce que justement tout le monde en faisait des éloges alors que pour moi, cela ne les vaut pas. Je tiens en tout cas tout de même à remercier les éditions Gallimard Jeunesse pour cet envoi.

Résumons un peu. Une famille belle et distinguée. Une île privée. Une fille brillante, blessée ; un garçon passionné, engagé. Un groupe de quatre adolescents – les Menteurs – dont l'amitié sera destructrice. Une révolution. Un accident. Un secret. Mensonges sur mensonges. Le grand amour. La vérité.

Alors pour une fois je pense que cette chronique va être assez complexe à écrire. Tout simplement parce que je ne veux pas vous spoiler mais aussi parce que il y a une partie qui m'a énormément déçue et la fin qui m'a bien plu. Cela complexifie donc bien les choses. Quoi qu'il en soit je vais faire de mon mieux.

On va commencer par l'histoire parce que c'est ce qui pour moi m'a le plus dérangée. Au tout début de l'histoire, je me disais okay l'auteur met en place l'histoire. Elle nous explique l'histoire de ces quatre menteurs, qui ils sont l'un pour l'autre etc. Bon qu'on explique la situation, l'histoire etc je comprends. Cependant l'énorme reproche que je me dois de faire c'est que en gros pendant les 200 premières pages ils ne se passent absolument rien. C'est vraiment que du récit des précédents étés, des relations entre cousins et de détails qui ne sont pas forcément important pour la conclusion du livre finalement. Alors par contre les 80 dernières pages sont déjà beaucoup plus intéressante. On apprend en effet l'accident, ce qui c'est passé, pourquoi etc. La j'ai appréciée cette partie mais c'est tout. C'est-à-dire que l'on comprend enfin, mais en effet l'avant n'a pas grand intérêt à la compréhension.

Venons à présent aux personnages. J'ai trouvé très bien que l'auteur veuille explorer l'idée d'une grande famille, cependant il y avait peut-être trop de personnages. Pour retenir le noms des enfants, des petits enfants et qui allait avec qui c'était parfois complexe. Cependant l'histoire se concentre principalement sur 4 personnages: Mirren, Johnny, Gat et Cadence. Notre personnage principal est Cadence qui nous raconte son histoire. J'ai plutôt bien appréciée ce personnage, cependant je n'ai pas réussis à m'attacher, ni à m'identifier à cette dernière. Son accident nous touche forcément, cependant parfois je la trouve complexe. C'est-à-dire qu'elle ne sait pas ce qu'elle veut. Tout d'abord elle ne veut pas être plaint, puis elle veut l'être. De même son histoire avec Gat m'a un peu dérangée je dois dire. En effet je n'y croyais pas trop et cela m'a plus soulée qu'autre chose. Pour moi j'ai trouvée ce personnage un peu brouillon et malheureusement il n'y a pas qu'elle. J'ai trouvé que celui de Mirren aurait pu être plus intéressant mais ce ne fut pas le cas. J'ai tout de même appréciée l'idée de quatre cousins très proche pour l'avoir vécue également.

Désormais, intéressons nous à l'écriture de l'auteur et à l'écriture de l'histoire. En soi le style de l'auteur n'est pas trop mal. C'est-à-dire que l'on tourne assez rapidement les pages justement pour en savoir plus sur ce qui va se passer ensuite. Les chapitres sont assez courts et parfois la mise en page de certains sont mis de façons originales. J'ai trouvée que l'auteur savait nous touché et nous percuté lorsqu'elle le souhaitait, notamment avec sa fin. Honnêtement, j'ai été plus que troublée par cette fin. Je ne m'attendais pas du tout à ça. Il est donc certains que l'auteur peut nous surprendre, mais je pense qu'elle aurait pu introduire plus d'actions, plus d'éléments avant la grande révélation.

Mon avis. Je pense que vous avez compris, il s'agit d'une déception pour ma part. Je m'attendais à beaucoup plus, à une histoire plus travaillé. Or là, on s'attache peu ou pas du tout aux personnages, l'histoire met beaucoup trop de temps à venir, il y a manque d'actions, d'événements. Le gros point positif de cette histoire et sa fin honnêtement.




