vendredi 30 décembre 2016

Bilan de Novembre 2016

Bilan de Novembre 2016
 
Hello :) Je crois que je n'ai jamais pris autant de retard que ces derniers temps, aussi bien dans mes chroniques que dans mes lectures. Je tiens par ailleurs à m'en excuser. Normalement janvier sera meilleur et franchement je l'espère. Quoi qu'il en soit j'espère que pour vous cela a été mieux. En tout ca, je vous souhaite de bonnes lectures pour le mois prochain. Bisous, Tinkerbell.
 
 Livres lu :

-  Les mystères de Larispem Tome 1: Le sang jamais n'oublie de Lucie Pierrat-Pajot (272 pages) - SP
-  Samedi 14 Novembre de Vincent Villeminot (216 pages) - Achat
-  Lettres à la jeunesse de Collectif (160 pages) - Achat
-  Enfant je me souviens... de Collectif (177 pages) - Achat

 Livres reçus/achetés :

Mille baisers pour un garçon de Tillie Cole - SP
Gaspard des profondeurs de Yann Rambaud - SP
Les dieus buvaient Tome 1: Blanche neige et les lance-missiles de Catherine Dufour - Achat
Les carthographes T1: La sentence de verre de S.E Grove - Achat
Si loin des siens de Tamara McKinley - SP
Shikanoko T1: L'enfant du cerf de Lian Hearn - SP
Lettres à la jeunesse de Collectif - Achat
Enfant je me souviens de Collectif - Achat

Cela fait donc 825 pages lu ce mois ci et 8 livres reçus/achetés.

mardi 27 décembre 2016

Vive Noël, de Enid Blyton chez Hachette

Vive Noël, de Enid Blyton chez Hachette

 Titre : Vive Noël
 Auteur :Enid Blyton
 Editeur : Hachette
 Collection :Littérature contemporaine
 Date de sortie :2 Novembre2016
 Genre :Jeunesse
 Nb de pages :287 pages
 Prix : 10€90
 
 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« Vingt-cinq histoires sur le thème de Noël. Entre le Père Noël et ses lutins aux familles qui décorent leur sapin, Enid Blyton invoque avec son humour caractéristique toute la gaieté des fêtes de fin d'année. »
 
❧ MON AVIS :
 
Alors avant de commencer, non ce n'est pas le même livre que la dernière fois. Cependant c'est dans la même lignée. C'est-à-dire qu'il s'agit de petites histoires écrites par Enid Blyton et que l'on a recondensé en un livre. Le premier livre concernait les grandes vacances, ici il s'agit de Noel comme l'indique le titre. Je l'ai donc lu là pendant les fêtes car c'était le moment parfait pour lire ce livre. J'avais plutôt bien apprécié le premier tome et bien pareil pour ce second tome. Je remercie les éditions Hachette pour cet envoi.

Résumons un peu. Vingt-cinq histoires sur le thème de Noël. Entre le Père Noël et ses lutins aux familles qui décorent leur sapin, Enid Blyton invoque avec son humour caractéristique toute la gaieté des fêtes de fin d'année.

Tout comme pour le premier tome, je ne peux pas vous faire une chronique comme j'ai l'habitude de vous faire pour la simple et bonne raison que les personnages changent à chaque histoire. Il me serait donc impossible de vous parler de chaque personnage. Voyons donc encore une fois comment cela me vient.

Cette fois ci Enid Blyton, nous emmène dans le monde magique de Noel. Il y a plusieurs points de vue proposer à chaque fois : celui des rennes, celui du Père Noel, celui des enfants ou bien encore celui des sapins de Noel. C'est donc généralement la même structure narrative mais avec l'histoire qui change un petit peu. Même si je dois dire que j'ai été parfois plus que gêné car il y avait deux ou trois histoires qui se ressemblait plus qu'énormément, du coup j'avais l'impression de relire la même chose encore une fois. C'est impression était très désagréable. Ces histoires restent tout de même touchantes car elles visent les valeurs de la famille, les traditions...De plus il y a une histoire qui est sur plusieurs chapitres, qui est aussi explicative. C'est-à-dire que tout en restant une histoire, l'auteur explique aux enfants d'où vient certaines traditions. Et je trouve cette idée super intelligente car il y a plein de choses que moi-même je ne savais pas. Tout comme dans le premier tome, nous retrouvons encore et toujours ces fratries. Je pense que l'auteur tient réellement à ce que les protagonistes ne soient pas seuls pour vivre ces aventures mais soit entourés. Le schéma reste donc inchangé.

Pour l'écriture de l'auteur, j'ai encore une fois bien adhéré. Malgré ce petit problème de déjà vu avec quelques histoires. C'est une écriture extrêmement simple d'accès, que ce soit pour nous adultes ou bien pour les plus jeunes. Ce livre est vraiment très appréciable surtout lorsque l'on arrive aux abords de Noel. De plus, vous pourrez en apprendre plus sur certaines traditions de Noel. J'imagine très bien des parents lire ces histoires durant la période de Noel. 

