dimanche 23 octobre 2016

Une fille parfaite, de Mary Kubica chez Mosaic

Une fille parfaite, de Mary Kubica chez Mosaic

 Titre : Une fille parfaite
 Auteur :Mary Kubica
 Editeur : HarperCollins
 Collection :Mosaic
 Date de sortie :29 Avril 2015
 Genre :Thriller
 Nb de pages :390 pages
 Prix : 19€90
 
 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« « Je la suis depuis plusieurs jours. Je sais où elle fait ses courses, où elle travaille. Je ne connais pas la couleur de ses yeux ni comment est son regard quand elle a peur. Mais je le saurai bientôt. » Incapable de dire non au séduisant et énigmatique inconnu qu'elle vient de rencontrer dans un bar, Mia Dennett accepte de le suivre jusqu'à chez lui. Sans savoir qu'elle vient de commettre une grave erreur. Et que rien, jamais, ne sera plus comme avant. »
 
❧ MON AVIS :
 
J'avais demandé ce livre il y a un petit moment. Je n'avais pas voulu le lire de suite car je pouvais sentir qu'il serait fort en émotions. J'avoue que je ne savais vraiment pas dans quoi je me lançais mise à part que cela risquait peut-être d'être troublant. On m'avait dit que cela sera un thriller psychologique, mais je ne m'attendais absolument pas à ça. Je dois dire que je n'en lis pas beaucoup et c'est peut-être pour cela que je fus aussi surprise. Je tiens à remercier les éditions Mosaic pour cet envoi.

Résumons un peu. « Je la suis depuis plusieurs jours. Je sais où elle fait ses courses, où elle travaille. Je ne connais pas la couleur de ses yeux ni comment est son regard quand elle a peur. Mais je le saurai bientôt. » Incapable de dire non au séduisant et énigmatique inconnu qu'elle vient de rencontrer dans un bar, Mia Dennett accepte de le suivre jusqu'à chez lui. Sans savoir qu'elle vient de commettre une grave erreur. Et que rien, jamais, ne sera plus comme avant.

Parlons dans un premier temps des personnages. Notre personnage principal n'est autre Mia Dennett. Cette dernière est une jeune femme vraiment mystérieuse. Au départ on a l'impression de découvrir une jeune femme frêle, naïve et innocente mais ce n'est pas le cas. Malheureusement, Mia va se faire kidnapper par un homme rencontré dans un bar. Cet homme n'est autre que Colin. Ce dernier est sous-contrat et doit livrer la jeune femme à ses véritables ravisseurs. Or tout cela n'est pas aussi simple. Le jeune homme réalise ce qui vient de se passer et décide de s'enfuir avec Mia. On se rend compte que le jeune homme n'est pas si mauvais et n'est pas si parfait non plus. Les deux jeunes gens vont donc se cacher au fond de la forêt. La relation entre ces deux personnages est complexe mais extrêmement intéressante. Nous avons d'autres personnages comme la mère de Mia, Eve ; mais aussi Gabe l'inspecteur en charge sur la disparition de Mia. Je dois dire que j'ai été assez captivé par tous ces personnages. Ils sont très bien construits et décrits.

Venons-en maintenant à l'histoire, l'intrigue et l'écriture de l'auteur. Ce qui est très original ici, c'est que l'histoire passe d'avant le kidnapping à après. Cela nous permet de comprendre ce qui s'est passé entre les deux. On apprend comment s'est déroulé le kidnapping de Mia mais aussi comment se déroule la cohabitation entre les deux personnages Mia et Colin. Toutefois l'on voit aussi le retour de Mia parmi les siens. Et l'on voit que cette dernière à décider de nier une grande partie de ce qui s'est passé. On découvre alors la réaction de Mia quand tout lui revient. J'ai été vraiment surprise par ce roman. Plusieurs fois le mot « whaouh » mets venu à la bouche. Le suspense de ce roman nous tient en total haleine tout au long du livre. En général je lis très peu ce genre de livre car je n'arrive pas à être convaincue, or là les différents rebondissements m'empêchaient de lâcher mon livre. Ce livre est tout simplement addictif, passionnant, surprenant... En ce qui concerne l'écriture de Mary Kubica, je ne sais pas quel mot utilisé de plus que ceux utilisé juste auparavant. L'histoire est magnifiquement écrite et bien travaillée. Je pense que suite à ce roman, je n'hésiterais pas à lire un autre de ses romans.