❧ NOTATION :

Nous les menteurs, de E.Lockhart chez Gallimard Jeunesse

samedi 13 juin 2015

Toutes ces choses qui nous échappent, de Wendy Wunder chez Hachette

Toutes ces choses qui nous échappent, de Wendy Wunder chez Hachette



 Titre : Toutes ces choses qui nous échappent
 Auteur :Wendy Wunder
 Editeur : Hachette
 Collection : Littérature contemporaine
 Date de sortie :18 février 2015
 Genre :Jeunesse, Contemporaine
 Nb de pages : 400 pages
 Prix : 15€90



 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« Certains ont des soeurs, des cousins. Moi, j'ai Zoe. Depuis l'année de nos sept ans, j'ai un talent pour veiller sur elle et la protéger de ses coups de tête excentriques. En tout cas jusqu'ici j'arrivais toujours à la canaliser. Cette fois, c'est plus compliqué : Zoe veut partir, quitter le trou où on vit. Elle dit qu'elle a besoin de prendre la route et de nous éloigner de nos vies minables ; qu'elle refuse d'être considérée comme folle. Je vais suivre Zoe. Parce que je dois l'aider à recouvrer son état normal. Parce qu'elle est la seule personne sur qui je puisse compter dans ce monde. Et je me dis qu'elle a raison : on doit partir pour apprendre toutes ces choses qui nous échappent et dont nous avons tant besoin : l'audace, l'insouciance et, qui sait, peut-être même le bonheur...»



❧ MON AVIS :

Quand je disais que j'avais beaucoup plus le temps, dans les semaines qui allait venir et bien voila. Cela fait trois chroniques en peu de temps. Venons en tout de suite à ce livre. Tout d'abord, je tiens à remercier encore une fois les éditions Hachette pour cet envoi. Lorsque je l'ai reçu, j'avais déjà entendue beaucoup dessus. C'est-à-dire que certains faisaient des comparaisons à "Nos étoiles contraires", mais j'ai envie de dire que maintenant tout les livres sur ce même sujet son comparer à cette histoire. Hors ils ont tendance à être différent. Quoi qu'il en soit, j'ai passé un bon moment avec ce livre.

Résumons un peu. Certains ont des soeurs, des cousins. Moi, j'ai Zoe. Depuis l'année de nos sept ans, j'ai un talent pour veiller sur elle et la protéger de ses coups de tête excentriques. En tout cas jusqu'ici j'arrivais toujours à la canaliser. Cette fois, c'est plus compliqué : Zoe veut partir, quitter le trou où on vit. Elle dit qu'elle a besoin de prendre la route et de nous éloigner de nos vies minables ; qu'elle refuse d'être considérée comme folle. Je vais suivre Zoe. Parce que je dois l'aider à recouvrer son état normal. Parce qu'elle est la seule personne sur qui je puisse compter dans ce monde. Et je me dis qu'elle a raison : on doit partir pour apprendre toutes ces choses qui nous échappent et dont nous avons tant besoin : l'audace, l'insouciance et, qui sait, peut-être même le bonheur...

Avant de commencer, je tiens à préciser que je connaissais pas l'auteur avant de lire cette histoire. Je n'ai en effet pas lu son autre roman "La fille qui ne croyait pas au miracle". Je me suis donc lancé dans cette histoire, sans connaitre le style de l'auteur ou autre...
Parlons de l'histoire directement car je pense que c'est le principal ici. J'ai globalement plutôt bien apprécié cette histoire. C'est-à-dire que d'un côté je l'ai trouvée très émouvante, attachante, avec une morale que nous apporte l'auteur. Et de l'autre il y a eu des moments où j'ai trouvé ça long. Je voulais sauter des passages, avancer et que cela aille plus vite. Je n'avais cependant pas envie de laisser tomber l'histoire car celle ci était sympathique et intrigante. De plus l'auteur parle de sujet très important, tels que l'alcoolisme, l'handicap, la bipolarité... Ce sont des sujets très forts.