Mon avis. Malgré quelques petites erreurs de la part de l'auteur, je pense cependant que ce livre est parfait pour la période de Noel. Vous apprendrez même quelques petites choses sur les traditions de Noel, d'où viennent les légendes. Je vous conseille ce livre, notamment si vos enfants aiment les histoires à la période de Noel.
 
❧ NOTATION :

Vive Noël, de Enid Blyton chez Hachette

dimanche 18 décembre 2016

The Young World Tome 1 , de Chris Weitz chez Le livre de poche

The Young World Tome 1 , de Chris Weitz chez Le livre de poche

 Titre : The Young World Tome 1
 Auteur :Chris Weitz
 Editeur : Le livre de poche
 Collection :Aventure
 Date de sortie :16 Mars 2016
 Genre :Science-Fiction, Jeunesse
 Nb de pages :369 pages
 Prix : 6€90
 
 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« New York, XXIe siècle. Un virus a anéanti la population des Etats-Unis, à l'exception des adolescents, qui ont vu leur avenir se désintégrer sous leurs yeux. Plus d'électricité, plus d'eau courante, plus de transports, plus d'Internet : les jeunes sont livrés à eux-mêmes dans la ville qui ne dort jamais. Ils se partagent alors le territoire et forment des tribus qui coexistent plus ou moins pacifiquement.
Jefferson, le leader des Washington Square, tente d'organiser la survie des siens avec l'aide de Donna, dont il est secrètement amoureux. Privés de repères et lassés d'attendre la mort, il partent à travers Manhattan pour tenter de retrouver l'origine du virus qui a décimé le continent. »
 
❧ MON AVIS :
 
J'ai reçu ce livre il y a un petit moment maintenant, mais je dois avouer que je n'osais pas trop me lancer. Notamment car s'il me tentait bien lorsque j'ai lu le synopsis la première fois, petit à petit il me donnait de moins en moins envie de le lire. De plus j'étais tombé entre temps sur des avis assez négatif, qui ne m'ont pas forcément aidé à vouloir le lire. Mais je me suis tout de même lancé dans l'histoire. Je remercie les éditions Hachette et le livre de poche pour cet envoi. Malheureusement je dois dire que je n'ai pas du tout accroché avec cette histoire.

Résumons un peu. New York, XXIe siècle. Un virus a anéanti la population des Etats-Unis, à l'exception des adolescents, qui ont vu leur avenir se désintégrer sous leurs yeux. Plus d'électricité, plus d'eau courante, plus de transports, plus d'Internet : les jeunes sont livrés à eux-mêmes dans la ville qui ne dort jamais. Ils se partagent alors le territoire et forment des tribus qui coexistent plus ou moins pacifiquement. Jefferson, le leader des Washington Square, tente d'organiser la survie des siens avec l'aide de Donna, dont il est secrètement amoureux. Privés de repères et lassés d'attendre la mort, ils partent à travers Manhattan pour tenter de retrouver l'origine du virus qui a décimé le continent.

Parlons dans un premier temps des personnages. Nous avons plusieurs personnages principaux. Nous avons d'abord Jefferson qui est devenu le leader des Washington Square suite au départ de son frère. Dès le départ de l'histoire on ressent son courage mais également sa naïveté. J'ai eu du mal plus d'une fois à le cerner. Je n'arrivais pas à comprendre ce qu'il pensait, ou pourquoi il agissait ainsi. On peut comprendre que ce qu'il a vécu fut difficile mais pour moi cela n'explique pas tout. Bref j'ai eu plus que du mal avec ce personnage principal. Quant au personnage principal féminin, je dois dire qu'elle était sympathique mais sans plus. Elle était également courageuse, mais pour moi le côté jalouse n'était absolument pas nécessaire. Il fallait absolument qu'elle soit amoureuse du personnage principal. J'aurais préféré qu'elle ne soit qu'un personnage féminin fort, sans nécessité d'accroche à un personnage masculin. Le personnage que j'ai le plus apprécié dans cette histoire fut Peter. Je l'ai trouvé assez sympathique, drôle avec de la répartie. En fait j'ai trouvé tous les personnages secondaires (Opaline, Brainbox...) plus sympathique que les personnages principaux. Ce qui est dommage finalement.

Venons-en à l'histoire, l'intrigue et l'écriture de l'auteur. D'habitude je suis assez fan des histoires ayant lieu dans un futur proche. Mais je n'ai pas du tout accroché avec celle-ci. Notamment car finalement on ne sait pas grand-chose de ce qui s'est passé, mise à part qu'il s'agit d'un virus ayant tué tous les adultes et enfants. On ne fait suivre que les aventures à la sortie de leur campement jusqu'à une bibliothèque, puis s'ensuit une course poursuite avec un autre groupe. On ne fait que ça les suivre dans leur course poursuite, je dois dire que je ne comprenais pas trop le sens. De plus le fait que les chapitres soient selon les points de vue de Donna et de Jefferson étaient pour moi difficile. Notamment car j'avais du mal avec les personnages à la base. De plus le langage familier de Donna était plus que dérangeant. Il est vrai que nous avons tous des tics de langage actuellement mais le « genre » dans un récit n'est pour moi pas possible. Je dois dire qu'en plus le côté description avait tendance à pas mal me perdre et du coup je sautais des paragraphes car je n'en voyais pas l'utilité. Qui plus est cette fin est vraiment trop simple, je m'attendais à autre chose. 

