mardi 31 mai 2016

Bilan de Mai 2016

Bilan de Mai 2016
 
 
Cette fois, je me suis dit que j'allais préparer mon article un petit peu avant la fin du mois de mai. C'est ce que j'aurais dû faire depuis bien longtemps, mais à chaque fois je me disais "non il vaut mieux le faire en livre". Mouais. Tout ce que je gagnais c'est du retard. Quoi qu'il en soit, le mois de Mai fut très bon. Je vous laisse voir tout cela. Bonne lecture et au mois prochain. Tinkerbell.

 Livres lu :

-  Dans l'espace infini de Laurie Cohen & Marjorie Béal (48 pages) - SP
-  Zoé la trouille Tome 2: un requin dans la piscine de Gudule (124 pages) - Emprunt
-  Les malheurs de Sophie: le roman du film de Christophe Honoré (240 pages) - SP
-  Un petit chaperon rouge de Marjolaine Leray (32 pages) - Emprunt
-  La nuit du visiteur de Benoit Jacques (110 pages) - Emprunt
-  La petite fille en rouge de Roberto Innocenti (40 pages) - Emprunt
-  The Red Queen Tome 1: Red Queen de Victoria Aveyard (446 pages) - SP
-  Beautiful Idols Tome 1: Rivalité de Alyson Noël (391 pages) - SP
-  Moi et les aquaboys de Nat Luurtsema (313 pages) - SP


 Livres reçus/achetés :

Les malheurs de Sophie: le roman du film de Christophe Honoré - SP
L'été des secondes chances de Morgan Matson- SP
La robe de Hannah de Pascale Hugues - Achat
Charlotte de David Foenkinos - Achat
Le pays des contes Tome 1: Le sortilège perdu de Chris Colfer - Achat
Dans l'espace infini de Laurie Cohen & Marjorie Béal - SP
Les aventures de Groot & Rocket de Tom Angleberger - SP
En mission avec la 2ème D.B, De la libération de Paris au Nid d'Aigle de Pierre Coatpéhen - Masse Critique
Malala pour le droits des filles à l'éducation de Raphaël Frier & Aurélia Fronty - Achat
Un avion sans elle de Michel Bussi - Achat

 
Cela fait donc 1744 pages lu ce mois ci et 10 livres reçus/achetés.

lundi 30 mai 2016

Moi et les aquaboys, de Nat Luurtsema chez Gallimard

Moi et les aquaboys, de Nat Luurtsema chez Gallimard

 Titre : Moi et les aquaboys
 Auteur :Nat Luurtsema
 Editeur : Gallimard
 Collection : Romans Ado
 Date de sortie :26 Mai 2016
 Genre :Contemporaine, Jeunesse
 Nb de pages : 320 pages
 Prix : 15€50

 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« L'avenir de Lou Brown, quinze ans, est tout tracé. Elle suit depuis toute petite un entraînement de natation intensif, avec sa meilleure amie, Hannah. Et ce quatre cent mètres quatre nages va leur permettre de se qualifier pour les Jeux olympiques. Mais Lou rate sa course tandis que Hannah, elle, est sélectionnée. Lou fait sa première rentrée seule dans un lycée où elle ne connaît personne. L'adolescente trop grande, gauche et timide hors de l'eau affronte sa nouvelle vie avec autant de courage que d'humour. Un jour, elle retourne à la piscine. Trois garçons du lycée lui proposent un défi complètement fou...
Un récit drôle, tonique et émouvant.

Comédienne et auteur de scénarios et de sketches, Nat Luurtsema signe un premier roman qui confirme un grand talent comique, un ton juste et vrai.

Pour les fans de IT GIRL, GEEK GIRL et de GEORGIA NICOLSON. »

❧ MON AVIS :

Quand j'ai reçu ce livre, je dois dire que je ne savais absolument pas à quoi m'attendre. Tout simplement parce que je n'avais jamais entendu parler de cette auteure et de ce livre. C'était donc une totale surprise. Lorsque j'ai pris le livre en main, je l'ai trouvé fort sympathique, l'idée originale. J'ai tout de suite remarqué que le livre était de taille moyenne, mais écrit extrêmement gros, je trouve. Quoi qu'il en soit, je remercie les éditions Gallimard pour cet envoi. Pour moi, à la sortie de ce livre je me dis « mouais ».

Résumons un peu. L'avenir de Lou Brown, quinze ans, est tout tracé. Elle suit depuis toute petite un entrainement de natation intensif, avec sa meilleure amie, Hannah. Et ce quatre cents mètres quatre nages va leur permettre de se qualifier pour les Jeux Olympiques. Mais Lou rate sa course tandis que Hannah, elle, est sélectionnée. Lou fait sa première rentrée seule dans un lycée où elle ne connaît personne. L'adolescente trop grande, gauche et timide hors de l'eau affronte sa nouvelle vie avec autant de courage que d'humour. Un jour, elle retourne à la piscine. Trois garçons du lycée lui proposent un défi complètement fou...