Pour l'écriture de l'auteur, je dois dire que celle ci m'a plutôt convaincue. Elle reste simple, facile à lire, sans prise de tête mais avec une morale derrière l'histoire tout de même. J'aime ce genre de chose. Je trouve cela très important, surtout lorsque cela concerne la littérature jeunesse. L'auteur a tout de même une écriture bien particulière à elle-même. Malgré les moments un peu lassant, l'auteur sait tout de même captiver l'attention de ces lecteurs. L'auteur s'applique également à mettre des belles figures de styles, de l'humour...

Parlons à présent des personnages. Je dois dire que j'ai été assez étonnée, mais je les ai trouvés très touchants, attachants.... Hannah est une adolescente qui comme beaucoup n'a pas eu de chance dans la vie. J'aime son côté sarcastique, sur d'elle. Je l'ai beaucoup apprécié. Au fil du livre, on en apprend un peu plus sur elle. Notre deuxième personnage principal, n'est autre que Zoé, sa meilleure amie. Cette dernière est très ambitieuse, franche et directe. Au fil des pages, nous apprenons également à la connaître et a découvrir pourquoi elle à ce côté un peu extravagante. Il y a un autre personnage dans cette histoire à noter, celui de Noah, le petit frère de Zoé. Ce dernier m'a beaucoup touché. Il est très attachant et est pour moi important dans cette histoire.

Mon avis. Ce fut donc une lecture bien sympathique, mais avec pour moi un petit soucis de longueur au niveau du récit à certains moments. J'ai tout de même apprécié le reste. Les sujets abordés par l'auteur sont forts et importants. Je conseille donc de lire cette histoire car vous ne perdrez en aucun cas votre temps. Cependant pour ma part je tiens à dire, que je ne le comparais pas à "Nos étoiles contraires". Mais il ne s'agit que de mon avis.




❧ NOTATION :


Toutes ces choses qui nous échappent, de Wendy Wunder chez Hachette

vendredi 12 juin 2015

Bilan de Mai 2015

Bilan de Mai 2015
 
Hello :) Oui je sais, j'ai battu des records de retards de chronique bilan. Je vous autorise à me taper sur les doigts. Mon soucis c'est que je ne vois jamais les mois se finir et ne pense alors pas à faire la chronique. Puis vient toutes les chroniques bilans des youtubeurs, blogueurs et je me dis "il faut peut-être faire la tienne aussi". Quoi qu'il en soit, voici le bilan du mois de mai.

 Livres lu :

Geek Girl Tome 1 de Holly Smale (400 pages) - Emprunt
Tandis que le monde meurt tome 1: Les premiers jours de Rhiannon Frater (400 pages) - SP
The originals Tome 1: L'ascension de Julie Plec (352 pages) - SP
Le mystère de Lucy Lost de Michael Morpurgo (448 pages) - SP
Ever after high: il était une fois de Shannon Hale (206 pages) - SP
Teddy-n'a-qu'un-oeil de Yann Rambaud (191 pages) - SP

 Livres reçus/achetés :

Adolf Eichmann: Comment un homme ordinaire devient un meutrier de masse de David Cesarani - SP
Ever after high: Il était une fois... de Shannon Hale - SP
Teddy-n'a-qu'un-oeil de Yann Rambaud - SP
Les intrigantes Tome 1: Rivales de Christine Féret-Fleury - SP
Une fille parfaite  de Mary Kubica - SP
Red Rising Tome 1: Red Rising de Pierce Brown - SP
Les maudits Episode 1: Le prix de la vie de Edith Kabuya - SP


Cela fait donc 1997 pages lu ce mois ci et 7 livres reçus.