Mon avis. Je pense que vous l'aurez compris à travers ce que j'ai écrit plus haut, je n'ai pas du tout accroché ce livre. Pourtant je dois dire que j'ai essayé tout au long du livre de m'accrocher à l'intrigue. Je n'ai pas réussi à accrocher à nos deux protagonistes. J'ai cependant un peu plus apprécié les personnages secondaires mais c'est tout. En ce qui concerne l'histoire, l'idée était sympa mais pour moi cela manquait d'approfondissement et surtout cela manquer de détails. Cependant je pense que cela peut plaire aux adolescents aimant les dystopies..
 
❧ NOTATION :

The Young World Tome 1 , de Chris Weitz chez Le livre de poche

dimanche 11 décembre 2016

Les mystères de Larispem Tome 1: Le sang jamais n'oublie, de Lucie Pierrat-Pajot chez Gallimard

Les mystères de Larispem Tome 1: Le sang jamais n'oublie, de Lucie Pierrat-Pajot chez Gallimard

 Titre : Les mystères de Larispem Tome 1: Le sang jamais n'oublie
 Auteur :Lucie Pierrat-Pajot
 Editeur : Gallimard
 Collection :Romans Ado
 Date de sortie :8 Avril 2016
 Genre :Science-Fiction, Jeunesse
 Nb de pages :272 pages
 Prix : 16€00
 
 QUATRIEME DE COUVERTURE :

«Larispem 1899 - Dans cette Cité-Etat indépendante où les bouchers constituent la caste forte d'un régime populiste, trois destins se croisent...? Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l'apprentie louchébem et Nathanaël, l'orphelin au passé mystérieux. Tandis que de grandes festivités se préparent pour célébrer le nouveau siècle, l'ombre d'une société secrète vient planer sur la ville. 
Et si les Frères de Sang revenaient pour mettre leur terrible vengeance à exécution ? »
 
❧ MON AVIS :
 
Cela faisait un petit moment que j'avais vu ce livre passé. Je n'arrive cependant pas à me souvenir si c'était dans un salon, sur un blog, sur la page d'une maison d'édition... Au départ je dois dire qu'il ne m'attirait pas plus que ça. Cependant lorsque je l'ai reçu, j'ai ressenti cet envie de le lire rien qu'en le voyant. Je dois avouer que ce n'est pas le type de lecture que j'ai l'habitude de lire mais ce n'est pas grave. Je remercie plus que sincèrement les éditions Gallimard pour cet envoi. J'ai passé un excellent moment en compagnie de ce livre.

Résumons un peu. Larispem 1899 - Dans cette Cité-Etat indépendante où les bouchers constituent la caste forte d'un régime populiste, trois destins se croisent...? Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l'apprentie louchébem et Nathanaël, l'orphelin au passé mystérieux. Tandis que de grandes festivités se préparent pour célébrer le nouveau siècle, l'ombre d'une société secrète vient planer sur la ville. Et si les Frères de Sang revenaient pour mettre leur terrible vengeance à exécution ?

Comme d'habitude, parlons dans un premier temps des personnages. Nous avons donc deux personnages principaux féminin. La première n'est autre que Liberté, qui est une mécanicienne hors-pair. J'ai beaucoup aimé ce personnage car même si elle connait ses capacités, elle doute continuellement d'elle et de ses capacités. De plus, cette dernière ne gagne pas des masses d'argent et pourtant elle ne va pas s'empêcher d'aider les autres dès qu'elle le peut. Je l'ai trouvé très courageuse, fort sympathique, parfois un poil naïve (même c'est aussi ce qui fait son charme), généreuse, intelligente, forte et fragile à la fois... J'avais parfois l'impression de me retrouver en elle. Notre deuxième personnage est Carmine. La jeune femme est apprenti Louchébem. Tout comme la vie de Liberté, sa vie n'est pas simple. Même si elle fait partie de ce métier noble, c'est une personne de couleur et est donc parfois mal vue dans cette société. La jeune femme a une personnalité très fougueuse, elle s'importe très rapidement. Contrairement à Liberté elle ne va pas prendre le temps de réfléchir et va foncer dans le tas. J'ai beaucoup apprécié l'opposition de ces deux personnages car ils se complètent malgré tout et c'est ce qui est intéressant ici.