Parlons dans un premier temps, des personnages. Tout d'abord, nous avons notre personnage principale Louise Brown. Cette demoiselle a dix-sept ans. Elle est extrêmement fan de natation. Et aussi loin qu'elle s'en souvienne, elle en a toujours fait. Cependant, une course de qualification pour un camp d'entrainement va mal tourner. Elle va alors jeter l'éponge. Toutefois, la piscine ne reste jamais bien loin d'elle. Bien qu'elle parle de ses sentiments, j'ai tout de même l'impression de ne pas la connaitre encore. On sent qu'elle est perdue sans sa passion, sans sa meilleure amie... Mais lorsque qu'elle commence sa nouvelle activité, elle nous dit qu'elle rit, mais on ne la sent pas heureuse pour autant. Ou tout du moins, on ne sait pas réellement ce qu'elle en pense. Elle nous dit qu'elle est parfois mal à l'aise, mais cela s'arrête là. Je n'ai personnellement pas réussi à la cerner complétement. J'aurais souhaité en savoir un peu plus. Cependant on peut voir qu'elle est extrêmement maladroite, parfois un peu naïve mais qui décide de ne pas se laisser s'abattre. Les autres personnages principaux ne sont autres que les garçons : Gabriel, Peter & Roman. J'ai beaucoup apprécié le personnage de Gabriel, je dois dire qu'il m'a fait beaucoup rire. On sent qu'il est encore jeune, mais il aide réellement notre personnage principal. Malgré ses propres soucis, c'est un personnage très courageux et extrêmement gentil. On a même cette impression de protection envers Lou. Notamment lorsque Peter fait des remarques soit sarcastiques, soit désobligeantes. Le personnage de Peter justement, je ne l'appréciais pas du tout au départ. Puis on commence à l'apprécié vers la fin du roman. Tout comme Lou, j'aurais souhaité en savoir plus sur son personnage, sur sa relation complexe avec son père (ceci n'est pas un spoiler, car il ne se passe rien et on croise très rapidement son père) ... Roman est également très intéressant, mais également pas assez de détails pour pouvoir rentré dans les détails. Cependant on ressent bien que c'est un personnage extrêmement gentil mais avec une part cachée. Nous avons pleins d'autres personnages, mais qui mériteraient selon moi un approfondissement ou tout du moins que l'on s'intéresse un peu plus à eux : comme le père de Louise, Hannah, Lavande...

Venons-en à l'histoire et à l'intrigue dès à présent. L'idée me plaisait énormément car il est dit sur la couverture que c'est un livre à lire pour les jeux olympiques. Euhm oui et non. Car l'idée de jeux olympiques est vraiment brève. Je ne sais donc pas si on peut parler réellement des jeux olympiques ici. En effet mise à part les qualifications et le camp dont fait partie Hannah, il n'en est jamais question. L'histoire tourne plus autour du défi que donne les garçons à Louise. L'idée de départ en effet très sympathique, mais j'ai eu un gros souci avec l'histoire. Il arrive plein de choses à Louise qui me semble juste improbable, de même que la réaction des parents face aux différents évènements avec Louise, les garçons et Hannah... En soit j'ai bien aimé l'histoire et l'intrigue, cependant pas mal de choses étaient pour moi impossible dans la « vrai vie ». Plusieurs thèmes important pour les adolescents sont abordés et je trouve cela très bien, mais pour moi ils ne sont pas assez approfondis.

Mon avis. C'est une histoire fort sympathique mais avec quelques défauts selon moi. Les personnages auraient pu être je pense un peu plus approfondis, plus détaillés afin que l'on rentre mieux dans leurs histoires. De plus j'avais beaucoup de mal à croire à cette histoire. Il est également dit sur la première page de couverture, que c'est un livre à lire lors des Jeux Olympiques. Or selon moi, on peut lire cette histoire n'importe quand, puisque le thème des JO est vraiment bref. Cependant, je pense que cette histoire peut plaire aux 9/15 ans.

❧ NOTATION :

Moi et les aquaboys, de Nat Luurtsema chez Gallimard

mercredi 25 mai 2016

Beautiful Idols Tome 1: Rivalité, de Alyson Noël chez Harlequin

Beautiful Idols Tome 1: Rivalité, de Alyson Noël chez Harlequin

 Titre : Beautiful Idols Tome 1:Rivalité
 Auteur :Alyson Noël
 Editeur : Harlequin
 Collection : Mosaic
 Date de sortie :11 Mai 2016
 Genre :Chick-lit
 Nb de pages : 391 pages
 Prix : 15€90
 
 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« A L.A., tout le monde veut devenir quelqu'un...
Layla Harrison rêve d'envoyer promener son blog et de devenir reporter pour décrocher de vrais scoops.
Aster rêve d'être libre, d'échapper aux conventions de sa famille et de devenir actrice.
Tommy rêve de s'offrir une guitare à douze cordes et de prendre sa revanche sur son père en devenant une rock star.
Madison Brooks, elle, a pris son destin en main depuis longtemps. Elle est la star montante la plus glam de Hollywood. Pour ça, il lui a suffi de chausser des Louboutin et surtout d'enfouir son passé.
Mais Layla, Aster et Tommy entrent dans la compétition. Sur l'invitation d'un VIP des nuits californiennes, ils vont concourir pour devenir la nouvelle star du Clubbing.
Aventure ou cauchemar ? Alors que leurs rêves commencent à peine à scintiller, Madison Brooks disparaît. Et tous les trois sont soupçonnés... »
 