jeudi 11 juin 2015

Teddy-n'a-qu'un-oeil, de Yann Rambaud chez Hachette

Teddy-n'a-qu'un-oeil, de Yann Rambaud chez Hachette


 Titre : Teddy-n'a-qu'un-oeil
 Auteur :Yann Rambaud
 Editeur : Hachette
 Collection : Hors-série
 Date de sortie :22 avril 2015
 Genre :Jeunesse
 Nb de pages : 192 pages
 Prix : 10€00


 QUATRIEME DE COUVERTURE :
 
«Dur, dur de se concentrer sur ses devoirs quand on a 12 ans et qu'on ne pense qu'à une chose : dessiner des monstres dans ses cahiers ! Une armée d'orques, une bande de trolls, c'est bien moins effrayant que la grammaire ou les maths ! Jusqu'au jour où, alors qu'il joue avec sa sœur Lucile, Thomas rencontre un monstre en chair et en os : un gros lézard à l'œil unique.
D'abord effrayés puis intrigués par la créature qui paraît tout sauf agressive, Thomas et Lucile décident de l'adopter et l'appellent Teddy. 
Mais ce nouveau compagnon n'est pas une peluche à dorloter ni un jeu que l'on allume ou on éteint. Et bientôt, des choses étranges commencent à se produire. Et si le curieux lézard possédait un superpouvoir ? »


❧ MON AVIS :
 
Encore une fois, il s'agit d'une chronique qui ne plaira peut-être pas à tout le monde. En effet, il s'agit d'une littérature jeunesse à partir de 10 ans. En recevant ce livre, je me suis dit que cela me changerait de ce que je lis habituellement et que cela serait sympa. Qui plus est en le feuilletant, j'avais remarqué quelques petits dessins qui m'intriguait. Je dois dire que plutôt bien apprécié ce livre, mais ce ne fut pas un coup de coeur. Je tiens encore une fois à remercier les éditions Hachette pour cet envoi.

Résumons un peu. "Dur, dur de se concentrer sur ses devoirs quand on a 12 ans et qu'on ne pense qu'à une chose : dessiner des monstres dans ses cahiers ! Une armée d'orques, une bande de trolls, c'est bien moins effrayant que la grammaire ou les maths ! Jusqu'au jour où, alors qu'il joue avec sa sœur Lucile, Thomas rencontre un monstre en chair et en os : un gros lézard à l'œil unique... D'abord effrayés puis intrigués par la créature qui paraît tout sauf agressive, Thomas et Lucile décident de l'adopter et l'appellent Teddy. Mais ce nouveau compagnon n'est pas une peluche à dorloter ni un jeu que l'on allume ou on éteint. Et bientôt, des choses étranges commencent à se produire. Et si le curieux lézard possédait un superpouvoir ?"

Alors, alors. Parlons dès à présent des personnages, car c'est pour moi le point central de cette histoire. Tout d'abord, nous avons nos deux personnages principaux Thomas et Lucile. Thomas a douze ans. C'est un jeune très distrait, qui a beaucoup d'imagination, qui aime partir explorer des terrains inconnus... J'ai beaucoup aimé ce côté du jeune homme car il s'avère que j'étais exactement pareil étant plus jeune. Au fil du roman, on le voit évoluer et grandir. Ce qui est fort sympathique je trouve. Lucile, sa soeur, plus jeune, est quant à elle un peu plus craintif, mais aime tout autant faire travailler son imagination et partir à l'aventure. Je trouve que les deux personnages se complètent bien. Qui plus le grand frère fait attention à sa petite soeur, à ce qu'elle pense ce qui est mignon. Les deux parents sont un peu moins présent mais tout de même sympathique. Ceux pour qui est j'ai eu de la fort sympathie et apprécié, était les deux personnes âgées de la maison de retraite de derrière chez eux. Mme Veronikabella et Mr Joseph. J'ai trouvé leur histoire mignonne et qui amène des questionnements auprès des jeunes gens.