Venons-en à présent à l'histoire, l'intrigue et l'écriture de cette histoire. J'ai complétement accroché à l'histoire. Au tout début je me suis dit, je me suis dit « mouais, je ne sais pas ce que va donner cette uchronie » et j'ai fini par complétement adhéré à l'idée. Notamment car Jules Vernes était également intégré à l'histoire. Même si j'ai adhéré, il est clair que pour moi ce tome 1 est un tome introductif pour la suite. On met en place l'histoire. Il y a de l'action certes mais pas énormément non plus. Notamment car je pense qu'il y en aura plus dans le second. Pour une fois je pense que cela est très intelligent de la part de l'auteur car cela va amener les lecteurs à lire le second tome. Ce qui peut par contre être assez complexe c'est de suivre ces deux histoires en une. En effet on a d'un côté les deux filles Liberté et Carmine ; et de l'autre côté nous avons l'histoire avec Nathaniel. Ces deux histoires ne se rejoignent pas encore et du coup il peut y avoir des moments où l'on peut être un peu perdu. Mise à part cela, l'histoire avance très bien. On avance vite, trop vite ; on a envie d'en savoir toujours plus. En ce qui concerne l'écriture, j'ai complétement adhéré. J'ai trouvé l'histoire très fluide, très plaisante, très bien construite, très bien pensé, envoutante, enivrante... 

Mon avis. J'ai complétement adoré ce livre. Ce qui m'a peut-être empêché d'avoir un coup de cœur c'est ce passage d'une histoire à l'autre. Mise à part cela, j'ai trouvé que les deux personnages étaient extrêmement bien construits et se complètent merveilleusement bien. L'histoire est plaisante, enivrante, fluide et passe beaucoup trop vite. Cependant il est vrai qu'il s'agit d'une mise en bouche pour le second tome. Je pense d'ailleurs que je lirais celui-ci car je suis très intriguée et je souhaite en savoir plus.
 
❧ NOTATION :

Les mystères de Larispem Tome 1: Le sang jamais n'oublie, de Lucie Pierrat-Pajot chez Gallimard

samedi 19 novembre 2016

Keleana Tome 1: La prisonnière, de Sarah J.Maas chez Le livre de poche

Keleana Tome 1: La prisonnière, de Sarah J.Maas chez Le livre de poche

 Titre : KeleanaTome 1: La prisonnière
 Auteur :Sarah J.Maas
 Editeur : Le livre de poche
 Collection :Aventure
 Date de sortie :24 Février 2016
 Genre :Fantasy, Jeunesse
 Nb de pages :503 pages
 Prix : 7€90
 
 QUATRIEME DE COUVERTURE :

«Le royaume d'Adarlan, d'où toute magie a été bannie, est gouverné d'une main ferme par un roi tyrannique. Keleana, membre de la secte des Assassins et opposée au pouvoir du roi, est emprisonnée dans les mines de sel d'Endovier depuis plus d'un an. Pour gagner sa liberté, Keleana doit représenter le prince Dorian dans un tournoi à mort dont l'unique survivant devra servir le roi pendant 4 ans. Mais les concurrents, l'un après l'autre, sont éliminés de façon mystérieuse et Keleana sent son tour venir.
Manifestement, d'obscures forces magiques ressurgissent dans l'ombre de la cité et la jeune Assassineuse va devoir leur faire face... Heureusement, elle pourra compter sur l'aide de deux hommes : son entraîneur, le beau capitaine Chaol, et le prince Dorian en personne, qui sont tous deux tombés amoureux d'elle. Et dont les charmes ne la laissent pas indifférente... »
 
❧ MON AVIS :
 
Cela faisait extrêmement longtemps que j'avais envie de lire ce livre mais je n'osais pas lire ce livre à cause de tous les compliments. J'avais trop peur d'être déçue que contrairement aux autres je n'accroche. Malheureusement je n'ai en effet pas accroché au livre. Je ne dis pas que j'ai complétement détesté mais j'ai rencontré quelques soucis. Quoi qu'il en soit, je remercie les éditions Le livre de poche pour cet envoi.

Résumons un peu. Le royaume d'Adarlan, d'où toute magie a été bannie, est gouverné d'une main ferme par un roi tyrannique. Keleana, membre de la secte des Assassins et opposée au pouvoir du roi, est emprisonnée dans les mines de sel d'Endovier depuis plus d'un an. Pour gagner sa liberté, Keleana doit représenter le prince Dorian dans un tournoi à mort dont l'unique survivant devra servir le roi pendant 4 ans. Mais les concurrents, l'un après l'autre, sont éliminés de façon mystérieuse et Keleana sent son tour venir. Manifestement, d'obscures forces magiques ressurgissent dans l'ombre de la cité et la jeune Assassineuse va devoir leur faire face... Heureusement, elle pourra compter sur l'aide de deux hommes : son entraîneur, le beau capitaine Chaol, et le prince Dorian en personne, qui sont tous deux tombés amoureux d'elle. Et dont les charmes ne la laissent pas indifférente...

