vendredi 30 octobre 2015

Le rêve de Lisa, de Sylvie Lavoie et Irène Carle chez Nats editions

Le rêve de Lisa, de Sylvie Lavoie et Irène Carle chez Nats editions

 Titre : Le rêve de Lisa
 Auteur :Sylvie Lavoie
 Illustrateur :Irène Carle
 Editeur : Nats éditions
 Collection : Jeunesse
 Date de sortie :31 aout 2015
 Genre :Jeunesse
 Nb de pages : 32 pages
 Prix : 7€00


 QUATRIEME DE COUVERTURE :
 
« Dans sa chambre d'hôpital, Lisa reçoit de gentils visiteurs qui vont lui apprendre une bien belle nouvelle. Elle pourra enfin réaliser son rêve. Mais quel est-il? Chose certaine, ce projet aide beaucoup Lisa à combattre sa maladie, la leucémie. Viens, Lisa va ta raconter... »




❧ MON AVIS :
 
J'ai reçu ce petit livre, il y a quelques jours dans le cadre de la Masse Critique Jeunesse de Babelio. J'aime beaucoup participer à ce genre de chose, car cela me permet de découvrir des livres que je n'aurais jamais lus habituellement. Ce petit livre notamment, je ne connaissais absolument pas l'auteure, l'illustratrice et l'éditeur. Ce fut donc une découverte totale. Globalement j'ai plutôt bien apprécié cette histoire mais j'ai rencontré un petit hic.

Résumons un peu. Dans sa chambre d´hôpital, Lisa reçoit de gentils visiteurs qui vont lui apprendre une bien belle nouvelle. Elle pourra enfin réaliser son rêve. Mais quel est-il ? Chose certaine, ce projet aide beaucoup Lisa à combattre sa maladie, la leucémie. Viens, Lisa va te raconter... Une histoire inspirée par la mission de la Fondation Rêve d'enfants.

Lorsque j'ai reçu ce livre, je me suis dit que cela serait vraiment sympathique. Tout simplement car même si je commence à avoir petit à petit une collection de livres pour enfant, je n'en avais aucun sur ce thème-là. Et il s'avère que c'est un sujet qui me m'intéresse beaucoup car pour avoir passé pas de temps en hôpital étant jeune je comprends la situation. Du coup je voulais voir, la manière dont cela était amener pour les enfants.

Alors contrairement à d'habitude, je peux vous parler du personnage principal cependant cela va être très court étant donné que c'est un petit livre de 32 pages. Notre personnage principal s'appelle néanmoins Lisa et est une jeune fille de 8 ans je crois. Lisa malgré son jeune âge, n'a malheureusement pas de chance. En effet cette dernière a une leucémie. Elle doit donc passer sa jeune vie à l'hôpital. Ce qui n'est pas toujours facile. Malheureusement mis à part, nous avons pas grande information sur la jeune fille. Cependant on peut tout de même voir, qu'elle est courageuse, combattante et ne baisse pas les bras. Malgré sa maladie, la jeune fille ne s'arrête pas pour autant de rêver. Globalement il n'y a que ça comme personnage, car même si ses parents sont nommés ainsi que les « anges » on n'en parle qu'une seule fois. Je ne peux donc pas en parler plus.

Venons-en à l'histoire maintenant. Je dois dire que cela ne peut être qu'une histoire qui nous touche. Car savoir un enfant à l'hôpital ce n'est pas joyeux du tout. Cependant l'idée de savoir que son rêve peut-être réaliser dans des conditions où elle peut le supporter et juste super. Je suis totalement pour ce genre d'associations qui réalisent les rêves des enfants malades. Dans cette histoire, nous allons donc voir Lisa réaliser son rêve. Je dois dire que j'ai trouvé cela vraiment très mignon et touchant. 

Les illustrations à présent. Cela a été je dois dire, mon petit point noir. Car en général c'est ce que je préfère dans les histoires pour enfants, or là je n'ai pas du tout adhérer. Les dessins n'étaient pas du tout mon style. Elles étaient beaucoup trop floues, trop grossières... un peu comme si c'était justement des adolescents qui avaient fait les dessins (bon en mieux mais vous voyez ce que je veux dire). Je préfère quand les traits sont beaucoup plus fins, beaucoup plus travaillés... Elles n'ont pas su me tirer des étoiles des yeux malheureusement. 

Mon avis. Je pense que c'est une merveilleuse histoire à lire avec les enfants, pour leur faire comprendre que même si l'on est à l'hôpital on peut toujours réaliser nos rêves. Cependant je dois dire que les dessins n'ont pas su me charmer, l'histoire elle a su le faire.