Mon avis. Je vous conseille fortement de lire ce thriller psychologique. Je n'ai pas pour habitude de lire ce genre de livre, mais je dois dire que j'ai été complétement bluffé par ce livre. Je pense que si vous êtes des adeptes du genre, vous apprécierez ce livre. Ce livre est vraiment bien travaillé. Il y a beaucoup de suspense, on ne s'ennuie pas. Il y a beaucoup de rebondissements. Bref lisez le..
 
❧ NOTATION :

Une fille parfaite, de Mary Kubica chez Mosaic

Bilan de Septembre 2016

Bilan de Septembre 2016
 
Bonjour tout le monde :) Je suis de retour avec beaucoup de retard et je m'en excuse. J'ai enfin fini le travail, cependant je me lance désormais dans le concours de professeur des écoles et cela demande énormémement de travail. Cela ne justifie pas monr retard, mais je voulais quand même m'expliquer. Voila, j'espère que vous avez eu de bonnes lectures et que cela sera encore le cas en Octobre. Bisous, Tinkerbell.
 
 Livres lu :

-  Cell 7 Tome 1 de Kerry Drewery (315 pages) - SP
-  Le programme Tome 1: Cible 1 de Allen Zadoff (384 pages) - SP
-  L'arbre à l'envers de Pauline Alphen (141 pages) - SP
 
 
 Livres reçus/achetés :

La nuit de Peter Pan de Piero Deglo Antoni - SP
Block 11 de Piero Deglo Antoni - SP
Laripsem Tome 1: Le sang n'oublie jamais de Lucie Pierrat-Pajot - SP
La fille au manteau bleu de Monica Hesse - SP
Cette obscure clarté de Estelle Laure - SP
Bleu blanc sang Tome 1:Bleu de Bertrand Puard - SP
The Graces Tome 1: Grace de Laure Eve - SP

Cela fait donc 840 pages lu ce mois ci et 7 livres reçus/achetés.

dimanche 16 octobre 2016

Le fils de Molière, de Annie Jay chez Le livre de poche

Le fils de Molière, de Annie Jay chez Le livre de poche

 Titre : Le fils de Molière
 Auteur :Annie Jay
 Editeur : Le livre de poche
 Collection :Historique
 Date de sortie :17 Aout 2016
 Genre :Jeunesse
 Nb de pages :188 pages
 Prix : 5€90

 QUATRIEME DE COUVERTURE :

«Molière acceuille dans sa troupe un jeune homme au talent époustouflant! Son nom est Michel Baron, il est orphelin et commence son apprentissage auprès du grand maître. Molière le traite comme un fils, lui apprend le métier, le comble d'affection, et le fait monter sur scène devant le roi. Bientôt, le jeune prodige séduit le public de Paris, on ne parle que de lui. C'est un triomphe! »

❧ MON AVIS :

J'ai reçu ce livre il n'y a pas si longtemps que ça. Et je n'ai pas pu m'empêcher de le lire peu de temps après. Notamment pour une raison assez simple, j'apprécie énormément le travail de Molière. Je ne pouvais donc pas passez à côté de ce livre. J'ai passé un très bon moment et je tiens à remercier les éditions Le livre de poche pour cet envoi.

Résumons un peu. Molière accueille dans sa troupe un jeune homme au talent époustouflant ! Son nom est Michel Baron, il est orphelin et commence son apprentissage auprès du grand maître. Molière le traite comme un fils, lui apprend le métier, le comble d'affection, et le fait monter sur scène devant le roi. Bientôt, le jeune prodige séduit le public de Paris, on ne parle que de lui. C'est un triomphe !