Parlons dans un premier temps des personnages. Nous avons bien évidemment notre personnage principal Keleana. J'ai plutôt bien accroché à ce personnage, cela fait du bien de voir un personnage féminin avec un fort caractère. C'est un personnage qui même paraitre très froid aux premiers abords, puis petit à petit on s'attache à ce personnage. Par contre je dois avouer que parfois je ne comprenais pas ses réactions. En ce qui concerne les autres personnages, c'est là que cela à commencer à pécher. J'ai bien aimé le personnage de Chaol mais je pense qu'il n'était pas réellement nécessaire. J'ai aimé la relation qu'ils ont cependant, c'est-à-dire constamment à se chamailler, à se taquiner... L'autre personnage principal n'est autre que le Prince Dorian. Et là malheureusement pour moi ça ne passe pas. Certes je comprends qu'il faut quelqu'un de la famille royale, mais pourquoi doit-il être soi-disant charmant, ténébreux, attirant toute les filles dont notre protagoniste ? Cela m'a énervé de suite. Bref encore un triangle amoureux qui m'a exaspéré rapidement car je n'en peux plus d'en avoir d'en presque tous les livres young-adult. C'est dommage car malgré tout j'appréciais bien Keleana et Chaol. Il y a d'autres personnages dans cette histoire tels que Nehemia la rincesse d'Eyllwe. C'est un personnage que j'ai vraiment apprécié je dois dire et j'aurais apprécié en lire plus sur elle.

Venons-en à l'histoire, l'intrigue et l'écriture de l'auteur. L'idée de départ m'a vraiment bien convaincue. J'ai aimé l'idée de mettre des assassins en compétition pour devenir le champion du roi, ce qui m'a dérangé – encore une fois – c'est ce triangle amoureux qui vient se glisser dans l'histoire. Pour moi on pouvait beaucoup plus s'en passer. Maintenant j'aurais souhaité en savoir beaucoup plus sur le passé de Keleana et le passé du continent. J'ai hâte de voir comment vont être approfondies les histoires de magies et de complots. Cela peut devenir intéressant par la suite, je pense. Pour moi, le souci de ce premier tome est une grosse introduction pour la suite.

Mon avis. Je suis plus que mitigée sur ce livre car je n'ai vraiment pas été satisfaite par les personnages, le triangle amoureux... L'histoire fut tout de même intéressante. Je ne sais réellement pas si je lirais la suite. D'un côté je n'en ressens pas le besoin et d'un côté je veux savoir comment vont avancer les complots et les histoires de magies donc je verrais.
 
❧ NOTATION :

Keleana Tome 1: La prisonnière, de Sarah J.Maas chez Le livre de poche

samedi 12 novembre 2016

Bilan de Octobre 2016

Bilan de Octobre 2016
 
 
Bonsoir tout le monde :) Je reviens vers vous avec ma chronique bilan du mois d'octobre 2016. Je suis désolé pour ce petit retard, mais la période d'exams a déjà débuté et cela ne facilite donc pas la tâche. Quoi qu'il en soit voici mes réceptions et mes lectures du mois d'octobre. Je vous souhaite de bonnes lectures pour ce mois de Novembre. Bisous, Tinkerbell.
 
 Livres lu :

-  Le fils de Molère de Annie Jay (188 pages) - SP
-  Red Rising Tome 2: Golden Son de Pierce Brown (528 pages) - SP
 -  La fille qui navigua autour de faerie dans un bateau construit de ses propres mains  de Catherynne M.Valente (256 pages) - SP
-  Les petits chats Tome 2: Le chat Teaufort de Stéphanie Dunand-Pallaz & Sophie Turrel (40 pages) - SP
-  Une fille parfaite de Mary Kubica (390 pages) - SP
-  Keleana Tome 1: La prisonnière de Sarah J.Maas (507 pages) - SP

 Livres reçus/achetés :

A nous deux Manhattan de Judith Krantz - SP
Les petits chats Tome 19: Le chat teaufort de Stéphanie Dunand-Pallaz & Sophie Turrel - SP
Les aigles et la colombe de Jacqueline Briskin - SP
The November Criminals de Sam Munson - SP
Positive de Paige Rawl - SP
Vive Noel de Enid Blyton - SP
Lock et Mori de Heather B. Petty - SP

 
Cela fait donc 1909 pages lu ce mois ci et 7 livres reçus/achetés.

vendredi 11 novembre 2016

Les chats Tome 19 : Le chat Teaufort, de Sophie Turrel et Stéphanie Dunand-Pallaz chez Balivernes

Les chats Tome 19 : Le chat Teaufort, de Sophie Turrel et Stéphanie Dunand-Pallaz chez Balivernes

 Titre : Les chats Tome 19: Le chat Teaufort
 Auteur :Stéphanie Dunand-Pallaz
 Illustrateur :Sophie Turrel
 Editeur : Balivernes
 Collection :Les petits chats
 Date de sortie :16 septembre 2016
 Genre :Album, Jeunesse
 Nb de pages :40 pages
 Prix : 8€50
 