❧ NOTATION :

Le rêve de Lisa, de Sylvie Lavoie et Irène Carle chez Nats editions

samedi 24 octobre 2015

Reality Girl, de Lorris Murail chez L'Archipel

Reality Girl, de Lorris Murail chez L'Archipel



 Titre : Reality Girl
 Auteur :Lorris Murail
 Editeur : L'achipel
 Collection : Archifille
 Date de sortie :mai 2010
 Genre :Jeunesse
 Nb de pages : 272 pages
 Prix : 13€70
 
 QUATRIEME DE COUVERTURE :
 
« Quand j'étais petite, j'avais un journal secret avec un cadenas. Là, on dirait que c'est pareil. Sauf que vous avez le droit d'entrer." Quand ses parents, tout juste séparés, s'égarent dans des émissions de télé-réalité, Aurore, quatorze ans, décide de "s'orpheliniser" et part vivre chez sa grand-mère. N'ayant personne à qui se confier, elle crée un blog. Grâce à ce journal intime, cette grande timide, " jolie autour de son grand nez", tente de s'ouvrir au monde tout en restant cachée. Jusqu'à ce que l'amour la surprenne... »




❧ MON AVIS :
 
Cela fait un moment que j'avais ce livre dans ma bibliothèque. J'aurais pu le lire avant mais j'attendais le bon moment pour le faire car je pensais que c'était un livre à lire lorsque l'on a besoin de se détendre. Et je pense que j'ai bien fait d'attendre. Malheureusement ce ne fut pas du tout un coup de cœur et je dois même dire que je suis plutôt mitigé en ce qui concerne ce livre. Je tiens cependant à remercier les éditionsL'Archipel pour cet envoi.

Résumons un peu. "Quand j'étais petite, j'avais un journal secret avec un cadenas. Là, on dirait que c'est pareil. Sauf que vous avez le droit d'entrer." Quand ses parents, tout juste séparés, s'égarent dans des émissions de télé-réalité, Aurore, quatorze ans, décide de "s'orpheliniser" et part vivre chez sa grand-mère. N'ayant personne à qui se confier, elle crée un blog. Grâce à ce journal intime, cette grande timide, " jolie autour de son grand nez", tente de s'ouvrir au monde tout en restant cachée. Jusqu'à ce que l'amour la surprenne...

Euhm, je pense que cela fait depuis un moment où je n'ai pas eu autant de mal à parler d'un livre. Tout simplement parce que je ne sais pas trop quoi en penser, je ne sais pas si j'ai aimé ou non, si quoi ou qu'est-ce. Donc veuillez m'excuser d'avance si cette chronique ne ressemble à aucune autre et est un peu désordonné contrairement aux autres.

Tout d'abord parlons des personnages principaux. Nous en avons deux. Dans un premier temps, nous avons la narratrice celle qui écrit ce blog/journal intime, elle se prénomme Aurore mais se fait appeler Reality Girl sur la toile. Cette demoiselle est la raison de pourquoi je suis perplexe. Il y avait des moments où je la trouvais fort sympathique, rigolote, intelligente et parfois j'avais envie de lui mettre des gifles. Notamment lorsqu'elle parle du fait qu'elle est orpheline or elle ne l'est pas. Et elle ne se rend pas compte que ce n'est pas parque ces parents ont décidés de tourné la page sur leur vie de couple et de famille soudé ; qu'elle peut se permettre de dire qu'elle a perdu ses parents. Certaines personnes ont réellement perdu leurs parents et je ne pense pas qu'ils aimeraient voir ce point de vue justement. De même, elle vit désormais chez sa grand-mère et elle se permet quand même d'être totalement ingrate envers cette dernière et même parfois en est méchante. Je dois dire que j'ai eu beaucoup de mal à encadrer cette jeune personne. En ce qui concerne sa grand-mère, personnellement je l'ai trouvé plutôt attachante car même si elle trouve que son fils est parfait, elle fait preuve d'une énorme générosité envers sa petite-fille et pourtant cette dernière ne le lui rend pas.

Venons-en à présent à l'histoire et l'intrigue. Bon on a tous connu cette mode où nous avions tous un blog skyrock qui nous servait un peu de journal intime, fourretout également. C'était donc en soit, une bonne idée car beaucoup de demoiselles et damoiseaux vont pouvoir se reconnaitre. Cependant je dois dire que cette histoire était plutôt assez brouillonne. L'auteur sautait assez souvent du coq à l'âne et je ne suis pas trop fan de ce genre de procédé. J'aime quand l'histoire ce suit, qu'il y a une intrigue or là ce n'est pas le cas. On vit juste la vie d'une jeune fille dans sa vie de tous les jours et du fait que ces parents participent à des télé-réalités. L'histoire aurait pu être vraiment original si cela était amené d'une autre manière je pense. L'auteur aurait dû pousser un peu plus ce côté-là d'après moi.