Parlons des personnages. Notre personnage principal n'est autre que Michel Boyron, un jeune homme surnommé Michel Baron ou encore « Baron ». Ce dernier est né en 1653 à Paris. Pour ceux qui pose la question (car oui j'ai eu un doute moi-même), ce personnage a réellement existé. C'est un personnage extrêmement intéressant et complexe en même temps. En effet ce jeune homme n'a vraiment pas eu la vie facile et va traverser des moments compliqués. Cependant on peut ressentir la passion du jeune homme du théâtre et son admiration pour son maitre Molière. J'ai également beaucoup apprécié ce personnage ici car l'on voit son côté protecteur à travers ce livre. Pour ce maître aussi on peut ressentir à travers l'écriture de l'auteur, que Molière adorait ce qu'il faisait même lorsqu'il était malade. En ce qui concerne les autres personnages, je dois dire que j'ai aimé détester Armande. Elle était vraiment détestable. Puis par la suite, on l'a voit changer et évoluer. Pour tous les personnages, je les trouve très intéressant.

Venons-en maintenant à l'histoire, l'intrigue et l'écriture de l'auteur. J'ai vraiment apprécié cette histoire, notamment car je n'avais su que Molière avait eu un apprenti qu'il prenait comme son fils adoptif. De plus ce qui est bien grâce à ce livre et que cela parle des différentes pièces de Molière. Il n'y a d'ailleurs pas que Molière qui est nommé dans ce livre, il y a également Jean-Baptiste Lully, Corneille... Cela permet donc de faire comprendre aux enfants que tous ces personnages ont vécues à la même période. Un autre point que j'ai beaucoup apprécié, c'est que tous les mots concernant le théâtre sont expliqués en bas de pages. Les enfants peuvent donc comprendre plus facilement. Pour l'écriture de l'auteur j'ai trouvé l'histoire extrêmement fluide, facile à lire, intéressante et intelligente. Bon il est clair par contre qu'il n'y a pas réellement d'aventures mais que cela relate seulement l'histoire de Baron aux côtés de Molières. Cependant je pense que c'est une histoire qui peut plaire à des enfants à partir de 9 ans, sans soucis.

Mon avis. Si vous souhaitez introduire le théâtre ou l'époque du roi Soleil à des enfants je vous conseille fortement ce livre. Ce livre n'introduit pas que Molière et sa troupe mais aussi Corneille, Jean-Baptiste Lully, Racine. J'ai aimé connaitre ce personnage pris sous l'aile de Molière. C'est un petit livre très sympathique que je recommande.

❧ NOTATION :

Le fils de Molière, de Annie Jay chez Le livre de poche

Red Rising Tome 2: Golden Son, de Pierce Brown chez Hachette

Red Rising Tome 2: Golden Son, de Pierce Brown chez Hachette

 Titre : Red Rising Tome 2: Golden Son
 Auteur :Pierce Brown
 Editeur : Hachette
 Collection :Aventure/align]
 Date de sortie :27 Janvier 2016
 Genre :Science-Fiction
 Nb de pages :528 pages
 Prix : 18€00
 
 QUATRIEME DE COUVERTURE :

«« Aujourd'hui, je suis leur glaive.
Mais je ne pardonne pas. Je n'oublie pas. »
Deux ans ont passé. Darrow n'est plus un Rouge risquant chaque jour sa vie dans les mines de Mars. Il est devenu le Faucheur, un Or dont la réputation n'est plus à faire. Rien ne lui résiste.
Pourtant, au fond de lui, Darrow n'a pas oublié. Il n'a pas pardonné. Mais il commet une erreur fatale : il sous-estime son ennemi. En un éclair, Darrow perd tout.
Au pied du mur, Darrow doit élaborer une nouvelle stratégie... Sinon, tous ses efforts, tous ses sacrifices auront été vains. Et Eo sera morte pour rien. »
 
❧ MON AVIS :

Je suis contente de vous parler de ce livre, car cela fait un petit moment que je l'ai reçu mais je le gardais pour un petit moment cocooning. Notamment car j'avais bien apprécié le premier tome et que je voulais également apprécier le deuxième tome. Et je ne fus absolument pas déçue. Je tiens à remercier les éditions Hachette pour cet envoi.

