vendredi 30 décembre 2016

Bilan de Novembre 2016

Bilan de Novembre 2016
 
Hello :) Je crois que je n'ai jamais pris autant de retard que ces derniers temps, aussi bien dans mes chroniques que dans mes lectures. Je tiens par ailleurs à m'en excuser. Normalement janvier sera meilleur et franchement je l'espère. Quoi qu'il en soit j'espère que pour vous cela a été mieux. En tout ca, je vous souhaite de bonnes lectures pour le mois prochain. Bisous, Tinkerbell.
 
 Livres lu :

-  Les mystères de Larispem Tome 1: Le sang jamais n'oublie de Lucie Pierrat-Pajot (272 pages) - SP
-  Samedi 14 Novembre de Vincent Villeminot (216 pages) - Achat
-  Lettres à la jeunesse de Collectif (160 pages) - Achat
-  Enfant je me souviens... de Collectif (177 pages) - Achat

 Livres reçus/achetés :

Mille baisers pour un garçon de Tillie Cole - SP
Gaspard des profondeurs de Yann Rambaud - SP
Les dieus buvaient Tome 1: Blanche neige et les lance-missiles de Catherine Dufour - Achat
Les carthographes T1: La sentence de verre de S.E Grove - Achat
Si loin des siens de Tamara McKinley - SP
Shikanoko T1: L'enfant du cerf de Lian Hearn - SP
Lettres à la jeunesse de Collectif - Achat
Enfant je me souviens de Collectif - Achat

Cela fait donc 825 pages lu ce mois ci et 8 livres reçus/achetés.

mardi 27 décembre 2016

Vive Noël, de Enid Blyton chez Hachette

Vive Noël, de Enid Blyton chez Hachette

 Titre : Vive Noël
 Auteur :Enid Blyton
 Editeur : Hachette
 Collection :Littérature contemporaine
 Date de sortie :2 Novembre2016
 Genre :Jeunesse
 Nb de pages :287 pages
 Prix : 10€90
 
 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« Vingt-cinq histoires sur le thème de Noël. Entre le Père Noël et ses lutins aux familles qui décorent leur sapin, Enid Blyton invoque avec son humour caractéristique toute la gaieté des fêtes de fin d'année. »
 
❧ MON AVIS :
 
Alors avant de commencer, non ce n'est pas le même livre que la dernière fois. Cependant c'est dans la même lignée. C'est-à-dire qu'il s'agit de petites histoires écrites par Enid Blyton et que l'on a recondensé en un livre. Le premier livre concernait les grandes vacances, ici il s'agit de Noel comme l'indique le titre. Je l'ai donc lu là pendant les fêtes car c'était le moment parfait pour lire ce livre. J'avais plutôt bien apprécié le premier tome et bien pareil pour ce second tome. Je remercie les éditions Hachette pour cet envoi.

Résumons un peu. Vingt-cinq histoires sur le thème de Noël. Entre le Père Noël et ses lutins aux familles qui décorent leur sapin, Enid Blyton invoque avec son humour caractéristique toute la gaieté des fêtes de fin d'année.

Tout comme pour le premier tome, je ne peux pas vous faire une chronique comme j'ai l'habitude de vous faire pour la simple et bonne raison que les personnages changent à chaque histoire. Il me serait donc impossible de vous parler de chaque personnage. Voyons donc encore une fois comment cela me vient.

Cette fois ci Enid Blyton, nous emmène dans le monde magique de Noel. Il y a plusieurs points de vue proposer à chaque fois : celui des rennes, celui du Père Noel, celui des enfants ou bien encore celui des sapins de Noel. C'est donc généralement la même structure narrative mais avec l'histoire qui change un petit peu. Même si je dois dire que j'ai été parfois plus que gêné car il y avait deux ou trois histoires qui se ressemblait plus qu'énormément, du coup j'avais l'impression de relire la même chose encore une fois. C'est impression était très désagréable. Ces histoires restent tout de même touchantes car elles visent les valeurs de la famille, les traditions...De plus il y a une histoire qui est sur plusieurs chapitres, qui est aussi explicative. C'est-à-dire que tout en restant une histoire, l'auteur explique aux enfants d'où vient certaines traditions. Et je trouve cette idée super intelligente car il y a plein de choses que moi-même je ne savais pas. Tout comme dans le premier tome, nous retrouvons encore et toujours ces fratries. Je pense que l'auteur tient réellement à ce que les protagonistes ne soient pas seuls pour vivre ces aventures mais soit entourés. Le schéma reste donc inchangé.