❧ MON AVIS :
 
Alors lorsque l'on m'a proposé de recevoir ce livre, j'ai tout de suite dit oui. Tout simplement car je connaissais déjà l'auteur mais dans un autre genre : le jeunesse. Et je dois dire que je n'avais absolument pas accroché à son autre série : « Eternels ». Je voulais donc voir si dans un autre genre cela passait mieux. Je remercie donc les éditions Harlequin pour cet envoi. Et je dois dire que là j'ai complétement adoré ce livre.

Résumons un peu. Tout le monde veut devenir quelqu'un Layla Harrison n'en peut plus de flemmarder sur la plage. Elle rêve de devenir reporter et de décrocher des scoops. Aster Amirpour arracherait bien les yeux du prochain directeur de casting qui lui dira encore : « On cherche des métis, mais pas ton genre ». Tommy Phillips rêve de s'offrir une guitare à douze cordes et de prendre sa revanche sur son père, un roi des nuits hollywoodiennes qui l'a abandonné. Madison Brooks, elle, a pris son destin en mains. Depuis longtemps. Elle est la star montante la plus glam de Hollywood. Son nom est sur toutes les lèvres et elle n'a pas eu besoin de faire grand-chose pour ça. Juste cacher son passé et chausser des Louboutin. Mais Layla, Aster et Tommy entrent dans la compétition. Sur l'invitation d'un VIP du monde de la nuit californienne, ils vont concourir pour devenir la nouvelle star du Clubbing. Aventure ou cauchemar ? Alors que leurs rêves commencent à peine à scintiller et à percer le smog de L.A.... Madison Brooks disparaît. Ils sont tous soupçonnés. Est-ce le prix à payer pour leurs espoirs et leurs mensonges ?

Parlons donc dans un premier temps des personnages. Donc dans cette histoire nous avons quatre personnages principaux. Le premier n'est autre que Madison Brooks. Cette jeune femme est une « nouvelle célébrité », en effet elle ne l'a pas toujours été. On apprend que son passé n'est pas si simple, tout comme la personne qu'elle montre à tout le monde. On ressent assez bien qu'elle est très seule, assez malheureuse... Mais elle ne fait rien non plus pour se faire des amis. La demoiselle peut également être une vraie peste, avec des idées tordues. Elle est très joueuse et très manipulatrice. Ce n'était pas un personnage que j'ai particulièrement apprécié, mais j'aurais aimé en savoir plus encore sur elle. Notre deuxième personnage principal, n'est autre que Layla Harrison. Cette demoiselle a 18 ans. Elle ne fait pas partie du monde des célébrités et bien qu'elle souhaite écrire sur ces derniers, elle n'envisageait pas au départ les rejoindre. Elle rentre dans le concours un peu naïvement, avec des idées dans la tête mais elles ne vont pas y rester longtemps. La demoiselle est rattrapée par les évènements l'environnant. C'est également un personnage très complexe car elle se retrouve un peu au milieu de ces deux mondes. On sent qu'elle veut bien faire, mais qu'elle est submergée. C'est un personnage que j'ai trouvé très intéressant. On voit qu'elle est courageuse, qu'elle est déterminée. Mais elle n'est pas parfaite. Notre troisième personnage n'est autre Aster Amirpour. Elle fait du monde de Tehrangeles. Ses parents ne manquent pas d'argents bien au contraire. La demoiselle souhaite également se faire remarquer par les tabloïds. Et pour cela elle est capable de tout. Ce fut aussi un personnage compliqué et intéressant. Au début du livre on l'a trouve égoïste, imbu d'elle-même, manipulatrice, égocentrique... Je pourrais continuer. Mais lorsque l'on avance dans le livre, on découvre qu'elle peut-être comme tout le monde fragile, sensible, affaiblie... Et c'est à ce moment-là que l'on commence à l'apprécier réellement. Enfin, notre dernier personnage principal n'est autre que Tommy Philipps. Ce dernier est beaucoup plus simple à saisir. Il est très ouvert aux autres. C'est un personnage qui ne cherche pas la complexité. Tout comme Layla, il est un peu naïf, notamment en ce qui concerne la confiance qu'il donne aux autres. J'ai beaucoup apprécié ce personnage, mais j'aurais préféré que l'auteur creuse encore plus son histoire. J'espère que ce sera le cas dans le prochain tome. Les personnages étaient selon moi très bien travaillés par l'auteur. Je ne vous ai pas parlé du personnage d'Ira car je pense qu'il est mieux que vous le découvriez pas vous-même. 