Résumons un peu. « Aujourd'hui, je suis leur glaive. Mais je ne pardonne pas. Je n'oublie pas. » Deux ans ont passé. Darrow n'est plus un Rouge risquant chaque jour sa vie dans les mines de Mars. Il est devenu le Faucheur, un Or dont la réputation n'est plus à faire. Rien ne lui résiste. Pourtant, au fond de lui, Darrow n'a pas oublié. Il n'a pas pardonné. Mais il commet une erreur fatale : il sous-estime son ennemi. En un éclair, Darrow perd tout. Au pied du mur, Darrow doit élaborer une nouvelle stratégie... Sinon, tous ses efforts, tous ses sacrifices auront été vains. Et Eo sera morte pour rien.

Je dois vous avouer quelque chose, même si j'ai bien aimé un premier tome ; j'ai en général toujours du mal à me lancer dans un tome 2. Par peur d'être déçue par la suite. J'espérais donc avant de commencer ce livre que ça n'allait pas être le cas.

Parlons des personnages de suite. Ce qui est bien, c'est que nous avons un rappel des personnages en début de livres afin de pouvoir se souvenir du tome 1. Tout comme dans le tome précédent, notre personnage principal n'est autre que le courageux Darrow. Je fus très heureuse de retrouver ce personnage qui se bat pour des valeurs. Je dois dire que pour les personnages j'ai encore une fois vraiment accroché. J'étais très heureuse de les retrouver et voir ce qui allait suivre pour eux. Ce qui fut surtout ici c'était de voir l'évolution de chaque personnage. Un autre personnage que j'ai vraiment apprécié retrouvé, ce fut Sevro. On en découvre un peu plus sur sa personne et ça j'adore.

Venons-en maintenant à l'histoire, l'intrigue et l'écriture de l'auteur. J'ai encore une fois été complétement happé par l'écriture de Pierce Brown. Cette dernière est simple, fluide et vraiment agréable à lire. Je l'ai préféré je dois dire dans ce tome 2. En effet je vous avais dit dans ma chronique du tome 1, que j'avais une impression de livre introductif du tome 2 et pour moi c'est réellement le cas. Pour moi ici, le tome était déjà en place et l'auteur a donc pu avancer dans son histoire. De plus, j'avais d'énormes problèmes de longueur dans le précédent tome, mais ce ne fut pas du tout le cas ici. Et heureusement d'ailleurs. Je dois dire que dans ce tome 2 j'étais à 100% dedans. Bon il est vrai que ce livre est pavé et que l'histoire peut paraitre vraiment intensive. Mais ce n'est qu'une impression. Car l'auteur nous laisse le temps de respirer, de reprendre notre souffle avant de passer aux prochains événements. Ce que j'ai aimé également ici c'est que l'on est très souvent surpris par des retournements de situations. Bref on ne s'ennuie vraiment jamais dans ce livre et c'est ce que j'aime. Au niveau de la description, elle n'est pas embêtante bien au contraire, elle nous guide réellement. 

Mon avis. Pour moi, ce deuxième tome était encore meilleur que le premier. Ce ne fut pas un coup de cœur, mais vraiment pas loin. J'ai encore une fois accroché aux personnages. L'histoire ne nous laisse pas le temps de nous ennuyer. Les évènements s'enchainent et nous captivent. Nous avons plusieurs retournements de situations super intéressant. Je vous conseille fortement de lire cette trilogie. Je dois également dire que cette fois la fin ne m'as pas déçue contrairement au précédent tome.
 