Pour l'écriture de l'auteur, j'ai encore une fois bien adhéré. Malgré ce petit problème de déjà vu avec quelques histoires. C'est une écriture extrêmement simple d'accès, que ce soit pour nous adultes ou bien pour les plus jeunes. Ce livre est vraiment très appréciable surtout lorsque l'on arrive aux abords de Noel. De plus, vous pourrez en apprendre plus sur certaines traditions de Noel. J'imagine très bien des parents lire ces histoires durant la période de Noel. 

Mon avis. Malgré quelques petites erreurs de la part de l'auteur, je pense cependant que ce livre est parfait pour la période de Noel. Vous apprendrez même quelques petites choses sur les traditions de Noel, d'où viennent les légendes. Je vous conseille ce livre, notamment si vos enfants aiment les histoires à la période de Noel.
 
❧ NOTATION :

Vive Noël, de Enid Blyton chez Hachette

dimanche 18 décembre 2016

The Young World Tome 1 , de Chris Weitz chez Le livre de poche

The Young World Tome 1 , de Chris Weitz chez Le livre de poche

 Titre : The Young World Tome 1
 Auteur :Chris Weitz
 Editeur : Le livre de poche
 Collection :Aventure
 Date de sortie :16 Mars 2016
 Genre :Science-Fiction, Jeunesse
 Nb de pages :369 pages
 Prix : 6€90
 
 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« New York, XXIe siècle. Un virus a anéanti la population des Etats-Unis, à l'exception des adolescents, qui ont vu leur avenir se désintégrer sous leurs yeux. Plus d'électricité, plus d'eau courante, plus de transports, plus d'Internet : les jeunes sont livrés à eux-mêmes dans la ville qui ne dort jamais. Ils se partagent alors le territoire et forment des tribus qui coexistent plus ou moins pacifiquement.
Jefferson, le leader des Washington Square, tente d'organiser la survie des siens avec l'aide de Donna, dont il est secrètement amoureux. Privés de repères et lassés d'attendre la mort, il partent à travers Manhattan pour tenter de retrouver l'origine du virus qui a décimé le continent. »
 
❧ MON AVIS :
 
J'ai reçu ce livre il y a un petit moment maintenant, mais je dois avouer que je n'osais pas trop me lancer. Notamment car s'il me tentait bien lorsque j'ai lu le synopsis la première fois, petit à petit il me donnait de moins en moins envie de le lire. De plus j'étais tombé entre temps sur des avis assez négatif, qui ne m'ont pas forcément aidé à vouloir le lire. Mais je me suis tout de même lancé dans l'histoire. Je remercie les éditions Hachette et le livre de poche pour cet envoi. Malheureusement je dois dire que je n'ai pas du tout accroché avec cette histoire.

Résumons un peu. New York, XXIe siècle. Un virus a anéanti la population des Etats-Unis, à l'exception des adolescents, qui ont vu leur avenir se désintégrer sous leurs yeux. Plus d'électricité, plus d'eau courante, plus de transports, plus d'Internet : les jeunes sont livrés à eux-mêmes dans la ville qui ne dort jamais. Ils se partagent alors le territoire et forment des tribus qui coexistent plus ou moins pacifiquement. Jefferson, le leader des Washington Square, tente d'organiser la survie des siens avec l'aide de Donna, dont il est secrètement amoureux. Privés de repères et lassés d'attendre la mort, ils partent à travers Manhattan pour tenter de retrouver l'origine du virus qui a décimé le continent.