Venons-en à l'histoire. Cela faisait très longtemps que je n'avais pas lu de chick-lit pour la simple et bonne raison que je trouvais que les intrigues étaient toujours les mêmes. Et bien là j'ai été complétement bluffé. En effet, je n'ai jamais lu d'histoire comme celle-ci. C'était très original et très bien construit de la part de l'auteur. J'avais réellement l'impression de me retrouver dans le monde des clubs de Los-Angeles. On se prend réellement au jeu, en espérant que ce personnage ne sera pas élimé ou bien encore que ce personnage passera à la trappe. L'histoire est extrêmement addictive, enivrante, passionnante, bouillonnante... J'ai vraiment trouvé que la plume de l'auteur était faite pour ce style, contrairement au jeunesse. L'auteur sait jouer sur le suspense et écrit juste parfaitement. J'ai été hypnotisée par ce livre. Je l'ai lu en très peu de temps, on est tellement pris dedans que l'on ne s'arrête pas.

Mon avis. Ce livre est très proche du coup de cœur. J'ai été tellement frustrée par cette fin. Je n'ai qu'une hâte connaitre la suite. En tout cas je peux confirmer à ceux qui doute, l'auteur est bel et bien faite pour la chick-lit. Les personnages ne sont cependant pas si simples bien au contraire. L'histoire est très originale, enivrante, passionnante, intéressante... Je vous le conseille fortement.

❧ NOTATION :

Beautiful Idols Tome 1: Rivalité, de Alyson Noël chez Harlequin

lundi 23 mai 2016

Les aventures de Groot & Rocket, de Tom Angleberger chez Hachette

Les aventures de Groot & Rocket, de Tom Angleberger chez Hachette

 Titre : Les aventures de Groot & Rocket
 Auteur :Tom Angleberger
 Illustrateur :John Rocco
 Editeur : Hachette
 Collection : Films & Séries TV
 Date de sortie :11 Mai 2016
 Genre :Fantasy, Jeunesse
 Nb de pages : 226 pages
 Prix : 15€90
 
 QUATRIEME DE COUVERTURE :

«Journal de bord !

Ici le capitaine Rocket (à gauche). Groot (à droite) et moi venons de nous écraser sur une mystérieuse planète peuplée de pressings, de salons de manucure, de chaînes de restaurants, de robots tueurs obsédés par le service client et de bien trop de toilettes mangeuses de ratons-laveurs !

Nous avons été gravement blessés suite à une bataille épique contre un banc de piranhas de l'espace et n'avons ni vaisseau, ni armes, ni argent, ni eau, ni nourriture...

JE S'APPELLE GROOT... 

Ouais, mon pote, on n'a que nous... 

(DING) ET MOI, VERONICAMD, UN DÉVIDOIR DE SCOTCH TROP GÉNIAL ET SUPÉRIEUREMENT INTELLIGENT ! »
 
❧ MON AVIS :
 
La pause livre jeunesse fut de courte durée car je viens en effet de recevoir ce matin ce livre. Vous allez me dire « et bien aussitôt reçu, aussitôt lu ». Oui car c'est un petit livre assez court et que j'avais le temps avant d'aller travailler. Quoi qu'il en soit, j'ai demandé ce livre car j'ai comme beaucoup vu le film « Les gardiens de l'espace ». Bon ce ne fut pas pour moi le meilleur Marvel, mais je voulais tout de même voir ce que cela donnait en version livre. Je remercie les éditions Hachette pour cet envoi. 

Résumons un peu. Journal de bord ! Ici le capitaine Rocket (à gauche). Groot (à droite) et moi venons de nous écraser sur une mystérieuse planète peuplée de pressings, de salons de manucure, de chaînes de restaurants, de robots tueurs obsédés par le service client et de bien trop de toilettes mangeuses de ratons-laveurs ! Nous avons été gravement blessés suite à une bataille épique contre un banc de piranhas de l'espace et n'avons ni vaisseau, ni armes, ni argent, ni eau, ni nourriture... JE S'APPELLE GROOT... Ouais, mon pote, on n'a que nous... (DING) ET MOI, VERONICAmd, UN DÉVIDOIR DE SCOTCH TROP GÉNIAL ET SUPÉRIEUREMENT INTELLIGENT !

Parlons dans un premier temps des personnages. Nos trois personnages principaux sont donc Groot, Rocket et le dévidoir de scotch Veronica. Si vous avez le film, on peut dire que Groot et Rocket restent fidèle à eux-mêmes. Groot ne parle qu'avec des « Je s'appelle Groot ». Cela est assez amusant en film, mais là au bout de quelques pages je ne lisais même plus la phrase, car cela me tapait sur les nerfs. Après cela fait partie de son personnage et je le conçois mais à force, ça devient lourd. Pour Rocket, c'est lui qui fait le traducteur entre Groot et nous lecteur. C'est le seul personnage que j'ai à peu près apprécié. Il a beaucoup d'humour et c'est ce qui permet de l'apprécier. Il se veut courageux mais dès qu'il peut appeler à l'aide, il le fait. En ce qui concerne le nouveau personnage du dévidoir de scotch Véronica, je ne sais pas trop quoi dire. D'un côté je comprends l'idée de l'ajouter à l'histoire car il faut bien un moyen de se défendre, mais de l'autre elle ne me semble pas si nécessaire que ça. C'est un personnage qui rajoute une dose d'humour et de courage certes, mais c'est tout.