 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« Il était une fois un courageux minet,
Qui n'hésitait jamais à jouer de l'épée. 
Sans peur et sans reproche, derrière son bouclier
On nommait chat Teaufort ce chaton chevalier. »
 
❧ MON AVIS :
 
Il n'y a pas très longtemps j'ai demandé à recevoir ce petit livre. Pourquoi ? Et bien déjà car il y a des chats dessus et que j'adore les chats. De plus cela faisait un moment que j'avais vu passer cette collection. Je voulais donc voir ce que cela valait. Et je dois dire que je n'ai pas été déçue, bien au contraire. J'ai eu une autre surprise, c'est qu'étant en Master Meef je dois faire un dossier pour l'oral du concours du professorat des écoles. Pour ce dossier j'ai décidé de faire mon dossier en Education Moral et Civique, plus spécifiquement sur le droit à l'éducation et l'égalité filles/garçons. Et ce livre parle justement de l'égalité filles/garçons. Je pense donc pouvoir le mentionner dans mon dossier. Bref, je remercie les éditions Balivernes pour cet envoi.

Résumons un peu. Il était une fois un courageux minet, Qui n'hésitait jamais à jouer de l'épée. Sans peur et sans reproche, derrière son bouclier On nommait chat Teaufort ce chaton chevalier.

Donc comme j'ai pu le mentionné auparavant, ce livre fait partie de la collection du « chat ». Ce livre est le tome numéro 19. Je n'en ai pas d'autre avant de lire celui-ci, c'est le premier.

Parlons de suite de l'histoire, de l'intrigue et de l'écriture de l'auteur. J'ai été complétement absorbé par l'histoire. Celle-ci est justement écrite, les mots sont parfaitement trouvés. Ce qui m'a même également étonné, c'est qu'il n'y a pas énormément de texte, mais il y a tout de même des rimes. Cela montre bien que l'on n'a pas besoin de beaucoup de textes pour faire quelque chose de joli. L'histoire est très justement écrite et de par les rimes est rendue mélodieuse, on a cette impression musicale. Je pense que cela peut plaire à une grande majorité d'enfants. J'ai beaucoup apprécié ce récit, notamment de par le message qui en ressort. En effet même si l'auteur a décidé de prendre l'époque du Moyen-Age et des chevaliers, le message principal ici est qu'un garçon et une fille sont égaux. Même si ce n'était pas le cas réellement à l'époque, c'est désormais le cas. J'aime ce genre de message, car je trouve que l'on ne valorise pas assez l'égalité des sexes encore aujourd'hui. L'avantage avec ce livre, c'est que l'on est vraiment très loin du cliché de la princesse en danger qui ne peut pas se sauver elle-même ou encore même sauver les autres...Pour une fois la princesse et le chevalier font équipe ensemble. 

Venons-en au côté illustrations de cet album. J'ai tout de suite accroché aux dessins. Ces dessins ne font pas que prôner l'égalité des sexes, mais également le fait de prendre confiance en soi, de ne pas baisser les bras lorsque cela devient difficile... Bref pour les dessins, je dois dire que j'ai vraiment accroché avec les couleurs, les traits surs de l'illustrateur. Je pense que les dessins ne pourront que convaincre les enfants à lire cette histoire. Les grands seront également convaincu pas ses dessins. On passe un agréable moment en compagnie de ces chats.

Mon avis. J'ai été complétement conquise par ce livre, aussi bien au niveau de l'histoire qu'au niveau des illustrations. Ce qui est merveilleux c'est que ce livre tombe au bon moment. Etant donné que je vais faire un dossier sur l'égalité « filles, garçons » j'ai trouvé ce livre parfait pour faire partager ce genre de notions et messages. En plus de l'égalité « filles, garçons », il y a également des messages tels que la confiance en soi, ne pas avoir peur de la difficulté...
 
❧ NOTATION :

Les chats Tome 19 : Le chat Teaufort, de Sophie Turrel et Stéphanie Dunand-Pallaz chez Balivernes

dimanche 23 octobre 2016

Une fille parfaite, de Mary Kubica chez Mosaic

Une fille parfaite, de Mary Kubica chez Mosaic

 Titre : Une fille parfaite
 Auteur :Mary Kubica
 Editeur : HarperCollins
 Collection :Mosaic
 Date de sortie :29 Avril 2015
 Genre :Thriller
 Nb de pages :390 pages
 Prix : 19€90
 
 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« « Je la suis depuis plusieurs jours. Je sais où elle fait ses courses, où elle travaille. Je ne connais pas la couleur de ses yeux ni comment est son regard quand elle a peur. Mais je le saurai bientôt. » Incapable de dire non au séduisant et énigmatique inconnu qu'elle vient de rencontrer dans un bar, Mia Dennett accepte de le suivre jusqu'à chez lui. Sans savoir qu'elle vient de commettre une grave erreur. Et que rien, jamais, ne sera plus comme avant. »
 
❧ MON AVIS :
 
J'avais demandé ce livre il y a un petit moment. Je n'avais pas voulu le lire de suite car je pouvais sentir qu'il serait fort en émotions. J'avoue que je ne savais vraiment pas dans quoi je me lançais mise à part que cela risquait peut-être d'être troublant. On m'avait dit que cela sera un thriller psychologique, mais je ne m'attendais absolument pas à ça. Je dois dire que je n'en lis pas beaucoup et c'est peut-être pour cela que je fus aussi surprise. Je tiens à remercier les éditions Mosaic pour cet envoi.