❧ NOTATION :

Red Rising Tome 2: Golden Son, de Pierce Brown chez Hachette

mercredi 5 octobre 2016

La fille qui navigua autour de féérie dans un bâteau construit de ses propres mains, de Catherynne M. Valente chez Balivernes éditions

La fille qui navigua autour de féérie dans un bâteau construit de ses propres mains, de Catherynne M. Valente chez Balivernes éditions

 Titre : La fille qui navigua autour de féérie dans un bâteau construit ses propres mains
 Auteur :Catherynne M. Valente
 Editeur : Balivernes éditions
 Collection :Romans fantasy/align]
 Date de sortie :23 novembre 2015
 Genre :Jeunesse, Fantasy
 Nb de pages :256 pages
 Prix : 17€00
 
 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« Septembre est une jeune fille qui aspire à l'aventure. Quand elle est invitée en Féérie par le Vent Vert et le Léopard des Petites Brises, bien sûr, elle accepte. Qui ne le ferait pas à douze ans ? Mais Féérie est dans la tourmente, sous le règne écrasant d'une Marquise maléfique. Cheminant en compagnie d'un vouivre amoureux des livres et d'un étrange garçon bleu, presque humain nommé Samedi, elle perdra : son ombre, sa chaussure, son cœur et bien sûr son chemin. Mais dans l'aventure, elle trouvera le courage, l'amitié, une cuillère un peu spéciale et bien plus encore. Elle seule détient la clef qui rétablira l'ordre et le bonheur en Féérie... Il n'y avait pas eu de monde si envoûtant, de personnages si originaux depuis Alice au pays des Merveilles ou le pays d'Oz. L'héroïne grandit au cours de cette aventure. Septembre est intelligente et très logique avec pourtant une forme de naïveté que nous voudrions garder toute notre vie, dans un monde plus complexe qu'il n'y paraît où tout n'est pas que soleil et magie.»
 
❧ MON AVIS :

J'ai reçu ce livre il y a un petit moment. Je n'ai pris le temps de le lire que depuis peu pour la simple est bonne raison que j'attendais le bon moment. Je m'attendais à une histoire fantastique et un récit un peu de contes ; je ne voulais pas donc le lire à n'importe quand. Je remercie les éditions Balivernes pour cet envoi. J'ai passé un bon moment en compagnie de cette lecture.

Résumons un peu. Septembre est une jeune fille qui aspire à l'aventure. Quand elle est invitée en Féérie par le Vent Vert et le Léopard des Petites Brises, bien sûr, elle accepte. Qui ne le ferait pas à douze ans ? Mais Féérie est dans la tourmente, sous le règne écrasant d'une Marquise maléfique. Cheminant en compagnie d'un vouivre amoureux des livres et d'un étrange garçon bleu, presque humain nommé Samedi, elle perdra : son ombre, sa chaussure, son cœur et bien sûr son chemin. Mais dans l'aventure, elle trouvera le courage, l'amitié, une cuillère un peu spéciale et bien plus encore. Elle seule détient la clef qui rétablira l'ordre et le bonheur en Féérie... Il n'y avait pas eu de monde si envoûtant, de personnages si originaux depuis Alice au pays des Merveilles ou le pays d'Oz. L'héroïne grandit au cours de cette aventure. Septembre est intelligente et très logique avec pourtant une forme de naïveté que nous voudrions garder toute notre vie, dans un monde plus complexe qu'il n'y paraît où tout n'est pas que soleil et magie.

Parlons dans un premier temps des personnages. Notre personnage principal n'est autre que Septembre. C'est une jeune fille extrêmement courageuse mais qui s'ennuie énormément et ce à cause de l'absence de ses parents : son père est parti à la guerre et sa mère travaille tous les jours à l'usine. Pour parait à cette solitude, la jeune fille laisse son imagination aller. Elle va alors embarquer et partir pour le monde de Féerie. Les personnages sont très bizarres, comiques, intéressants, inventifs. Cela change des histoires jeunesses habituelles. Bien évidemment il faut adhérer avec le côté loufoque. Pour ma part j'ai eu plutôt du mal avec ce côté-là. On ressent le côté influencé de Alice aux pays des merveilles concernant les personnages. Je n'ai parlé ici que du personnage de Septembre mais comme vous l'aurez compris, il y a énormément de personnages dans cette histoire et je ne vais pas m'attarder sur tous hormis sur notre personnage principal.