Venons-en à l'histoire. Je trouvais l'idée très originale de faire des aventures de ces deux personnages très appréciés par le public. L'histoire est -je dois dire- particulière. Je n'ai jusque-là jamais lu d'histoire de ce type-là. Je pense que les enfants vont adorer ce livre. Personnellement je n'ai pas trop accroché à l'histoire. C'était beaucoup trop loufoque, beaucoup trop étrange, beaucoup trop excentrique pour moi. C'est réellement difficile de vous en parler sans vous spoiler. De plus j'ai trouvé que le dénouement arrive extrêmement vite. Il n'y a pas le temps à la réflexion. Et ça je trouve cela vraiment dommage.

Pour l'écriture de l'auteur, cette dernière est assez simpliste, avec de l'humour. C'est une histoire qui se lie relativement vite. Pour tout vous dire, j'ai reçu le livre ce matin vers 10h30, à 11h10 le livre était fini. Je sais que cela mettra beaucoup plus de temps avec les enfants. Ce n'est pas une lecture très recherchée, c'est plutôt une lecture détente. Entre deux livres par exemple.

Mon avis. Je suis assez déçue car je m'attendais à autre chose. Je m'attendais à une autre histoire, à un dénouement moins rapide et peut-être un poil mieux développé. Je n'ai pas particulièrement accroché aux personnages, mise à part à celui de Rocket qui était assez drôle et qui nous permettait de comprendre Groot et de lancer l'histoire. Cependant je pense que les enfants adoreront cette histoire. Notamment car cette dernière est complétement loufoque, excentrique, folle...

❧ NOTATION :

Les aventures de Groot & Rocket, de Tom Angleberger chez Hachette

dimanche 22 mai 2016

The Red Queen Tome 1: Red Queen, de Victoria Aveyard chez Le livre de poche

The Red Queen Tome 1: Red Queen, de Victoria Aveyard chez Le livre de poche

 Titre : The Red Queen Tome 1: Red Queen
 Auteur :Victoria Aveyard
 Editeur : Le livre de poche
 Collection : Jeunesse
 Date de sortie :10 février 2016
 Genre :Fantasy, Jeunesse
 Nb de pages : 444 pages
 Prix : 7€90

 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l'égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d'esclaves ou de chair à canon.
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d'Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l'indépendance de son peuple. »

❧ MON AVIS :

Après deux livres jeunesse, il faut bien que je vous amène un livre d'un autre genre. Cela faisait très longtemps que j'avais envie de lire ce livre. Tout le monde en parlait, aussi bien dans le monde anglophone que francophone. Il me fallait donc le lire également afin de faire mon propre avis sur ce livre. Je remercie les éditions Hachette de me l'avoir envoyé. Je dois dire que j'ai passé un très bon moment, mais il y a un mais chez moi.

Résumons un peu. Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l'égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d'esclaves ou de chair à canon.

Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d'Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l'indépendance de son peuple.

Je tiens à notifier qu'il ne s'agit uniquement que de mon avis. Si vous allez voir sur un autre blog, vous aurez surement un autre avis.

Commençons dans un premier par les personnages principaux. Notre personnage principal se prénomme donc Mare Barrow. Cette jeune femme de dix-sept ans, est une rouge. Contrairement aux argents, cette dernière n'a pas de chance si l'on peut réellement employer ce mot. Cette jeune fille se bat quotidiennement pour survivre, notamment en volant aux plus riches. C'est de cette manière qu'elle permet de subvenir aux besoins de sa famille, même si ces derniers ne sont pas toujours d'accord avec ces choix. Elle n'est pas la fierté de la famille et elle le sait. Je l'ai trouvé extrêmement courageuse, elle est déterminée, c'est une battante... Concernant les personnages masculins, il y a les deux princes Cal & Maven. Ces deux personnages m'ont rendu folles. Je les ai un coup détesté, puis apprécié, puis de nouveau détesté... L'auteure a bien fait son travail de ce côté-là. Ces deux jeunes hommes sont des argents contrairement à Mare. On voit bel et bien la différence entre les rouges et les argents. J'ai quand même eu une préférence pour Cal. Et comme beaucoup j'ai détesté la reine Elara.