Résumons un peu. « Je la suis depuis plusieurs jours. Je sais où elle fait ses courses, où elle travaille. Je ne connais pas la couleur de ses yeux ni comment est son regard quand elle a peur. Mais je le saurai bientôt. » Incapable de dire non au séduisant et énigmatique inconnu qu'elle vient de rencontrer dans un bar, Mia Dennett accepte de le suivre jusqu'à chez lui. Sans savoir qu'elle vient de commettre une grave erreur. Et que rien, jamais, ne sera plus comme avant.

Parlons dans un premier temps des personnages. Notre personnage principal n'est autre Mia Dennett. Cette dernière est une jeune femme vraiment mystérieuse. Au départ on a l'impression de découvrir une jeune femme frêle, naïve et innocente mais ce n'est pas le cas. Malheureusement, Mia va se faire kidnapper par un homme rencontré dans un bar. Cet homme n'est autre que Colin. Ce dernier est sous-contrat et doit livrer la jeune femme à ses véritables ravisseurs. Or tout cela n'est pas aussi simple. Le jeune homme réalise ce qui vient de se passer et décide de s'enfuir avec Mia. On se rend compte que le jeune homme n'est pas si mauvais et n'est pas si parfait non plus. Les deux jeunes gens vont donc se cacher au fond de la forêt. La relation entre ces deux personnages est complexe mais extrêmement intéressante. Nous avons d'autres personnages comme la mère de Mia, Eve ; mais aussi Gabe l'inspecteur en charge sur la disparition de Mia. Je dois dire que j'ai été assez captivé par tous ces personnages. Ils sont très bien construits et décrits.

Venons-en maintenant à l'histoire, l'intrigue et l'écriture de l'auteur. Ce qui est très original ici, c'est que l'histoire passe d'avant le kidnapping à après. Cela nous permet de comprendre ce qui s'est passé entre les deux. On apprend comment s'est déroulé le kidnapping de Mia mais aussi comment se déroule la cohabitation entre les deux personnages Mia et Colin. Toutefois l'on voit aussi le retour de Mia parmi les siens. Et l'on voit que cette dernière à décider de nier une grande partie de ce qui s'est passé. On découvre alors la réaction de Mia quand tout lui revient. J'ai été vraiment surprise par ce roman. Plusieurs fois le mot « whaouh » mets venu à la bouche. Le suspense de ce roman nous tient en total haleine tout au long du livre. En général je lis très peu ce genre de livre car je n'arrive pas à être convaincue, or là les différents rebondissements m'empêchaient de lâcher mon livre. Ce livre est tout simplement addictif, passionnant, surprenant... En ce qui concerne l'écriture de Mary Kubica, je ne sais pas quel mot utilisé de plus que ceux utilisé juste auparavant. L'histoire est magnifiquement écrite et bien travaillée. Je pense que suite à ce roman, je n'hésiterais pas à lire un autre de ses romans.

Mon avis. Je vous conseille fortement de lire ce thriller psychologique. Je n'ai pas pour habitude de lire ce genre de livre, mais je dois dire que j'ai été complétement bluffé par ce livre. Je pense que si vous êtes des adeptes du genre, vous apprécierez ce livre. Ce livre est vraiment bien travaillé. Il y a beaucoup de suspense, on ne s'ennuie pas. Il y a beaucoup de rebondissements. Bref lisez le..
 
❧ NOTATION :

Une fille parfaite, de Mary Kubica chez Mosaic

Bilan de Septembre 2016

Bilan de Septembre 2016
 
Bonjour tout le monde :) Je suis de retour avec beaucoup de retard et je m'en excuse. J'ai enfin fini le travail, cependant je me lance désormais dans le concours de professeur des écoles et cela demande énormémement de travail. Cela ne justifie pas monr retard, mais je voulais quand même m'expliquer. Voila, j'espère que vous avez eu de bonnes lectures et que cela sera encore le cas en Octobre. Bisous, Tinkerbell.
 