Parlons dans un premier temps des personnages. Nous avons plusieurs personnages principaux. Nous avons d'abord Jefferson qui est devenu le leader des Washington Square suite au départ de son frère. Dès le départ de l'histoire on ressent son courage mais également sa naïveté. J'ai eu du mal plus d'une fois à le cerner. Je n'arrivais pas à comprendre ce qu'il pensait, ou pourquoi il agissait ainsi. On peut comprendre que ce qu'il a vécu fut difficile mais pour moi cela n'explique pas tout. Bref j'ai eu plus que du mal avec ce personnage principal. Quant au personnage principal féminin, je dois dire qu'elle était sympathique mais sans plus. Elle était également courageuse, mais pour moi le côté jalouse n'était absolument pas nécessaire. Il fallait absolument qu'elle soit amoureuse du personnage principal. J'aurais préféré qu'elle ne soit qu'un personnage féminin fort, sans nécessité d'accroche à un personnage masculin. Le personnage que j'ai le plus apprécié dans cette histoire fut Peter. Je l'ai trouvé assez sympathique, drôle avec de la répartie. En fait j'ai trouvé tous les personnages secondaires (Opaline, Brainbox...) plus sympathique que les personnages principaux. Ce qui est dommage finalement.

Venons-en à l'histoire, l'intrigue et l'écriture de l'auteur. D'habitude je suis assez fan des histoires ayant lieu dans un futur proche. Mais je n'ai pas du tout accroché avec celle-ci. Notamment car finalement on ne sait pas grand-chose de ce qui s'est passé, mise à part qu'il s'agit d'un virus ayant tué tous les adultes et enfants. On ne fait suivre que les aventures à la sortie de leur campement jusqu'à une bibliothèque, puis s'ensuit une course poursuite avec un autre groupe. On ne fait que ça les suivre dans leur course poursuite, je dois dire que je ne comprenais pas trop le sens. De plus le fait que les chapitres soient selon les points de vue de Donna et de Jefferson étaient pour moi difficile. Notamment car j'avais du mal avec les personnages à la base. De plus le langage familier de Donna était plus que dérangeant. Il est vrai que nous avons tous des tics de langage actuellement mais le « genre » dans un récit n'est pour moi pas possible. Je dois dire qu'en plus le côté description avait tendance à pas mal me perdre et du coup je sautais des paragraphes car je n'en voyais pas l'utilité. Qui plus est cette fin est vraiment trop simple, je m'attendais à autre chose. 

Mon avis. Je pense que vous l'aurez compris à travers ce que j'ai écrit plus haut, je n'ai pas du tout accroché ce livre. Pourtant je dois dire que j'ai essayé tout au long du livre de m'accrocher à l'intrigue. Je n'ai pas réussi à accrocher à nos deux protagonistes. J'ai cependant un peu plus apprécié les personnages secondaires mais c'est tout. En ce qui concerne l'histoire, l'idée était sympa mais pour moi cela manquait d'approfondissement et surtout cela manquer de détails. Cependant je pense que cela peut plaire aux adolescents aimant les dystopies..
 
❧ NOTATION :

The Young World Tome 1 , de Chris Weitz chez Le livre de poche

dimanche 11 décembre 2016

Les mystères de Larispem Tome 1: Le sang jamais n'oublie, de Lucie Pierrat-Pajot chez Gallimard

Les mystères de Larispem Tome 1: Le sang jamais n'oublie, de Lucie Pierrat-Pajot chez Gallimard

 Titre : Les mystères de Larispem Tome 1: Le sang jamais n'oublie
 Auteur :Lucie Pierrat-Pajot
 Editeur : Gallimard
 Collection :Romans Ado
 Date de sortie :8 Avril 2016
 Genre :Science-Fiction, Jeunesse
 Nb de pages :272 pages
 Prix : 16€00
 
 QUATRIEME DE COUVERTURE :

«Larispem 1899 - Dans cette Cité-Etat indépendante où les bouchers constituent la caste forte d'un régime populiste, trois destins se croisent...? Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l'apprentie louchébem et Nathanaël, l'orphelin au passé mystérieux. Tandis que de grandes festivités se préparent pour célébrer le nouveau siècle, l'ombre d'une société secrète vient planer sur la ville. 
Et si les Frères de Sang revenaient pour mettre leur terrible vengeance à exécution ? »
 
❧ MON AVIS :
 
Cela faisait un petit moment que j'avais vu ce livre passé. Je n'arrive cependant pas à me souvenir si c'était dans un salon, sur un blog, sur la page d'une maison d'édition... Au départ je dois dire qu'il ne m'attirait pas plus que ça. Cependant lorsque je l'ai reçu, j'ai ressenti cet envie de le lire rien qu'en le voyant. Je dois avouer que ce n'est pas le type de lecture que j'ai l'habitude de lire mais ce n'est pas grave. Je remercie plus que sincèrement les éditions Gallimard pour cet envoi. J'ai passé un excellent moment en compagnie de ce livre.