Mon avis. L'histoire aurait pu vraiment sympathique si l'auteur avait amené cela de manière un peu différemment. De plus le fait qu'il n'y ait pas d'intrigue central n'a pas su me convaincre, de même je n'ai pas réussi à accrocher à la personnalité d'Aurore qui est pour moi ingrate et égoïste. Cependant grand-mère Coupon est pour moi beaucoup plus attachante car elle est généreuse et fait son possible pour sa petite fille.



❧ NOTATION :


Reality Girl, de Lorris Murail chez L'Archipel

dimanche 18 octobre 2015

Tous nos noms, de Dinaw Mengestu chez Albin Michel

Tous nos noms, de Dinaw Mengestu chez Albin Michel

 Titre : Tous nos noms
 Auteur :Dinaw Mengestu
 Editeur : Albin Michel
 Collection : Littérature étrangère
 Date de sortie :19 aout 2015
 Genre :Contemporain
 Nb de pages : 336 pages
 Prix : 21€50

 QUATRIEME DE COUVERTURE :

«Isaac, un jeune Africain, est venu aux États-Unis dans le cadre d'un programme d'échange universitaire. Ni Helen, la jeune assistante sociale qui tombe amoureuse de lui, ni le lecteur ne connaissent son vrai nom : il l'a laissé derrière lui, en Ouganda, avec les promesses d'une révolution réprimée dans le sang par la future dictature, abandonnant aussi son ami le plus cher. »



❧ MON AVIS :

Je dois dire que lorsque j'ai reçu l'email de la part de la masse critique de Babelio, comme quoi j'avais été sélectionné pour recevoir ce livre. J'étais plutôt heureuse car même si je ne connaissais pas l'auteur, le thème me plaisait plutôt bien. Je n'ai pas lu beaucoup d'avis sur ce livre, mais il me tentait beaucoup quand même. Quoi qu'il en soit, ce ne fut pas un coup de cœur mais ce n'était vraiment pas loin.

Résumons un peu. Isaac, un jeune Africain, est venu aux États-Unis dans le cadre d'un programme d'échange universitaire. Ni Helen, la jeune assistante sociale qui tombe amoureuse de lui, ni le lecteur ne connaissent son vrai nom : il l'a laissé derrière lui, en Ouganda, avec les promesses d'une révolution réprimée dans le sang par la future dictature, abandonnant aussi son ami le plus cher.

Commençons par les personnages. Tout d'abord nous avons Isaac. Nous allons suivre ce jeune ougandais de sa vie dans les rues africaines jusqu'aux Etats-Unis. Au début je ne savais pas du tout quoi penser de ce dernier, cependant avec le temps j'ai appris à connaitre ce jeune homme. Ce qui est assez fort de la part de l'auteur, c'est que l'on sent ce dernier fragile mais en même temps courageux ; sensible mais sans le montrer à qui que ce soit... J'aime beaucoup ce personnage. Il a su me toucher et j'ai su m'attacher à ce dernier au fil des pages. L'autre personnage dont nous avons le point de vue est celui d'Helen. C'est une femme américaine blanche (désolé je n'aime pas ce terme, mais c'est celui employé dans le livre). Elle est assistante sociale et va aider le jeune Isaac lors de son arrivée aux USA. Cependant cela va aller plus loin. La jeune femme va tomber amoureuse de ce dernier. J'ai longtemps été mitigé sur cette dernière. Je n'arrivais pas à envisager qu'elle était son but ou bien son réel point de vue sur le sujet de l'émigration. Mais avec le temps je me suis mise à comprendre son point de vue, ce qu'elle ressentait, ce qu'elle pensait... A partir de là, on peut voir l'attachement envers ce personnage.

Venons-en à présent à l'histoire et l'intrigue. Je n'ai que très rarement lu des livres sur ce sujet. Et je me demande à présent pourquoi car j'ai trouvé cette histoire vraiment intéressante. Les thèmes que nous retrouvons donc ici sont bien sur celle de l'émigration, l'adaptation dans un nouveau pays, un nouveau continent, le racisme encore fréquent aux USA... Ce que j'ai vraiment trouver ingénieux c'est la manière dont l'auteur nous apporte cette histoire. Notamment avec le point de vue de ces deux personnages. J'ai trouvé que cela nous faisait vivre l'histoire de la bonne manière. Même si nous n'avons pas le point de vue direct d'Isaac mais celui de son ami, j'ai trouvé cela tout de même intelligent de la part de l'auteur. De plus cela complète la part de mystère que nous avons sur Isaac. 