 Livres lu :

-  Cell 7 Tome 1 de Kerry Drewery (315 pages) - SP
-  Le programme Tome 1: Cible 1 de Allen Zadoff (384 pages) - SP
-  L'arbre à l'envers de Pauline Alphen (141 pages) - SP
 
 
 Livres reçus/achetés :

La nuit de Peter Pan de Piero Deglo Antoni - SP
Block 11 de Piero Deglo Antoni - SP
Laripsem Tome 1: Le sang n'oublie jamais de Lucie Pierrat-Pajot - SP
La fille au manteau bleu de Monica Hesse - SP
Cette obscure clarté de Estelle Laure - SP
Bleu blanc sang Tome 1:Bleu de Bertrand Puard - SP
The Graces Tome 1: Grace de Laure Eve - SP

Cela fait donc 840 pages lu ce mois ci et 7 livres reçus/achetés.

dimanche 16 octobre 2016

Le fils de Molière, de Annie Jay chez Le livre de poche

Le fils de Molière, de Annie Jay chez Le livre de poche

 Titre : Le fils de Molière
 Auteur :Annie Jay
 Editeur : Le livre de poche
 Collection :Historique
 Date de sortie :17 Aout 2016
 Genre :Jeunesse
 Nb de pages :188 pages
 Prix : 5€90

 QUATRIEME DE COUVERTURE :

«Molière acceuille dans sa troupe un jeune homme au talent époustouflant! Son nom est Michel Baron, il est orphelin et commence son apprentissage auprès du grand maître. Molière le traite comme un fils, lui apprend le métier, le comble d'affection, et le fait monter sur scène devant le roi. Bientôt, le jeune prodige séduit le public de Paris, on ne parle que de lui. C'est un triomphe! »

❧ MON AVIS :

J'ai reçu ce livre il n'y a pas si longtemps que ça. Et je n'ai pas pu m'empêcher de le lire peu de temps après. Notamment pour une raison assez simple, j'apprécie énormément le travail de Molière. Je ne pouvais donc pas passez à côté de ce livre. J'ai passé un très bon moment et je tiens à remercier les éditions Le livre de poche pour cet envoi.

Résumons un peu. Molière accueille dans sa troupe un jeune homme au talent époustouflant ! Son nom est Michel Baron, il est orphelin et commence son apprentissage auprès du grand maître. Molière le traite comme un fils, lui apprend le métier, le comble d'affection, et le fait monter sur scène devant le roi. Bientôt, le jeune prodige séduit le public de Paris, on ne parle que de lui. C'est un triomphe !

Parlons des personnages. Notre personnage principal n'est autre que Michel Boyron, un jeune homme surnommé Michel Baron ou encore « Baron ». Ce dernier est né en 1653 à Paris. Pour ceux qui pose la question (car oui j'ai eu un doute moi-même), ce personnage a réellement existé. C'est un personnage extrêmement intéressant et complexe en même temps. En effet ce jeune homme n'a vraiment pas eu la vie facile et va traverser des moments compliqués. Cependant on peut ressentir la passion du jeune homme du théâtre et son admiration pour son maitre Molière. J'ai également beaucoup apprécié ce personnage ici car l'on voit son côté protecteur à travers ce livre. Pour ce maître aussi on peut ressentir à travers l'écriture de l'auteur, que Molière adorait ce qu'il faisait même lorsqu'il était malade. En ce qui concerne les autres personnages, je dois dire que j'ai aimé détester Armande. Elle était vraiment détestable. Puis par la suite, on l'a voit changer et évoluer. Pour tous les personnages, je les trouve très intéressant.

Venons-en maintenant à l'histoire, l'intrigue et l'écriture de l'auteur. J'ai vraiment apprécié cette histoire, notamment car je n'avais su que Molière avait eu un apprenti qu'il prenait comme son fils adoptif. De plus ce qui est bien grâce à ce livre et que cela parle des différentes pièces de Molière. Il n'y a d'ailleurs pas que Molière qui est nommé dans ce livre, il y a également Jean-Baptiste Lully, Corneille... Cela permet donc de faire comprendre aux enfants que tous ces personnages ont vécues à la même période. Un autre point que j'ai beaucoup apprécié, c'est que tous les mots concernant le théâtre sont expliqués en bas de pages. Les enfants peuvent donc comprendre plus facilement. Pour l'écriture de l'auteur j'ai trouvé l'histoire extrêmement fluide, facile à lire, intéressante et intelligente. Bon il est clair par contre qu'il n'y a pas réellement d'aventures mais que cela relate seulement l'histoire de Baron aux côtés de Molières. Cependant je pense que c'est une histoire qui peut plaire à des enfants à partir de 9 ans, sans soucis.

Mon avis. Si vous souhaitez introduire le théâtre ou l'époque du roi Soleil à des enfants je vous conseille fortement ce livre. Ce livre n'introduit pas que Molière et sa troupe mais aussi Corneille, Jean-Baptiste Lully, Racine. J'ai aimé connaitre ce personnage pris sous l'aile de Molière. C'est un petit livre très sympathique que je recommande.

❧ NOTATION :

Le fils de Molière, de Annie Jay chez Le livre de poche