Résumons un peu. Larispem 1899 - Dans cette Cité-Etat indépendante où les bouchers constituent la caste forte d'un régime populiste, trois destins se croisent...? Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l'apprentie louchébem et Nathanaël, l'orphelin au passé mystérieux. Tandis que de grandes festivités se préparent pour célébrer le nouveau siècle, l'ombre d'une société secrète vient planer sur la ville. Et si les Frères de Sang revenaient pour mettre leur terrible vengeance à exécution ?

Comme d'habitude, parlons dans un premier temps des personnages. Nous avons donc deux personnages principaux féminin. La première n'est autre que Liberté, qui est une mécanicienne hors-pair. J'ai beaucoup aimé ce personnage car même si elle connait ses capacités, elle doute continuellement d'elle et de ses capacités. De plus, cette dernière ne gagne pas des masses d'argent et pourtant elle ne va pas s'empêcher d'aider les autres dès qu'elle le peut. Je l'ai trouvé très courageuse, fort sympathique, parfois un poil naïve (même c'est aussi ce qui fait son charme), généreuse, intelligente, forte et fragile à la fois... J'avais parfois l'impression de me retrouver en elle. Notre deuxième personnage est Carmine. La jeune femme est apprenti Louchébem. Tout comme la vie de Liberté, sa vie n'est pas simple. Même si elle fait partie de ce métier noble, c'est une personne de couleur et est donc parfois mal vue dans cette société. La jeune femme a une personnalité très fougueuse, elle s'importe très rapidement. Contrairement à Liberté elle ne va pas prendre le temps de réfléchir et va foncer dans le tas. J'ai beaucoup apprécié l'opposition de ces deux personnages car ils se complètent malgré tout et c'est ce qui est intéressant ici.

Venons-en à présent à l'histoire, l'intrigue et l'écriture de cette histoire. J'ai complétement accroché à l'histoire. Au tout début je me suis dit, je me suis dit « mouais, je ne sais pas ce que va donner cette uchronie » et j'ai fini par complétement adhéré à l'idée. Notamment car Jules Vernes était également intégré à l'histoire. Même si j'ai adhéré, il est clair que pour moi ce tome 1 est un tome introductif pour la suite. On met en place l'histoire. Il y a de l'action certes mais pas énormément non plus. Notamment car je pense qu'il y en aura plus dans le second. Pour une fois je pense que cela est très intelligent de la part de l'auteur car cela va amener les lecteurs à lire le second tome. Ce qui peut par contre être assez complexe c'est de suivre ces deux histoires en une. En effet on a d'un côté les deux filles Liberté et Carmine ; et de l'autre côté nous avons l'histoire avec Nathaniel. Ces deux histoires ne se rejoignent pas encore et du coup il peut y avoir des moments où l'on peut être un peu perdu. Mise à part cela, l'histoire avance très bien. On avance vite, trop vite ; on a envie d'en savoir toujours plus. En ce qui concerne l'écriture, j'ai complétement adhéré. J'ai trouvé l'histoire très fluide, très plaisante, très bien construite, très bien pensé, envoutante, enivrante... 

Mon avis. J'ai complétement adoré ce livre. Ce qui m'a peut-être empêché d'avoir un coup de cœur c'est ce passage d'une histoire à l'autre. Mise à part cela, j'ai trouvé que les deux personnages étaient extrêmement bien construits et se complètent merveilleusement bien. L'histoire est plaisante, enivrante, fluide et passe beaucoup trop vite. Cependant il est vrai qu'il s'agit d'une mise en bouche pour le second tome. Je pense d'ailleurs que je lirais celui-ci car je suis très intriguée et je souhaite en savoir plus.
 
❧ NOTATION :

Les mystères de Larispem Tome 1: Le sang jamais n'oublie, de Lucie Pierrat-Pajot chez Gallimard