En ce qui concerne l'histoire, cette dernière est assez agréable. J'ai beaucoup aimé la relation qu'il va y avoir entre les enfants et les deux personnes âgées. J'ai trouvé que cela amené le message de respect que l'on doit avoir pour nos aînées. Mais il n'y a pas que ce sujet qui est abordé par l'auteur dans ce livre. Il y en a un qui est constamment d'actualités. Il s'agit de la mort assistée. J'ai trouvé que la manière dont cela était amené - notamment avec Teddy - était vraiment une bonne idée de la part de l'auteur. C'est-à-dire que ce n'est en aucun cas choquant. Et attention l'auteur ne donne pas son point de vue sur le sujet, bien au contraire. Pour l'histoire avec Teddy, elle m'a cependant pas plus marqué que cela. C'est-a-dire que si il n'y avait pas ce lézard, je pense que ce ne serait pas bien grave finalement. L'histoire en elle-même se suffit. 

Pour la plume de l'auteur, Yann Rambaud, cette dernière m'a plutôt bien plu. Elle reste simple, légère, sans prise de tête et facile à lire mais il faut se dire que ce livre est destiné au plus de 10 ans. C'est donc exactement ce qu'il faut. L'auteur apporte à ce livre une petite touche de fantasy avec Teddy, ce lézard n'ayant qu'un oeil.

Mon avis. Je pense que c'est un très bon livre de jeunesse avec des thèmes important mais difficile à aborder avec ces derniers (la mort assistée, le respect des aînées...). Les personnages sont touchants, très appréciables... L'histoire est très bien écrite. Je conseille ce livre pour tous les plus de 10 ans..



❧ NOTATION :

Teddy-n'a-qu'un-oeil, de Yann Rambaud chez Hachette

mercredi 10 juin 2015

Les intrigantes Tome 1: Rivales, de Christine Féret-Fleury chez Hachette

Les intrigantes Tome 1: Rivales, de Christine Féret-Fleury chez Hachette


 Titre : Les intrigantes Tome 1: Rivales
 Auteur :Christine Féret-Fleury
 Editeur : Hachette
 Collection : Littérature contemporaine, hors collection
 Date de sortie :20 mai 2015
 Genre :Jeunesse, Historique
 Nb de pages : 220 pages
 Prix : 15€90


 QUATRIEME DE COUVERTURE :
 
«Versailles est en émoi! Versailles se pâme!
Une nouvelle venue défraie la chronique: c'est une magnifique rousse flamboyante, qui se fait appeler Rouge et dont nul ne sait rien.
Le célèbre couturier Claude de Chinelle la prend sous son aile, il en fait son modèle, sa muse.
Les jalousies se déchaînent, les rivalités se déclarent: Rouge attise toutes les passions.
Ni la belle Élise de la Valle, ni le ténébreux Philippe de Saint-Agrève ne parviennent à percer son secret.
L'une la déteste, l'autre l'adore, mais Rouge demeure insaissable...

Bienvenue dans les coulisses de Versailles. Laissez-vous initier aux plus sulfureux secrets d'alcôves. Piquantes, insolentes, sensuelles: les intrigues de la cour du Roi-Soleil comme vous ne les avez jamais lues... »




❧ MON AVIS :

Alors. Lorsque j'ai reçu ce livre, j'étais très heureuse car déjà le packaging était vraiment sympa. C'est-à-dire que le livre était envelopper dans du tulle, attachée par un petit ruban bleu. J'ai trouvé l'idée vraiment très sympathique et mignonne. Lorsque j'ai vu le livre de plus près, je dois dire qu'il m'a intrigué assez rapidement. Le résumé ne nous en donne pas assez pour comprendre de quoi il s'agit. Ce qui m'a cependant surpris, c'est la minceur du livre. Je pensais qu'il serait plus épais. M'enfin je me suis dit que cela permettrais peut-être d'être concis. Quoi qu'il en soit le livre aurait pu être sympa, cependant celui-ci n'a pas su me convaincre. 