Ce qui nous mène à l'histoire, l'intrigue et l'écriture de l'auteur. Je dois dire que c'est ce qui m'a posé le plus problème dans ce livre. J'ai eu beaucoup de mal à accrocher à ce style d'écriture. Entendons-nous bien j'aime bien les classiques tels que Alice aux pays des merveilles, Peter Pan, le Magicien d'Oz...Mais je trouve que là c'était parfois beaucoup trop compliqué à comprendre. Le monde qu'à créer l'auteur est fort sympathique mais parfois complexe, trop d'éléments en même temps, trop de créatures avec différents noms... Je trouve que pour de la jeunesse ce n'était pas simple du tout. La féérie m'a beaucoup plu toutefois. Ce qui est pas mal également dans cette histoire c'est que l'on n'a pas le temps de s'ennuyer, en effet les péripéties s'enchainent sans pauses. Il y a énormément de symbole dans cette histoire qu'il est justement parfois compliqué de saisir.

Mon avis. Ce fut une histoire sympathique mais j'ai eu beaucoup de mal à accrocher malheureusement. Le style de l'auteur n'était pas du tout mon genre et parfois beaucoup trop complexe pour moi. Je pense toutefois que cela peut plaire aux adolescents fan des contes. Dans ce cas-là, vous serez complétement ravi.
 
❧ NOTATION :

La fille qui navigua autour de féérie dans un bâteau construit de ses propres mains, de Catherynne M. Valente chez Balivernes éditions

samedi 1 octobre 2016

L'arbre à l'envers, de Pauline Alphen chez Le livre de poche

L'arbre à l'envers, de Pauline Alphen chez Le livre de poche

 Titre : L'arbre à l'envers
 Auteur :Pauline Alphen
 Editeur : Le livre de poche
 Collection :Jeunesse/align]
 Date de sortie :17 aout 2016
 Genre :Jeunesse
 Nb de pages :160 pages
 Prix : 5€90
 
 QUATRIEME DE COUVERTURE :

«Paulo, onze ans, assiste à l'enterrement de son grand-père. Un enterrement des plus animés, dans un cimetière immense aux airs de parcours de golf. Soudain, la mère de Paulo tombe assise sur les genoux du cousin le plus confortable de la famille. Ses contractions ont commencé, la sœur ou le frère de Paulo est sur le point de naître. Pendant que ses parents sont à la maternité, Paulo reste chez sa grand-mère avec sa petite cousine Jade, cinq ans. Tout à coup, Paulo remarque que la porte du bureau de son grand-père, pour la toute première fois, est ouverte. Paulo ne peut résister à la tentation d'y entrer. Mais il est loin d'imaginer qu'un « arbre à l'envers » l'y attend et quelle aventure incroyable celui-ci va lui faire vivre....»
 
❧ MON AVIS :

Il n'y a pas très longtemps j'ai reçu ce petit livre jeunesse. Le synopsis me semblait assez vague mais je me disais pourquoi pas. Le résumé avait déjà des tons poétiques, il était donc possible que cela joue beaucoup là-dessus. Encore une fois, je n'ai jamais entendu parler de ce livre, ni même de cette auteure. Je partais donc complétement à l'aveugle (ce qui n'est parfois pas plus mal). Je remercie les éditions Le livre de poche et Hachette pour cet envoi. Ce fut sympathique mais je n'ai pas apprécié plus que ça ma lecture.

Résumons un peu. Paulo a onze ans et, aujourd'hui, il a grandi tout d'un coup. D'abord son grand père est parti. Ensuite, son petit frère arrive. Ça peut même être une petite sœur. Parce que la vie est pleine de surprises. En attendant, en jouant à cache-cache avec sa cousine, il voit une porte ouverte. La porte du bureau interdit de son grand père ! Il entre... A l'intérieur, il y a un arbre à l'envers ; Parce que la vie est pleine de mystères...