En ce qui concerne l'écriture de l'auteur, c'est ce qui m'a le plus plu. Une fois la centaine de pages passés, j'étais complétement inspiré par cette histoire. Je voulais en savoir plus encore et encore et savoir comment cela allait se finir. Ce qui me fait frôler le coup de cœur, c'est que j'ai tout de même trouvé que l'histoire était longue à débuter. Et malheureusement si vous me connaissez bien, j'aime bien être lancé dans l'histoire directement.

Mon avis. J'ai beaucoup apprécié ce livre pour l'histoire en elle-même, pour les thèmes abordés et que l'on ne rencontre pas assez souvent selon moi, pour les personnages... Je me suis beaucoup attaché à ces derniers et notamment à Isaac. La plume de Dinaw Mengestu est pour moi très ingénieuse, fluide, poétique et magnifique. Je conseille à tout le monde de lire ce livre car vous retiendrez forcement une morale.


❧ NOTATION :

Tous nos noms, de Dinaw Mengestu chez Albin Michel

vendredi 9 octobre 2015

Bilan de Septembre 2015

Bilan de Septembre 2015
 
Bonjour tout le monde :) Je suis de retour avec aujourd'hui mon bilan du mois de septembre. Je suis sincèrement désolé du retard de ce bilan, mais la fac m'a un peu surprise en ce début d'année. Quoi qu'il en soit, le mois de septembre ne fut pas si exceptionnelle mais pas catastrophique non plus. Donc ça va. Quoi qu'il en soit, bonne lecture à vous.

 Livres lu :

- Tous nos jours parfaits de Jennifer Niven (377 pages) - SP
- J'apprends l'allemand de Denis Lachaud (207 pages) - Lecture de fac
- Journal d'une maman d'élève malhonnête et énervée de Estelle Sayada (151 pages) - Emprunt
- Les hommes viennent de Mars et les femmes viennent de Vénus de Paul Dewandre, Jif, Nathalie Jomard (64 pages) - Emprunt
- Les descendants Tome 1 L'île de l'oubli de Mélissa de la Cruz (304 pages) - SP
- Blackwood, le pensionnat de nulle part de Lois Duncan (288 pages) - SP

❧ Livres reçus/achetés :

Le fil à recoudre les âmes de Jean-Jacques Greif - Achat (Lecture de fac)
J'apprends l'allemand de Denis Lachaud - Achat (Lecture de fac)
Tous nos noms de Dinaw Mengestu - Masse Critique Babelio
Le passe-miroir tome 2: les disparus de ClairdeLune de Christelle Dabos - SP
Trop curieuse! de Christophe Gresland - SP

Cela fait donc 1391 pages lu ce mois ci et 5 livres reçus/achetés.

vendredi 2 octobre 2015

Reign Tome 1: La prophétie, de Lily Blake chez Hachette

Reign Tome 1: La prophétie, de Lily Blake chez Hachette

 Titre : Reign Tome 1: La prophétie
 Auteur :Lily Blake
 Editeur : Hachette
 Collection : Films-Séries-Tv
 Date de sortie :5 aout 2015
 Genre :Historique
 Nb de pages : 256 pages
 Prix : 16€90

 QUATRIEME DE COUVERTURE :

«Depuis que Marie, reine d'Ecosse, est enfant, les Anglais convoitent son pays et sa couronne. Elle est envoyée en France pour épouser le futur roi, afin de protéger sa vie et sauver son peuple. Ce mariage doit la préserver de tout danger, mais des forces se dressent contre elle, nées des ténèbres et de l'amour.» Marie a menti à François. 

Elle savait ce dernier attiré par sa suivante, mais avait choisi de lui cacher sa grossesse. Fou de rage, François part retrouver sa jeune maîtresse, laissant Marie à la merci de sa mère Catherine de Médicis, et d'un peuple tout entier désespéré et ravagé par la peste. Marie a l'impression d'avoir tout perdu. Et peut-être va-t-elle bientôt perdre aussi la vie. Car Nostradamus a fait un nouveau rêve. 

Un rêve dans lequel Marie ne survivait pas à l'épidémie. Lui reste-t-il encore un espoir ? François lui reviendra-t-il sain et sauf ? Marie parviendra-t-elle à regagner son amour et sa confiance ? »



❧ MON AVIS :

Alors quand j'ai reçu ce bouquin, j'étais très heureuse. Je n'avais pas encore commencer la série mais je l'ai fait peu de temps après avoir reçu le livre. Par contre, ce que je n'avais pas fait attention c'est que ce livre se déroule après la saison 1, or j'avais déjà enchainé sur la saison 2 et je savais donc déjà ce qui allait se dérouler. Quoi qu'il en soit, je tiens à remercier les éditions Hachette pour cet envoi. Je dois dire que j'ai vraiment un excellent moment de lecture, même si encore une fois j'ai rencontré quelques petits soucis.