Continuons avec l'histoire. Comme nous avons l'habitude depuis ces dix dernières années, nous sommes plongés dans un univers dystopique. Cependant celui-ci est un peu différent de ce que nous avons vu jusqu'à présent. En effet, cette fois le peuple est divisée en deux avec les rouges et les argents. Ces derniers sont divisés selon la couleur de leur sang. J'ai trouvé cette idée très originale et très captivante. Je vous ai dit un peu plus haut qu'il y avait un mais. Mais pour moi j'ai pu voir un certains nombres d'évènements arriver. Je m'en doutais un peu, comme le gros twist de fin. J'ai pu voir cela arriver à des kilomètres. Ce qui m'a également dérangé, c'est qu'avec le temps je ne supporte absolument plus les triangles amoureux, bon ici on peut limite parler de quatuor amoureux. Je comprends qu'il faut de la romance pour que cela fonctionne avec les jeunes, m'enfin là trois gars à ses pieds. Cela fait beaucoup trop selon moi. J'ai beaucoup apprécié le fait que l'auteure ajoute des capacités surnaturelles aux argents mais pas que. C'était une excellente idée. C'est ce qui m'a fait apprécié l'histoire encore plus. Pour moi il s'agit réellement d'une dystopie unique. Cela change de tous ce que j'ai pu lire jusqu'à présent.

L'écriture de l'auteur est très accrochante, captivante, addictive, facile à lire... De plus cette dernière est très originale. Je n'ai réellement pas vu le livre passé. J'ai hâte de lire la suite.

Mon avis. J'ai passé un très bon moment en compagnie de ces personnages. L'histoire est très originale et très bien écrite. Malheureusement, j'ai pu voir certains points arriver et j'ai trouvé cela un peu dommage. Mais bon je pense que cela vient du fait de lire beaucoup de dystopie. Pour ceux qui aime ça, je conseille en tout cas de lire ce livre. Vous ne le regretterez pas. De plus, vous serez très surpris la fin.

❧ NOTATION :

The Red Queen Tome 1: Red Queen, de Victoria Aveyard chez Le livre de poche

Les malheurs de Sophie: le roman du film, de Christophe Honoré chez Hachette

Les malheurs de Sophie: le roman du film, de Christophe Honoré chez Hachette

 Titre : Les malheurs de Sophie: le roman du film
 Auteur :Christophe Honoré
 D'après l'oeuvre de :La comtesse de Ségur
 Editeur : Hachette
 Collection : Films & Séries TV
 Date de sortie :30 Mars 2016
 Genre :Jeunesse
 Nb de pages : 240 pages
 Prix : 14€90
 
 QUATRIEME DE COUVERTURE :

«Loin d'être une petite fille modèle, Sophie de Réan ne fait que des bêtises ! Sa mère, son cousin Paul et ses amies Camille et Madeleine ont beau essayer de l'entraîner dans la bonne voie, les tentations sont toujours trop fortes. Cependant, sa mère a d'autres soucis : elle doit partir en Amérique. Sa réticence est comme un mauvais présage : madame de Réan se noie pendant la traversée. Et bientôt, le père de Sophie, qui s'est remarié avec madame Fichini, succombe à la maladie. Ce qu'il ignore, c'est qu'au lieu de protéger sa fille en lui donnant une nouvelle mère, le père de Sophie l'a placée entre les mains de la plus cruelle des marâtres qui, de retour en France, fait de la vie de Sophie un véritable enfer. Seule madame de Fleurville, la mère de Camille et de Madeleine, se rend compte du calvaire de la fillette. Elle propose alors à madame Fichini de la prendre sous son aile. »
 
❧ MON AVIS :
 
Comme tout le monde je pense, vous avez tous entendu parler un jour des « Malheurs de Sophie ». Je me souviens lorsque j'étais plus jeune, je regardais cela à la télévision et j'adorais. Je dois dire que j'avais lu chez la bibliothèque rose, l'original de la Comtesse de Ségur et j'avais beaucoup aimé. Cependant, cela remonte à très longtemps. J'étais donc très heureuse de pouvoir me replonger dans cette histoire, avec en plus cette fois des illustrations du film. Je remercie les éditions Hachette pour cet envoi. J'ai passé un bon moment mais je suis tout de même un poil déçue. 

Résumons un peu. Loin d'être une petite fille modèle, Sophie de Réan ne fait que des bêtises ! Sa mère, son cousin Paul et ses amies Camille et Madeleine ont beau essayer de l'entraîner dans la bonne voie, les tentations sont toujours trop fortes. Cependant, sa mère a d'autres soucis : elle doit partir en Amérique. Sa réticence est comme un mauvais présage : madame de Réan se noie pendant la traversée. Et bientôt, le père de Sophie, qui s'est remarié avec madame Fichini, succombe à la maladie. Ce qu'il ignore, c'est qu'au lieu de protéger sa fille en lui donnant une nouvelle mère, le père de Sophie l'a placée entre les mains de la plus cruelle des marâtres qui, de retour en France, fait de la vie de Sophie un véritable enfer. Seule madame de Fleurville, la mère de Camille et de Madeleine, se rend compte du calvaire de la fillette. Elle propose alors à madame Fichini de la prendre sous son aile.

Alors pour que l'on soit bien clair avant de commencer. Je sens que beaucoup de vous, vont me dire « oui tu aurais dû te douter que ce ne serait pas pareil puisqu'il s'agit du roman du film ». Certes je ne doutais pas là-dessus, toutefois ce qui m'a surprise et un peu déçue c'est de retrouver dans ce livre un mélange des deux livres : « Les malheurs de Sophie » et « Les petites filles modèles ». Je pense qu'il était possible de consacrer un film au premier et un film au second. Mais là les deux en même temps, cela m'a beaucoup dérangé.