Résumons un peu. Versailles est en émoi! Versailles se pâme! Une nouvelle venue défraie la chronique: c'est une magnifique rousse flamboyante, qui se fait appeler Rouge et dont nul ne sait rien. Le célèbre couturier Claude de Chinelle la prend sous son aile, il en fait son modèle, sa muse. Les jalousies se déchaînent, les rivalités se déclarent: Rouge attise toutes les passions. Ni la belle Élise de la Valle, ni le ténébreux Philippe de Saint-Agrève ne parviennent à percer son secret. L'une la déteste, l'autre l'adore, mais Rouge demeure insaisissable...

Bon avant de commencer, cette chronique je me dois de dire que je ne sais pas vraiment comment en parler à l'avance. Car je suis mitigée. Ce livre m'a laissée perplexe du début à la fin.

Parlons à présent de comment est écrit l'histoire, car c'est ce qui m'a le plus déranger à dire vrai. Alors déjà chaque chapitre est écrit sous un point de vue différent, c'est-à-dire que une fois c'est Rouge et une autre fois c'est Elise. Entre chaque chapitre, l'auteur nous écrit des petits morceaux de journaux soit du prêtre, soit du couturier etc. J'ai trouvé que cette manière de faire était pas trop mal, cependant cela empêche de s'attacher aux personnages. Nous avons une courte descriptions de chacune aux débuts du roman, cependant cela ne nous permets pas de bien les connaitre, de savoir qui elles sont, ce qu'elles veulent... Du coup on s'attache beaucoup moins à elles et cela nous fait apprécier beaucoup moins l'histoire.

La description est je dois dire différente. J'ai beaucoup apprécié sa description des robes, des bijoux, des salles de Versailles... C'est majestueux, c'est très bien décrit. De plus, l'auteur nous parle également de la cour du Roi, de ces maitresses et bizarrement on s'y retrouve assez facilement.

En ce qui concerne l'histoire en elle-même pour moi, cela va beaucoup trop vite mais nous n'avons pour autant pas plus d'informations sur les secrets, ce qu'elles désirent... Je pense que l'auteur a voulu aller beaucoup trop vite et à omis du coup certains détails qui auraient pu être plaisant pour les lecteurs. On ressent vraiment cette idée de premier tome du coup, et j'espère que le second sera plus travailler, plus détaillés, plus poussés et peut-être plus long.

Mon avis. Pour moi ce roman de travail, ce qui est dommage car il aurait pu être plaisant. C'est un roman qui va extrêmement vite, les personnages sont très peu décrits. Ce qui nous empêche de les connaitre ainsi et surtout de les apprécier. Ces dernières restent insaisissable. Les lecteurs ont donc du mal à distinguer les caractères des demoiselles. Les descriptions des bijoux, des robes, de la cour de Versailles etc m'a cependant beaucoup plus. Bref ce roman était sympathique mais sans plus.





❧ NOTATION :

Les intrigantes Tome 1: Rivales, de Christine Féret-Fleury chez Hachette

lundi 1 juin 2015

L'évangile de Loki, de Joanne Harris chez Panini Books

L'évangile de Loki, de Joanne Harris chez Panini Books



 Titre : L'évangile de Loki
 Auteur :Joanne Harris
 Editeur : Panini Books
 Collection : Eclipse
 Date de sortie :4 février 2015
 Genre :Fantasy,Mythes/Mythologie
 Nb de pages : 398 pages
 Prix : 16€00



 QUATRIEME DE COUVERTURE :
 
«L'ascension et la chute des dieux nordiques du point de vue du plus grand des tricheurs et des menteurs, Loki : sa naissance au royaume des Géants, sa place en Asgard, ses nombreux exploits au nom d'Odin, sa chute et sa trahison. Loki, c'est moi. Loki, le porteur de lumière, bel homme, modeste et insaisissable, héros incompris de ce tissu de mensonges. Lisez cela avec prudence, tout y est au moins aussi vrai que la version officielle, et, j'ose le dire, bien plus divertissant. Jusque-là, l'histoire, telle qu'on la connaît, m'a réservé un rôle assez peu flatteur. Mais désormais, c'est à mon tour d'entrer en scène. À moi de raconter ! »




❧ MON AVIS :
 