Résumons un peu. Depuis que Marie, reine d'Ecosse, est enfant, les Anglais convoitent son pays et sa couronne. Elle est envoyée en France pour épouser le futur roi, afin de protéger sa vie et sauver son peuple. Ce mariage doit la préserver de tout danger, mais des forces se dressent contre elle, nées des ténèbres et de l'amour.» Marie a menti à François. Elle savait ce dernier attiré par sa suivante, mais avait choisi de lui cacher sa grossesse. Fou de rage, François part retrouver sa jeune maîtresse, laissant Marie à la merci de sa mère Catherine de Médicis, et d'un peuple tout entier désespéré et ravagé par la peste. Marie a l'impression d'avoir tout perdu. Et peut-être va-t-elle bientôt perdre aussi la vie. Car Nostradamus a fait un nouveau rêve. Un rêve dans lequel Marie ne survivait pas à l'épidémie. Lui reste-t-il encore un espoir ? François lui reviendra-t-il sain et sauf ? Marie parviendra-t-elle à regagner son amour et sa confiance ?

Parlons de suite des personnages. La plupart d'entre eux sont plutôt attachants. J'avoue tout de même que mes personnages préférés sont Kenna, Sebastien, Marie et Lola. J'ai toujours eu un peu plus de mal avec François car je trouve qu'il ne sait jamais ce qu'il veut, il est facilement indécis, manipulable... Certes il est courageux, car il veut montré qu'il n'est pas comme son père mais je trouve tout de même que parfois il ne prend pas le temps de réfléchir avant d'agir et ça c'est regrettable. Marie est la vrai courageuse dans cette histoire, de plus elle est réfléchie, prends le temps de se poser avant d'agir, cache ses émotions malgré tout. Elle fait croire à son peuple qu'elle forte alors qu'elle ne fait que tout refoulé derrière un masque. Je l'ai trouvé très attachante, sympathique, intelligente et touchante. Dans cette même vision, j'apprécie beaucoup le personnage de Sebastien, car il est brave, courageux, charmant et se bat pour ce qu'il croit et pour protéger sa famille. Peu importe ce qu'il peut arriver. Il est tout aussi touchant et attachant que Marie. Sa femme Kenna est ,je trouve, un sacré personnage également. Cette dernière est franche, intelligente, parfois manipulatrice. Elle n'en est pas moins sympathique cependant. Bref la plupart des personnages sont attachants, touchants, sympathique.

Venons en à présent à l'histoire et à l'intrigue. Je dois dire que l'histoire est bien décrite. On y retrouve des éléments bien typique de l'époque du XVIème siècle. Alors certes tout les évènements ne sont pas réels mais certains le sont. On retrouve les vêtements de l'époque, les repas de l'époque, les croyances de l'époque... C'est ce qui m'a le plus plu dans cette histoire. J'ai beaucoup apprécié cette intrigue que l'auteur met en place de ce livre même si cela reprends uniquement ce qui se passe dans la série. Et c'est bien la mon soucis. Si une personne décide de lire ce livre, je pense qu'elle sera facilement perdu, tout simplement parce que l'auteur fait référence à pas mal d'évènements qui se sont déroulés dans la saison 1 sans réellement expliquer un peu plus. Je pense que l'auteur aurait du s'intéresser à l'histoire de Marie avant la saison 1 car la cela risque de faire confusion pour pas mal de personne. En ce qui concerne l'écriture de l'auteur, cette dernière est plutôt pas mal. Mon soucis c'est que j'avais l'impression qu'elle faisait juste un résumé de la série et donc qu'elle ne faisait rien d'original.

Mon avis. Ce n'est pas un coup de coeur mais je dois dire que j'ai passé un très bon moment avec des personnages que j'aime beaucoup. J'étais d'ailleurs très heureuse de les retrouver. Mon petit soucis avec ce livre, c'est que je pense que les personnes qui n'ont pas vu la série et au moins la saison 1 ne vont rien comprendre à l'histoire. De même, pour moi cela ressemble à un grand résumé de la part de l'auteur de la série et cela m'a poser problème car il n'y avait finalement rien d'original ou rien d'inconnu pour ma part.


❧ NOTATION :

Reign Tome 1: La prophétie, de Lily Blake chez Hachette