Parlons dans un premier temps des personnages. Notre personnage principal n'est autre que le jeune Paulo. C'est un jeune garçon de onze ans. Malheureusement on ne sait pas grand-chose de plus que ça. Ce personnage est assez vague mis à part qu'on le sent extrêmement curieux à ce qui l'entoure et parfois un poil égoïste (notamment envers ses cousines). On comprend facilement que la situation est perplexe pour lui mais pour moi tout n'est pas approfondi dans son personnage. J'aurais voulu savoir pourquoi il agit ainsi, savoir ce qu'il ressent. Dans les autres personnages nous avons également la grand-mère Elisa. Je l'ai trouvé très touchante dans la manière de raconter l'histoire de sa famille. Cependant je n'ai pas réussi à m'attacher à elle plus que cela. Notamment car encore une fois nous ne savons pas grand-chose d'elle. Je pense que j'aurais beaucoup apprécié tous ces personnages s'ils étaient un petit plus décrit. 

Venons-en désormais à l'histoire, l'intrigue et l'écriture de l'auteur. L'histoire en elle-même est sympathique à lire. Il y a un fort côté poétique pour amener la partie généalogique. Cependant il y a beaucoup d'images que moi-même je n'ai pas réussi à comprendre à la première lecture. Il fallait que je repasse certains passages pour comprendre ce dont parlait l'auteur. Je trouve vraiment dommage car l'histoire de généalogie transmissif est vraiment pas mal. L'écriture de l'auteur est plutôt simple à lire mais le côté poétique nous empêche parfois de comprendre le sens de l'histoire même. L'histoire se lit très rapidement, notamment car les chapitres sont très courts. Je me dois d'avouer avoir été touché par l'histoire du grand père. J'aurais souhaité d'ailleurs en savoir plus sur ce sujet. Malheureusement ce ne fut pas le cas.

Mon avis. C'est une histoire sympathique pour les enfants mais je ne suis pas certaine que les enfants comprennent tous les éléments poétiques et sous-entendu par l'auteur. Et je trouve vraiment cela dommage car l'idée de parler de généalogie aux enfants est vraiment une bonne idée. Je pense cependant que la manière dont cela a été fait, n'était peut-être pas la meilleure. Cependant peut passer avec des enfants qui aiment la poésie et des histoires de famille.
 
❧ NOTATION :

L'arbre à l'envers, de Pauline Alphen chez Le livre de poche

Cell 7, de Kerry Drewery chez Hachette

Cell 7, de Kerry Drewery chez Hachette

 Titre : Cell 7
 Auteur :Kerry Drewery
 Editeur : Hachette
 Collection : Aventure/align]
 Date de sortie :28 Septembre 2016
 Genre :Jeunesse, Dystopie
 Nb de pages :380 pages
 Prix : 18€00
 
 QUATRIEME DE COUVERTURE :

«.On vient de l'apprendre : Jackson Paige, l'ancienne vedette de télé-réalité, a été assassiné.

La coupable, restée sur les lieux du crime, a déjà tout avoué. Il s'agit de Martha Honeydew, seize ans.

En vertu de la loi des Sept Jours de Justice, Honeydew a été placée en détentioin dans la Cellule 1 du couloir de la mort. C'est la première adolescente à être jugée par le système Chacun Sa Voix, dans lequel c'est vous, chers téléspectateurs, qui décidez du sort des accusés.

Chaque jour, elle avancera d'une cellule, vers la Cellule 7, où votre vote déterminera si oui ou non elle doit être exécutée.

21 millions de jurés.
1 prévenue.
7 jours pour revenir sur ses aveux.

La vie ? La mort ? à vous de juger ! »
 
❧ MON AVIS :

Lorsque j'ai reçu ce livre, j'ai été tout de suite intrigué. Notamment car je n'en ai jamais entendu parler. Mais vraiment jamais, ni sur la blogosphère française, ni sur la blogosphère anglophone. Dès que j'ai lu le résumé, j'ai tout de suite été happé par l'histoire. Je m'y suis donc mise très rapidement. Je dois dire que j'ai été très surprise et que j'ai adoré. Je tiens en tout cas remercier les éditions Hachette pour cet envoi. Ce n'est pas un coup de cœur mais vraiment pas loin.