Venons-en donc aux personnages. Nous avons bien évidemment Sophie. J'ai aimé retrouvé tous ses petits caprices, toutes ses petites bêtises... La jeune fille est pleine de malice, pleine de vie. En soi elle ne pense jamais en mal, seulement à s'amuser et trouver une solution avec les moyens du bord. Personnellement je m'y suis retrouvée en elle. Ce qui est mignon chez Sophie, c'est lorsqu'elle est prise sur le fait. Elle est constamment prise de remords, toutefois cela ne l'empêche pas de recommencer. Pour les autres personnages, nous avons Madame de Réan, Paul, Camille, Marguerite, Noémie... La plupart d'entre eux sont assez secondaire face à Sophie. Ce qui m'a surpris cependant et que je ne me souvenais pas, c'est que Madame de Réan pouvait aussi bien être aimante, mais être également très distante face au comportement de Sophie. Cela me perturbait car je l'ai trouvé parfois sympathique et parfois je ne comprenais pas sa façon de réagir. Quant à Paul, on ne sait malheureusement pas grand-chose de lui. La seule chose qui ressort beaucoup chez ce personnage, c'est sa jalousie envers sa cousine Sophie. Pour Camille et Marguerite, il s'agit en effet des petites filles modèles. Cependant nous ne rentrons pas dans les détails de leurs caractères, ni rien. On sait juste qu'elles sont des modèles. Noémie est quant à elle, la bonne de Sophie. Je l'ai trouvé fort sympathique et sévère quand il le fallait. 

Venons-en à présent à l'histoire. L'histoire concerne donc principalement Sophie. C'est notre unique fil rouge. En effet, il s'agit sinon de plusieurs petites histoires avec les différents malheurs qui arrivent à Sophie. Excepté dans la deuxième partie du livre, où le fil conducteur est Madame de Fleurville et les petites filles modèles. Nous retrouvons quand même Sophie mais elle n'est plus au premier plan. Comme j'ai dit un peu plus haut, j'ai été assez surprise de ce mélange. Je m'attendais à ce que cela soit centré sur les malheurs de Sophie, or ce ne fut pas le cas. De plus j'aurais souhaité plus de précisions sur les caractères des personnages, des situations... Il est clair pour le lecteur que cela est tiré du roman et non l'inverse. J'ai passé un bon moment, mais je suis quand même déçue. 

Mon avis. Je pense que ce livre peut-être une bonne idée de comparaison avec des élèves, enfants par exemple. Entre les vrais livres et celui-ci. Il s'agit d'un gros résumé « Des malheurs de Sophie » et « Des petites filles modèles ». C'est d'ailleurs pour cela que je suis assez déçue, car je m'attendais à ce que l'on se concentre sur un livre et non deux. De plus j'aurais souhaité plus de précisions sur les caractères des personnages, sur les situations... Cela peut cependant plaire aux enfants qui auront vu le film, je pense.

❧ NOTATION :

Les malheurs de Sophie: le roman du film, de Christophe Honoré chez Hachette

samedi 21 mai 2016

Dans l'espace infini, de Laurie Cohen & Marjorie Béal chez Balivernes

Dans l'espace infini, de Laurie Cohen & Marjorie Béal chez Balivernes

 Titre : Dans l'espace infini
 Auteur :Laurie Cohen
 Illustratrice :Marjorie Béal
 Editeur : Balivernes
 Collection : Calembredaines
 Date de sortie :12 Avril 2016
 Genre :Jeunesse
 Nb de pages : 48 pages
 Prix : 14€00

 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« L'espace est si près, avec les satellites qui tournent au-dessus de nos têtes à quelques kilomètres seulement de nous et il s'étend à l'infini. La Lune, bergère de nos nuits, et le Soleil, maître de tout le Système Solaire et de ses planètes sont nos proches voisins. Mais au-delà, la Voie Lactée, les trous noirs, les étoiles qui vivent et meurent dans des explosions gigantesques jusqu'aux plus lointaines galaxies, tout est source de beauté et de gigantesque majesté. Un nouveau tome dans notre série des paysages-voyages poétiques en même temps que celui sur la jungle, après la ville, la campagne, l'océan et la montagne. Les illustrations très modernes et très graphiques nous emportent de plus en plus loin à la rencontre des merveilles et des monstres de l'espace, et nous ramènera sur notre Terre. Et qui sait si ailleurs, la vie n'a pas donné naissance à des êtres rêvant au même voyage ? »

❧ MON AVIS :

Cela fait un petit moment que je n'ai pas écrit de chronique sur un livre jeunesse. Cependant je dois dire que celui-ci m'intriguait beaucoup. Il fait partie d'une collection que j'avais pu découvrir auparavant. J'avais bien apprécié le précédent et je voulais donc retenter l'expérience encore une fois. Je tiens à remercier les éditions Balivernes pour cet envoi et j'ai passé un très bon moment en compagnie de ce livre.