Si une amie suit actuellement mon blog, elle va être outré de voir ce livre sur mon blog. Pourquoi? Je m'explique. L'année dernière, je n'étais pas du tout une fan de super héros MARVEL. Mais j'ai commencé à apprécier la série. Elle décida alors de me trainer de force au cinéma pour aller voir THOR 2 et j'ai passé 2 heures à me demander quand est-ce que cela allait se finir. Et bien avec le temps figurez vous, j'ai commencé à regarder tous les films de héros Marvel sauf Thor bien évidemment, et je les ai adorés. Notamment les Avengers. Lorsque j'ai vu donc ce roman, je me suis dit il faut que je le lise. Je veux absolument en savoir plus sur Loki. Et j'ai passé un bon moment en sa compagnie. Je tiens à remercier les éditions Panini Books pour cet envoi.

Résumons un peu. L'ascension et la chute des dieux nordiques du point de vue du plus grand des tricheurs et des menteurs, Loki : sa naissance au royaume des Géants, sa place en Asgard, ses nombreux exploits au nom d'Odin, sa chute et sa trahison. Loki, c'est moi. Loki, le porteur de lumière, bel homme, modeste et insaisissable, héros incompris de ce tissu de mensonges. Lisez cela avec prudence, tout y est au moins aussi vrai que la version officielle, et, j'ose le dire, bien plus divertissant. Jusque-là, l'histoire, telle qu'on la connaît, m'a réservé un rôle assez peu flatteur. Mais désormais, c'est à mon tour d'entrer en scène. À moi de raconter !

Ce qu'il faut savoir avant que je commence cette chronique, c'est que contrairement à certains je ne suis pas du tout une experte en mythologie nordique. Pour les Marvel, cela fait peu de temps que je m'intéresse à leur univers contrairement à d'autres qui les suivent depuis longtemps. En ce qui concerne la couverture, je l'ai trouvé plutôt pas mal et original.

Parlons de suite de l'histoire en elle même. Il s'agit en fait de découvrir la mythologie nordique et ses plus grands faits mais du points de vue de Loki. Nous allons donc durant ce récit suivre les explications de Loki et sa vision des choses. En ce qui concerne l'histoire je l'ai trouvé en elle-même malheureusement assez mal gérer. J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dedans, notamment car le début est très lent et que l'on a tendance à pas mal s'ennuyer. En effet c'est très explicatif et ce fait ennuyeux. Il ne s'agit que d'explications mythologiques. Cela manque de quelque chose. Bien évidemment il y a un moment où par contre tout change. Loki rencontre Odin et là ça bouge.

Les personnages à présent. Bien évidemment, le personnage principal est comme dit plus haut Loki. Je me dois de spécifier au fan de cet être, que ce dernier est cependant assez différent des films. En effet puisqu'il s'agit du vrai Loki, celui de la mythologie. Cependant je pense que tout fan aura comme moi pendant tout le livre l'image de ce dernier dans la tête. Durant ce récit, Loki va nous parler de plusieurs personnages tels que Odin "Le vieux" et les principaux autres venant d'Asgard. J'ai aimé retrouver le caractère de Loki, sarcastique, humoristique, drôle parfois... Tous les autres personnages vont être revu, tourné parfois de manière ridicule (en même temps l'auteur à fait que ce soit Loki qui raconte donc).

Pour l'écriture de l'auteur je dirais qu'elle est plutôt sympathique mais beaucoup trop explicatif. C'est-à-dire que c'est très bien elle a voulu mettre en place l'univers de son livre, cependant cela manque d'actions. Je pense que cela aurait pu être beaucoup plus travaillé et poussé.

Mon avis. J'ai passé un bon moment, cependant je pense que certains points auraient pu être un peu plus travaillés. Notamment être beaucoup moins explicatif et travaillé plus sur les actions, les mouvements du livre. En ce qui concerne les personnages, ils sont très bien décrits. Et j'ai aimé en plus retrouvé les caractères des personnages, notamment celui de Loki.





❧ NOTATION :

L'évangile de Loki, de Joanne Harris chez Panini Books