Résumons un peu. On vient de l'apprendre : Jackson Paige, l'ancienne vedette de télé-réalité, a été assassiné. La coupable, restée sur les lieux du crime, a déjà tout avoué. Il s'agit de Martha Honeydew, seize ans. En vertu de la loi des Sept Jours de Justice, Honeydew a été placée en détention dans la Cellule 1 du couloir de la mort. C'est la première adolescente à être jugée par le système Chacun Sa Voix, dans lequel c'est vous, chers téléspectateurs, qui décidez du sort des accusés. Chaque jour, elle avancera d'une cellule, vers la Cellule 7, où votre vote déterminera si oui ou non elle doit être exécutée. 21 millions de jurés. 1 prévenue. 7 jours pour revenir sur ses aveux. La vie ? La mort ? à vous de juger !

Je dois dire que je ne suis pas une grande fan des livres en général qui parle de téléréalités, cependant là c'est un mélange de dystopie et cela m'intéressait pas mal. Cette idée que même la justice pourrait être transformer en téléréalité fut fort intéressante à lire mais nous fait penser que cela pourrait malheureusement arriver. Et ça ça fait peur.

Parlons dans un premier temps des personnages. Nous avons d'abord notre personnage principal Martha. C'est une jeune femme de 16 ans, qui n'a pas du tout la vie facile. Elle vit dans les tours et fait son maximum pour vivre. Elle a perdu il n'y a pas si longtemps et se doit à présent de vivre par elle-même. Martha est très courageuse, forte et n'a peur de mourir pour montrer à quel point ce système est injuste et immorale. On voit tout de même vers la fin du livre que ce personnage n'est pas infaillible et reste tout de même fragile. J'ai apprécié cette balance entre le parfait et l'imparfait de ce personnage, car on la sent humaine. Elle m'a beaucoup touché, je dois dire. Elle a tout de même l'aide de sa voisine Mrs B. C'est une vieille femme qui est proche de notre personnage principal et ce pour une bonne raison. Dans les autres personnages, on y trouve également Eve Stanton qui est la conseillère de Martha. C'est une femme combattante et extrêmement courageuse. Même si la vie n'a pas été tendre avec elle non plus, elle ne baisse pas son bras car il y a son fils. Nous avons également un autre personnage très présent dans ce livre dont je ne peux vous nommer sans risquer de vous dévoiler un point important de l'histoire. C'est un personnage fort intéressant mais j'aurais souhaité que l'auteur l'approfondisse encore plus ou tout du moins tout autant que Martha. 

Venons-en à l'histoire et à l'intrigue. J'ai été complétement scotché du début à la fin par cette histoire. Avant même d'avoir commencé le livre, on est tout de suite happé par la couverture du livre « la mort vous regarde ». Et l'auteur Kerry Drewery a fait un excellent travail dans l'écriture de ce livre, aussi bien dans l'histoire que dans l'écriture en elle-même. Au fil des pages un lien se fait avec le personnage de Martha. On commence à l'apprécier et comprendre ce qui a pu se passer et surtout pourquoi. Nous la suivons au fil de ses difficultés, de ses doutes. Je dois dire que la seule chose qui m'a dérangé dans tout ce livre, c'est la fin. Elle m'a tellement frustré. De plus, je ne savais pas (et je ne sais toujours pas) s'il y aura un deuxième tome mais j'espère réellement. J'ai trouvé que l'écriture de l'auteur était vraiment prenante, additive, surprenante, passionnante. Le côté téléréalité n'est pas du tout embêtant, c'est même le côté intéressant de cette histoire car c'est justement pour démontrer les méfaits de la téléréalité et je trouve cela très bien.

Mon avis. C'est un livre à lire absolument, je vous le conseille plus que fortement. C'est un livre qui en vaut le détour. Cela nous fait prendre conscience que cela pourrait malheureusement arriver vu l'évolution de notre société et de la téléréalité. Pour une fois j'ai trouvé que c'était une très bonne critique de notre société actuelle. On remet en question beaucoup de points, aussi bien justement sur le côté téléréalité que sur le côté juridique. Bref en conclusion, lisez ce livre.
 
❧ NOTATION :

Cell 7, de Kerry Drewery chez Hachette