Résumons un peu. Si près et si lointain, de feu ou bien de glace, il nous attire et nous emporte à l'infini. Il est grandiose et majestueux : l'Espace, où voyagent étoiles, planètes et galaxies. Venez chevaucher des comètes, laissez-vous éblouir par les supernovas et évitez les trous noirs mystérieux.

Pour ceux qui souhaite voir ma chronique concernant le livre de la même collection, il s'agit de « Quand la montagne scintille ». Si je vous en parle, c'est que je me rends qu'entre ces deux livres pas mal de temps est passé. De plus, il s'agissait du premier livre jeunesse que je chroniquais à l'époque et je ne savais donc pas réellement comment vous expliquer mon point de vue. Comme vous le savez à présent, je ne peux pas vous parler de personnages puisqu'il n'y en a pas. Cela va donc être un peu différent.

L'astronomie est un sujet fort intéressant et qui passionne énormément les enfants. Je voulais donc voir comment cela était présenté ici. Et je dois dire que j'ai adoré. Pourquoi ? Tout simplement parce que l'auteur aussi simplement que possible ce qu'est l'espace, les satellites... Elle part de ce qui est au plus près de la planète Terre, pour aller de plus en plus loin en parlant bien évidemment du système lunaire en lui-même. Cependant elle ne se contente pas que de ça. Elle passe aussi par les constellations, la voie lactée, les trous noir... Les textes sont toujours aussi magiques, passionnant, enivrants, époustouflants... Les enfants et les grands ne peuvent qu'apprécier les différents textes proposés.

Venons-en aux dessins qui accompagnent ce texte. La première fois les dessins de Marjorie Béal m'avait un peu surpris par leur côté abstrait. Cependant cette fois j'ai complétement accroché. Certes ils sont toujours abstraits, mais comme les enfants ont une imagination folle ; ces illustrations laissent justement place à l'imagination de l'enfant. De plus, ce que je trouve formidable c'est que l'on a réellement l'impression de voir à certains endroits que cela a été faits à l'aide de tamponnage. Je ne sais pas si c'est le cas, mais je trouve cela magnifique. Cela donne une magnifique sensation de légèreté dans l'espace. Quant aux couleurs, elles sont toutes sur un fond noir, ce qui permet notamment de faire ressortir les autres couleurs. Cela ne choque absolument pas, bien au contraire. Je dois dire que j'adhère totalement sur ce tome-ci.

Mon avis. Je recommande ce livre pour tous les enfants qui sont de grands fans d'astronomie et de l'espace. De plus, je trouve que ce tome permet merveilleusement bien de travailler son imagination. Je pense également que cela peut-être un bon support à travailler en arts plastiques avec les enfants. Les textes et les illustrations sont juste magiques, envoutantes, enivrantes, passionnantes... Je vous le recommande fortement.

❧ NOTATION :

Dans l'espace infini, de Laurie Cohen & Marjorie Béal chez Balivernes

samedi 14 mai 2016

Bilan de Avril 2016

Bilan de Avril 2016

Coucou tout le monde :) Je vous retrouve assez tardivement pour ce bilan du mois d'avril 2016. Celui-ci a été assez compliqué car entre mon stage, les examens, les dossiers à rendre... J'en ressors épuisée. Je n'ai qu'une envie lire. Quoi qu'il en soit le voici. J'espère que vos lectures étaient bonnes et je vous souhaite de bonnes lectures.

 Livres lu :

-  Miscellanées de culture générale de Florence Braunstein & Jean-François Pétrin (342 pages) - Masse critique
J'étais là de Gayle Forman (365 pages) - SP
Satanée grand-mère! de Anthony Horowitz (288 pages) - SP
Comme un roman de Daniel Pennac (197 pages) - Achat
Paranoia de Melissa Bellevigne (320 pages) - SP
Le monde secret de Sombreterre Tome 1: Le clan perdu de Cassandra O'Donnell (202 pages) - Partenariat

 Livres reçus/achetés :

Le monde secret de Sombreterre Tome 1: Le clan perdu de Cassandra O'Donnell - Partenariat
Moi et les aquaboys de Nat Luurtsema - SP
Le sel de nos larmes de Ruta Sepetys - SP
Nos âmes rebelles Tome 2 de Samantha Bailly - Achat
Petit éloge des séries télé de Martin Winckler - Achat
Charley Davidson Tome 2: Deuxième tombe sur la gauche de Darynda Jones - Achat
La dissidence de Raphael Confiant - SP
Comme un roman de Daniel Pennac - Achat
L'amour cachée de Charlotte Bronté de Jolien Janzing - SP
Le garçon au sommet de la montagne de John Boyne - SP
Satanée grand-mère! de Anthony Horowitz - SP
The young world Tome 1 de Chris Weitz - SP
Le livre de la jungle de Collectif disney - SP
L'invocateur Tome 1: Novice de Taran Matharu - SP
Les orages de l'été de Tamara McKinley - SP

Cela fait donc 1714 pages lu ce mois ci et 15 livres reçus/achetés.